Suivez moi

En ce moment sur le blog

Cannes : Uva, on y va !

Une nouvelle table, bonne, sympa, pas chère : c’est la dernière trouvaille d’Alain Angenost, notre infatigable correspondant de la Côte d’Azur. Suivons-le chez Uva! « In Vino Veritas », cette locution latine peut aussi s’appliquer dans l’assiette. C’est ce qu’ont pensé Christian Castel et François Piétri – avec la complicité vinicole de Noël Mantel – en créant […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Cannes : Uva, on y va !

Beaune : les belles charcuteries d’Eddy

Il est la star charcutière de son pays beaunois. Eddy Raillard, artisan salé hors pair, mitonne un jambon persillé qui est un modèle du genre. Mais tout ce qu’il mitonne – jambon blanc, jambonneau, fromage de tête, pâté en croûte, pâté de lapin et pâté de foie, terrine de campagne, boudin blanc, tripes maison, rosette […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Beaune : les belles charcuteries d’Eddy

Beaune : au bonheur de Mourad

Loiseau des Vignes? On vous en avait parlé à l’époque de Christophe Quéant. Ce dernier, qui s’est installé à son nom, a été remplacé par Mourad Haddouche. Ce quadra dynamique, natif de Marseille, qui a travaillé chez Baumanière, à l’Escale à Carry-le-Rouet, à Terre Blanche dans le Var, mais aussi à Paris aux Elysées du […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Beaune : au bonheur de Mourad 2

Courban : les délices de Taka

Il s’appelle Takashi Kinoshita, est l’étoilé (nippon) du Nord de la Bourgogne, a été formé à Tokyo, est présent en France depuis près de quinze ans. Il a oeuvré chez Jean-Pierre Billoux à Dijon, au Pré aux Clercs, où il a appris le français sur le tas, puis chez le MOF Robert Bardot, ex du […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Courban : les délices de Taka 1

Courban : le bonheur est au château

Une maison de maître de 1820, avec des plans d’eau, son parc, au calme d’un beau village : ce fut jadis le lieu d’un château détruit à la révolution, mais dont demeure le pigeonnier du XVIe siècle. Nous sommes chez les Vandendriessche, Flamands de Lille, qui cherchaient un lieu de vie plus au Sud, se […]...

Article publié il y a 2 semaines Hôtels
Courban : le bonheur est au château

Paris 12e : Girodias veille sur le Train Bleu

L’événement dure, s’affiche et s’affine. Les Rostang, père et fille, comme leur équipe de cuisine, ont donné une neuve impulsion au Train Bleu depuis la rentrée. Mais le plus beau buffet de la gare du monde ne se contente pas de jouer les monuments classés, rutilant et rococo, de proposer des plats classiques, bien vus, […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Paris 12e : Girodias veille sur le Train Bleu

Reims : séjour aux Crayères

C’était le palais de Mme Veuve Pommery, sa dernière demeure. Ce fut, à partir de 1983, la belle maison des Boyer sous le sceau de Xavier Gardinier. Les fils de ce dernier, qui possèdent Taillevent et Drouant à Paris, l’ont reprise avec brio, redonné son lustre avec la décoration chaleureuse de Pierre-Yves Rochon. Chambres belles […]...

Article publié il y a 2 semaines Hôtels
Reims : séjour aux Crayères

Reims : le bon coût des Crayères

Bon, simple, pas cher, généreux : c’est la brasserie du domaine des Crayères. Philippe Mille veille de loin – ou de près, cela dépend du point de vue où l’on se place – sur la carte maison. Les menus sont bien pondus et le premier à 31€, servi midi et soir, chaque jour, vaut un […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Reims : le bon coût des Crayères 1

Reims : les mille envies de Philippe Mille

On le suit depuis ses premiers pas en Champagne ici même, il y a sept ans. Venu alors de chez Yannick Alléno, Ritz, Lasserre, Pré Catelan, Drouant, passé en pâtisserie chez Gauthier dans la Sarthe, Bocuse de bronze 2009, MOF 2011, titulaire de deux étoiles (d’un coup, après son arrivée à Reims), ce Manceau de […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Reims : les mille envies de Philippe Mille 2

Reims : un café au Palais

La maison a été fondée par le grand père Vogt en 1930. Depuis, ce café historique et littéraire, conservé dans son jus et par la même famille, reprise par les petits neveux, a gardé son côté kitsch et baroque. On vient à toute heure, petit-déjeuner, prendre un café, lorgner le palais de justice, juste en […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Reims : un café au Palais

Reims : les champagnes de la Cave Colbert

Vous connaissez la célèbre Casserolerie & Coutellerie Champenoises de la rue Colbert… Mais vous ignorez peut être cette belle cave toute voisine. Fabien Bourly, son propriétaire, l’a créée en voulant utiliser de façon utile, pratique et gourmande, l’espace vide qu’avait créé son déménagement. Il se consacre ici, avec son responsable, Guillaume Rodriguez, aux champagnes de […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Reims : les champagnes de la Cave Colbert

Reims : l’Excelsior, comme avant

C’était jadis le mess des officiers de Reims, puis Flo. Jean-Noël Dron, qui gère à Strasbourg un mini empire gourmand avec la Kammerzell, le Café Brant, la Chaîne d’Or, le Petit Max, le Café Broglie et  la Brasserie Floderer, et à Nancy l’Excelsior, mais encore à Paris Floderer et le Bouillon Julien, a revu la […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Reims : l’Excelsior, comme avant

Reims-Tinqueux : nuits douces chez les Lallement

L’Assiette Champenoise? La maison des Lallement, Magali, la femme d’Arnaud, Mélanie, sa soeur, Colette, la maman, qui passe donner le bonjour et « fait sembler de travailler« , comme elle le dit en riant et qui fonda la demeure avec son mari Jean-Pierre, après le départ de Chalons-sur-Vesle, sont au taquet, à la réception, à l’accueil, de […]...

Article publié il y a 2 semaines Hôtels
Reims-Tinqueux : nuits douces chez les Lallement 1

Nice : le Goupil, bistrot habile

Une pépite niçoise, peu chère et colorée, dénichée par notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost. Suivez le guide au Goupil! Le Goupil, ouvert récemment par Alexandre Buchet et François-Xavier Lemoine rue Barla, vient enrichir une bistronomie niçoise en plein renouvellement. Ce fut pendant une période Boni, une table italo/tendance, puis l’Alto Resto jouant […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Nice : le Goupil, bistrot habile 2

Reims : Zunic est unique

Le pain qui vous a fait craquer chez Arnaud Lallement à Tinqueux, en son Assiette Champenoiser, avec son joli nez de fumée, sa croûte craquante, son air artisan, vous le trouverez, avec beaucoup d’autres, chez Christophe Zunic. Ce maître boulanger, formé jadis chez son père à Reims, dans ses deux boutiques dite du Four à […]...

Article publié il y a 2 semaines Boutiques
Reims : Zunic est unique

Reims-Tinqueux : la leçon de simplicité du professeur Lallement

Simple, mais très bon : c’est la manière d’Arnaud Lallement à Tinqueux. « Champenois à 100 % et breton 50%« , comme il le dit lui-même en riant, le fils de Jean-Pierre et Colette Lallement, l’un pur rémois, l’autre bretonne ralliée au parages de Reims, fut l’élève de ses parents, à l’Assiette Champenoise de Chalons-sur-Vesle, avant de […]...

Article publié il y a 2 semaines Restaurants
Reims-Tinqueux : la leçon de simplicité du professeur Lallement 1

Paris 16e : connaissez-vous Masha?

Ce fut l’Hexagone étoilé – plus l’Histoire double étoilé, lui – de Mathieu Pacaud. C’est désormais Masha, sous la houlette d’Antonin Cornet et Stéphanie Renoma, qui drainent dans ce lieu un brin artiste avec ses tableaux, fresques, géantes au mur, une clientèle mi-artiste, mi-blouson doré, qui donne à ce bout de 16e, voisin de l’Etoile, […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 16e : connaissez-vous Masha?

Paris 9e : l’Italie gourmande, c’est Rap !

Rap en novembre?  Le royaume de la truffe blanche, qui vient, non comme partout ailleurs ou presque, du Piémont, mais de Toscane, en direct de chez Savini. A part ça, vous connaissez le programme : Alessandra Pierini et sa jeune équipe perchée derrière l’église Notre-Dame-de-Lorette propose des pâtes artisanales de Setaro, un jambon à se pourlécher, […]...

Article publié il y a 3 semaines Boutiques
Paris 9e : l’Italie gourmande, c’est Rap !

Paris 9e : les garçons de (N-D de) Lorette

Ils ont cinquante ans à eux deux, ont travaillé chez les frères Dumant, à notre chère Pizzeria d’Auteuil, ont choisi un quartier qui monte, celui de la Nouvelle Athènes, à deux pas de l’église Notre-Dame de Lorette – d’où le nom de l’enseigne maligne -, ont relooké à l’ancienne un bistrot anodin dont ils ont […]...

Article publié il y a 3 semaines Restaurants
Paris 9e : les garçons de (N-D de) Lorette

Lyon, capitale gourmande, vu par Yves Rouèche

En ce temps-là, Curnonsky se levait de table, lors d’un banquet bien arrosé, en s’exclamant « Lyon capitale mondiale de la gastronomie« .  En ce temps-là, les bouchons étaient des temples, le mâchon du petit matin une religion et Paul Bocuse régnait entre Saône et Rhône. Les choses ont-elles changé? Yves Rouèche se penche avec minutie et […]...

Article publié il y a 3 semaines Livres
Lyon, capitale gourmande, vu par Yves Rouèche