Suivez moi

En ce moment sur le blog

Découvrez les articles du blog à la une

Restaurants, boutiques, hôtels, retrouvez nos articles les plus récents

Paris 6e : Pauline, Alain, Allard

Une chef qui se fait tatouer des livres de cuisine et un hommage à Escoffier, on ne voit ça que chez Allard! La jeune Pauline Berghonnier, 27 ans, passée dans de belles maisons (le Crillon époque Jean-François Piège, le Saint-James à Paris 16e, les Trois Marches de Cyril Robert à Versailles), entrée dans le groupe […]...

Article publié il y a 1 jour Restaurants
Paris 6e : Pauline, Alain, Allard

Paris 16e : du neuf chez Lili

Il s’appelle Dick To, est natif de Hong Kong, a travaillé au Peninsula de Tokyo, côté cuisine chinoise, et a remplacé, dans celui de Paris, Ma Peter Wong Tak, reparti pour l’Asie. Recruté par le chef exécutif, le MOF Christophe Raoux, ancien de chez Ducasse et du Café de la Paix, qu veille sur l’approvisionnement […]...

Article publié il y a 1 jour Restaurants
Paris 16e : du neuf chez Lili 1

Illmitz : les grains de paradis de Kracher

Ils n’en sont qu’à a 3e génération, mais sont devenus le label des grands vins nobles dans le monde entier. Gerhard Kracher qui continue l’oeuvre entreprise par le grand-père Aloys, développée par son père Aloys junior, règne sur un mini empire du Neudsiedlersee. Ce vaste lac situé au coeur du Burgenland, qui marque la frontière […]...

Article publié il y a 2 jours Boutiques
Illmitz : les grains de paradis de Kracher

Deutsch Schützen: à la découverte de l’Eisenberg

C’est une région qui touche la Hongrie, flirte avec les anciennes terres de l’empire des Habsbourg, au sud du Burgenland, le territoire de vin le plus à l’Est de l’Autriche. C’est l’Eisenberg, avec ses 515 ha de vignes, son cépage roi, le Blaufränkisch, qui cousine avec le Kekfrankos magyar. Et on l’on pourrait s’amuser à […]...

Article publié il y a 2 jours Boutiques
Deutsch Schützen: à la découverte de l’Eisenberg

Kapfenstein : douce vie au château

Des châteaux de charme en Styrie, il en est de nombreux. Celui de Kapfenstein est un modèle du genre, avec ses belles chambres et suites à l’ancienne, certaines avec terrasse et balcon, son mobilier Bidermaier, ses vues plongeantes sur la campagne environnante, si verdoyante, ses serveuses en costume qui arborent le « dirndl » local, sa belle […]...

Article publié il y a 2 jours Restaurants
Kapfenstein : douce vie au château

Berghausen : dîner à la Magnothek

Cette « magnothek » (comprendre la cave aux magnums), qui appartient aux Tement, se gagne en quelques minutes à pied à travers les vignes, sur le haut de la colline, près d’une église. On y trouve tous les vins de la région, notamment en grand format, mais pas seulement, et à tous les prix. On pourra boire […]...

Article publié il y a 3 jours Restaurants
Berghausen : dîner à la Magnothek

Ehrenhausen : luxe et douceur au milieu des vignes

C’est comme un Ovni au milieu des vignes, avec sa construction parallélépipédique face aux montagnes, sa vaste piscine, son spa de 1400 m2, ses 102 chambres et suites toutes de dimension appréciable, ses notes minimalistes, son design un brin scandinave, ses salles d’eau fonctionnelles, ses vues depuis les balcons sur une église en plein champ […]...

Article publié il y a 3 jours Hôtels
Ehrenhausen : luxe et douceur au milieu des vignes

Juan-les-Pins : quand Gault & Millau dort à la Passagère.

Toujours sur la brèche, notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost a assisté au Gault&Millau Tour. Il raconte… Présent dans une vingtaine de pays, le guide Gault & Millau, racheté dernièrement par Vladislav Skorstov, un financier russe de 39 ans, est désormais dirigé par Jacques Bally. Après avoir passé dix ans dans le groupe […]...

Article publié il y a 3 jours Actualités
Juan-les-Pins : quand Gault & Millau dort à la Passagère.

Berghausen : l’élégance de Tement

On songe aux Lageder du Sud-Tyrol, dont on vous a parlé il y a près deux ans. L’élégant patron, vigneron, conquérant, qui poursuit la tradition, et voit ses fils le relayer avec aisance: on trouve cela chez Manfred Tement qui a creusé la montagne, remué les terrasses. Et qui, sur 80 ha, avec 20 ha […]...

Article publié il y a 3 jours Boutiques
Berghausen : l’élégance de Tement

Sulztal-an-der-Weinstrasse : un repas chez les Dreisiebner

Un « Buschenschank »: un repas froid. c’est très exactement ce qu’offrent les Dreisiebner dans leur ferme viticole devenue un restaurant régional, constituant une perle populaire sur la route des vins du Sud de la Styrie. On boit là les vins de la propriété plantée à 90 % en blanc, notamment en sauvignon blanc, traminer, welschriesling, scheurebe, […]...

Article publié il y a 4 jours Restaurants
Sulztal-an-der-Weinstrasse : un repas chez les Dreisiebner

Glanz-an-der-Weinstraße : la table de la frontière

« Grenztisch« : autrement dit, la table de la frontière. C’est là, depuis 1919, que les vignerons autrichiens et slovènes se rencontrent, devisent, échangent leurs idées, leurs moments de vie, que les marcheurs se croisent, admirent la beauté du paysage entre vignes et montagnes, que les promeneurs prennent leur temps. Une table et puis un panneau, délimitant […]...

Article publié il y a 4 jours Rendez-vous
Glanz-an-der-Weinstraße : la table de la frontière

Vienne : une glace à fondre place de la Suède

Depuis 1886, la même famille, les Molin-Pradel, sert les glaces les plus justement réputées de Vienne, crémeuses, bien turbinées à l’italienne, avec leur parfums magiques: mangue, vanille, amaretto, straciatella, chocolat, réglisse ou encore ananas. La tradition est respectée, une gamme « vegan » est désormais au programme, les tables sont nombreuses, façon brasserie chic à l’intérieur et […]...

Article publié il y a 4 jours Rendez-vous
Vienne : une glace à fondre place de la Suède

Vienne : un verre et plus au Sacher

Un gâteau (Sacher, évidemment), une glace, un verre, un plat de tradition et pas seulement un « wiener schnitzel »: voilà ce qu’on peut déguster au Sacher, dans l’un ou l’autre de ses salons. Sa table, qui se nommait jadis, du nom de la fondatrice, Anna Sacher, est désormais le « Grüne Bar« , avec sa tonalité verte, son […]...

Article publié il y a 5 jours Restaurants
Vienne : un verre et plus au Sacher

Vienne : les nuits du Maxx

Evidemment, le lieu n’est pas très central, au sud de la ville et à quinze mn du centre en taxi. Mais le rapport qualité-prix de ce mastodonte moderne, avec ses 195 chambres et suites, est évident.  Taille respectable de chaque chambre, belles  salles d’eau très fonctionnelles, mobilier de bureau high tech. Plus bar, spa et […]...

Article publié il y a 5 jours Hôtels
Vienne : les nuits du Maxx

Genève : « Less Saves The Planet » aux Bergues

« Moins sauve la planète« : on connaît l’antienne. Notre ami et correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, a assisté à la dernière animation de cette manifestation écologique et gourmande. Il raconte… « Less saves the Planet » est un livre plein de bon sens écrit par Fadi Abou, restaurateur depuis trois générations, dont la société […]...

Article publié il y a 5 jours Actualités
Genève : « Less Saves The Planet » aux Bergues 1

Vienne : à la découverte de Konstantin Filippou

Il est le coming man de la grande cuisine autrichienne, né à Graz, d’un père grec et d’une mère autrichienne, a travaillé à Werfen chez les frères Obauer, à Vienne au Steirereck ancienne version et au Novelli, à Londres encore chez Gordon Ramsay, sans omettre chez Arzak à San Sebastian. Il construit sa cuisine, avec […]...

Article publié il y a 5 jours Restaurants
Vienne : à la découverte de Konstantin Filippou