Suivez moi

En ce moment sur le blog

Découvrez les articles du blog à la une

Restaurants, boutiques, hôtels, retrouvez nos articles les plus récents

Paris 16e : les belles surprises de Konvives à domicile

L’une des bonnes surprises de cette période de confinement? La découverte presque par hasard d’une jeune équipe formée dans la nébuleuse Beatriz Gonzalez et Yannick Tranchant (Neva Cuisine pour les deux, l’Escargot 1903 pour le second). Aux commandes, le chef Maxime Lellouche et l’homme de salle Nicolas Colonna, qui proposent la vente à emporter en […]...

Article publié il y a 1 jour Restaurants
Paris 16e : les belles surprises de Konvives à domicile

La guerre des idées décryptée par Eugénie Bastié

Voilà un livre qui tombe à pic pour guider dans une guerre des idées qui s’éternise, s’enlise ou rebondit. Qui est à gauche, qui est à droite, qui a glissé de l’un à l’autre? Peut-on lire Michel Onfray (vu en « tribun de la plèbe ») et Alain de Benoist (apôtre d’une vieille /nouvelle extrême droite, Alain […]...

Article publié il y a 1 jour Livres
La guerre des idées décryptée par Eugénie Bastié

Paris 7e : Marie-Anne Cantin ou le fromage déconfiné

On vous a parlé maintes et maintes fois d‘Antoine Dias et de son épouse, la pétulante Marie-Anne Cantin. Fromagers d’élite, expert en pâtes pressées cuites ou non cuites, incollables sur les chèvres, fortiches sur la pâtes levées, bref connaisseurs en tout et fromagers par passion. Leur boutique de la rue du Champ de Mars, à […]...

Article publié il y a 2 jours Boutiques
Paris 7e : Marie-Anne Cantin ou le fromage déconfiné

Paris 8e : Galanga à domicile

On vous a parlé de ce nouvel hôtel (« Monsieur George » ), créé par la famille Saltiel, décoré par Anouska Hempel, avec sa table (« le Galanga ») signée Thomas Danigo, formé huit ans durant au Laurent, avenue Gabriel, avec Alain Pégouret, ses mets délicats, mêlant idées classiques revues de façon contemporaine, avec des sauces et condiments venus […]...

Article publié il y a 2 jours Restaurants
Paris 8e : Galanga à domicile

Enrico Bernardo et la sagesse du vin

Il a tout vu, tout fait, tout appris, tout gagné, très vite, très jeune. Meilleur sommelier d’Italie à 20 ans, d’Europe à 25 ans, du monde à 27 ans, master of port entre deux, chef sommelier au George V, après avoir été arpète (en cuisine) chez Troisgros, Enrico Bernardo est devenu restaurateur à succès, gagnant […]...

Article publié il y a 2 jours Livres
Enrico Bernardo et la sagesse du vin

Paris 18e : les jolis produits de Tentazioni

Les gourmandises de la famille Leopardi, on vous les a déjà vantées plusieurs fois. Elles fleurent bon l’Italie authentique : celles que l’on retrouve dans leur boutique de la rue Véron, en bordure de la montante rue Lepic, où eaux de vie signées Jacopo Poli, Nardini ou Romano Levi, jouxte les riz Arborio à l’encre […]...

Article publié il y a 3 jours Boutiques
Paris 18e : les jolis produits de Tentazioni

Paris 7e : Mantchouk par Petrossian à domicile

L’une des bonnes idées de ce néo-confinement, en période de fermeture de restaurants : la création de « Mantchouk », formule affectueuse pour Mikaël Petrossian afin de rendre hommage à ses origines, avec ses recettes de grand-mère… qui m’évoque la mienne. Arménie, Russie, Pologne, Ukraine, c’est, bien sûr, tout proche, surtout dans l’assiette. Et l’on se régale […]...

Article publié il y a 3 jours Restaurants
Paris 7e : Mantchouk par Petrossian à domicile

La pâtisserie selon Nicolas Paciello

Simple, bonne, fraîche, savoureuse, généreuse, ludique, mêlant rigueur et fantaisie, classicisme et modernité, tradition et création, la pâtisserie selon Nicolas Paciello « déchire« , pour parler d’jeune. Ce Lorrain de Forbach devenu star montante de la pâtisserie parisienne, au Fouquet’s et dans sa boutique « Cinqsens » comme auparavant, aux côtés de Stéphanie Le Quellec (qui préface son ouvrage), […]...

Article publié il y a 3 jours Livres
La pâtisserie selon Nicolas Paciello

Sables d’Olonne/l’île d’Yeu : Hennequin, le beau poisson est là

  A l’île d’Yeu, le bon poisson se nomme Hennequin. Ces derniers ont quasiment le monopole de la pêche de ligne du Port-Joinville. La maison a été fondée par le patriarche Gaston dans les années 1960, tandis que la cousine Mimi ouvre une poissonnerie à Nantes. On connaissait la seconde génération prolifique, qui développera la […]...

Article publié il y a 4 jours Boutiques
Sables d’Olonne/l’île d’Yeu : Hennequin, le beau poisson est là

Paris 16e : la Franche-Comté avec Substance à domicile

Substance, rue de Chaillot: c’est la première maison créée par Stéphane Manigold, qui a depuis repris Rostang et créé Contraste dans le 8e. La maison, en temps de semi-confinement et de fermeture des restaurants, joue la Franche-Comté des origines, celle de Matthias Marc. Actuel concurrent de « Top chef », ce cuisinier offensif, natif d’Appenans, dans le […]...

Article publié il y a 4 jours Restaurants
Paris 16e : la Franche-Comté avec Substance à domicile

L’art de cuisiner les (beaux) restes

Un livre sain, pratique, écolo, qui donne bonne conscience, parfait en temps de confinement et 100% féminin, sinon féministe : c’est le bel ouvrage signé Esterelle Payany, qui livre ici ses conseils, explications, idées, complétées de jolis portraits et recettes de cheffes d’aujourd’hui, qui, comme elles, veulent cuisinier sans se soucier d’épater, avec en évitant […]...

Article publié il y a 4 jours Livres
L’art de cuisiner les (beaux) restes

Paris 4e : Pâques façon Eataly à domicile

Un repas de Pâques à l’italienne? Celui qu’offre (c’est le mot, à ce niveau de qualité, pour quelque 36 €, si l’on compte, entrée, pâte, plat plus dessert), Eataly dans le Marais. Ce megastore italianissime,  avec ses idées de cuisine dans le vent, ses pizzas, ses coins rôtisserie, sa table de qualité façon osteria et […]...

Article publié il y a 5 jours Restaurants
Paris 4e : Pâques façon Eataly à domicile

Les chuchotis du lundi : Anne-Sophie Pic démarre en juin à Megève, la Samaritaine prête à ouvrir, Julien Dumas au Saint-James, Jérôme Faure ouvre le Domitia, les Pariente rachètent la Bastide de Saint-Tropez, les Saltiel reprennent la Ponche, Tiptoque lance le gang des cocottes

Anne-Sophie Pic démarre en juin à Megève Elle devait ouvrir sa table megevane cet hiver, le 18 décembre dernier. Ce sera finalement en juin prochain, le 11 exactement, sauf directives gouvernementales contraires, qu’Anne-Sophie Pic ouvrira « La Dame de Pic – Le 1920 », qui remplacera l’ex table deux étoiles de Julien Gatillon au sein du Four […]...

Article publié il y a 5 jours Actualités
Les chuchotis du lundi : Anne-Sophie Pic démarre en juin à Megève, la Samaritaine prête à ouvrir, Julien Dumas au Saint-James, Jérôme Faure ouvre le Domitia, les Pariente rachètent la Bastide de Saint-Tropez, les Saltiel reprennent la Ponche, Tiptoque lance le gang des cocottes 6

Saint-Jacques par Bénédicte Belpois

  De Bénédicte Belpois, on a aimé Suiza, un premier roman très maîtrisé contant l’aventure d’une belle étrangère venant semer le trouble dans un village de Galice, un livre où vie, amour et mort jouaient une étrange sarabande. On retrouve ces thèmes – on allait dire cette trame – dans ce second roman qui se […]...

Article publié il y a 5 jours Livres
Saint-Jacques par Bénédicte Belpois

Saint-Martin-de-Belleville : un Lodji en montagne

Un bel hôtel de montagne, tout frais, tout neuf, pas ouvert, certes, pour cause de pandémie, mais qui attend son heure : c’est le Lodji, créé par un entrepreneur belge de la région de Liège, pile au pied des pistes, avec son design sobre, usant du bois, de matériaux naturels, des teintes brunes et grisées. […]...

Article publié il y a 6 jours Hôtels
Saint-Martin-de-Belleville : un Lodji en montagne

Boulogne-Billancourt : les belles surprises de Max et Nico

Max et Nico? Ce sont Maxime Thébault, le chef, jadis formé chez Le Divellec, et Nicolas Ortiz, l’homme de salle, qui possédait une table rue de Trévise, qui, comme la rue, a subi de gros dégâts suite à une explosion. Les voilà tous deux à Boulogne, non loin de la porte de Saint-Cloud, et proposant […]...

Article publié il y a 6 jours Restaurants
Boulogne-Billancourt : les belles surprises de Max et Nico