Suivez moi

En ce moment sur le blog

Découvrez les articles du blog à la une

Restaurants, boutiques, hôtels, retrouvez nos articles les plus récents

Paris 2e : Marcore à domicile

Marcore? C’est Aurélie Alary et Marc Favier, qui ont repris et remis en vogue  la demeure mythique des années 1980, où Guy Girard épata le tout Paris venu divinement s’encanailler à l’enseigne du Petit Coin de la Bourse. Ce fut un temps Versance. Aurélie et Marc, qu’on connut chez Bouillon dans le 9e, lui ont […]...

Article publié il y a 1 jour Restaurants
Paris 2e : Marcore à domicile

Balbo : le barbu, sa femme, sa table, sa montagne

Victoria et Julien Ayral sont les branchés du pays cantalou côté Carladez. Le voyage qui mène à leur maison pittoresque se mérite. Le lieu aussi.  Lui, autodidacte passionné, a travaillé chez Johann Leclerre, le MOF voyageur de La Rochelle, elle à l’île de Ré. Ces deux Charentais un brin poètes sont allés pour se perdre […]...

Article publié il y a 1 jour Restaurants
Balbo : le barbu, sa femme, sa table, sa montagne

Paulhac : le cantal selon les Rouchez

Jacques et Marie-Claire Rouchez, avec leur fille Perrine, qui fut sommelière dans une vie antérieure, élèvent une cinquantaine de vaches d’Abondance au hameau du Jarry. Et produisent un Cantal AOP, fin, subtil, noiseté, pas trop salé, juste comme on l’aime, jeune, entre-deux et vieux, le plus exquis du genre! La Ferme du Jarry Le Jarry […]...

Article publié il y a 2 jours Boutiques
Paulhac : le cantal selon les Rouchez

Paris 5e : les folies brésiliennes de Raphaël Rego à domicile

Raphaël Rego? Vous le connaissez depuis ses débuts en solitaire rue de la Tour d’Auvergne. Depuis, ce natif de Rio de Janeiro passé en Australie, puis à Paris chez Joël Robuchon, Taillevent, Michel Rostang, ne cesse d’établir des ponts entre les produits du Brésil, d’Amazonie et les multiples escales du terroir français. En temps de […]...

Article publié il y a 2 jours Restaurants
Paris 5e : les folies brésiliennes de Raphaël Rego à domicile

Chaudes-Aigues : retour chez Serge Vieira

Cet OVNI sur le plateau, qui domine le paysage, au-dessus de Chaudes-Aigues, jouant avec la magie de l’Auvergne des montagnes et des volcans, mêlant l’histoire et le contemporain, le médiéval et le futuriste, on vous en a déjà parlé. Serge Vieira et son épouse Marie-Aude ont établi là leur domaine, dans les ruines du château […]...

Article publié il y a 2 jours Restaurants
Chaudes-Aigues : retour chez Serge Vieira 1

Saint-Flour : au royaume de la lentille bonde

Au coeur de Saint-Flour, côté ville haute, voilà une boutique dédiée à la lentille blonde que l’on nommait jadis « pois blond de la Planèze« . Sur une vaste plateau volcanique et métamorphique, avec un ensoleillement important et un vent desséchant, cette graine à l’enveloppe fine et à la saveur de châtaigne,  à peine sucrée, constitue la […]...

Article publié il y a 3 jours Boutiques
Saint-Flour : au royaume de la lentille bonde

Saint-Flour : la bonne étape des Roux

On vous a déjà parlé de la bonne Etape des Roux, qui constitue l’hôtel sage, fonctionnel et douillet de Saint-Four, belle adresse de bord de route en ville basse, avec ses chambres calmes qui ont vue sur la montagne. Aux commandes, Dominique et Jean-Paul, frère et soeur, tiennent la maison et constituent la 3e génération […]...

Article publié il y a 3 jours Restaurants
Saint-Flour : la bonne étape des Roux

Les chuchotis du lundi : la faillite au bout du tunnel, Stéphanie Le Quellec ouvre MAM, Verde et Boscaro à Megève, Julien Gatillon à la maison, les adieux d’Alexandre Cammas au Fooding, Guillaume Gomez archiviste de l’Elysée, Emmanuel Rubin cinéphile gourmand, un 3 étoiles végétarien à Pékin

La faillite au bout du tunnel « Ce métier, on ne doit pas le laisser mourir, s’uniformiser. C’est tout un éco-système que l’on met de côté et qui meurt, » lance Stéphane Jego sur YouTube. Semaine après semaine, il intervient ici et là, use des réseaux sociaux et des liens internet comme une arme de […]...

Article publié il y a 4 jours Actualités
Les chuchotis du lundi : la faillite au bout du tunnel, Stéphanie Le Quellec ouvre MAM, Verde et Boscaro à Megève, Julien Gatillon à la maison, les adieux d’Alexandre Cammas au Fooding, Guillaume Gomez archiviste de l’Elysée, Emmanuel Rubin cinéphile gourmand, un 3 étoiles végétarien à Pékin 6

Saint-Rémy-de-Chargnat : les biscuits auvergnats des bretons

Cet « atelier auvergnat », qui se veut la fabrique artisanale de biscuits du pays d’Issoire, propose toutes sortes de douceurs craquantes qui font cousiner les pays d’Alexandre Vialatte et de Jean Anglade avec celui de Pierre Jakez Hélias. Valérie Rouger et son mari Thierry, deux bigoudens pur beurre, venus des abords de Pont l’Abbé, ont quitté […]...

Article publié il y a 4 jours Boutiques
Saint-Rémy-de-Chargnat : les biscuits auvergnats des bretons

Brassens auprès de ses arbres par Jean-Claude Lamy

Il aurait eu cent ans l’an prochain. Et il demeure à la mode, fustigeant les cons (« le temps ne fait rien à l’affaire« ), la société bien pensante, moquant « les trompettes de la renommée« , faisant de sa « supplique pour être enterré en plage de Sète » son testament ironique, chantant « les copains d’abord« . Ce Brassens presque centenaire […]...

Article publié il y a 4 jours Livres
Brassens auprès de ses arbres par Jean-Claude Lamy

Saint-Jean-en-Val : le renouveau de la Bergerie

Quand Marc-Antoine Ichambe, natif du pays auvergnat, mais qui n’oublie pas ses racines réunionnaises, reprend la Bergerie de Sarpoil, où s’illustrèrent Jean-Yves Bath, Laurent Jury, Cyrille Zen, qui, tous trois, y obtinrent une étoile, il imprime sa marque et son style au lieu. Il y met en pratique sa formation côté Sud et Provence, notamment […]...

Article publié il y a 4 jours Restaurants
Saint-Jean-en-Val : le renouveau de la Bergerie

Issoire : Eric Houlbert, prince fromager

Eric Houlbert, qui représente la 3e génération de fromagers affineurs à Issoire, fabrique son « yssoirien », un « double crème », style saint-félicien en vingt versions (dont ail noir et ail rose de Billom, citron, confit, cèpes, morilles, truffes, chorizo et poivrons, moutarde de Charroux  ou … chocolat), et affine avec soin saint-nectaire fermier, tomme de brebis et […]...

Article publié il y a 5 jours Boutiques
Issoire : Eric Houlbert, prince fromager

Paris 3e : les délices libanais de Qasti à domicile

Quand le père Noël est libanais, il se nomme Alan Geaam. L’artiste étoilé de la rue Lauriston est revenu à ses sources chez Qasti où il propose a cuisine de ses racines, en version classique ou modernisée. Et, en temps de confinement, il propose ses mets choisis en livraison ou à emporter. On goûte ainsi […]...

Article publié il y a 5 jours Restaurants
Paris 3e : les délices libanais de Qasti à domicile

Issoire-Le Broc : la magie Descouls

Le lieu est magique, offrant depuis la grande salle panoramique et vitrée, une vue splendide sur le paysage de l’Auvergne en majesté, la verte chaîne des puys, le voisin château fort, le proche village médiéval. Adrien Descouls, jeune et dynamique trentenaire, qui a travaillé notamment à Lezoux au château de Codignat, chez Têtedoie à Lyon, […]...

Article publié il y a 5 jours Restaurants
Issoire-Le Broc : la magie Descouls

Issoire : le chocolat selon Romuald Remi

Discret et modeste, passé chez Sicard à Riom et chez Frédéric Cassel à Fontainebleau, Romuald Remy est devenu la star sucrée d’Yssoire. Pâtissier de talent, il est aussi un chocolatier de talent et se distingue par ses jolies ganaches noires ou lactées parfumées au caramel, oolong et châtaigne, gingembre et « coconuts » avec noix de coco […]...

Article publié il y a 6 jours Boutiques
Issoire : le chocolat selon Romuald Remi

Le « Paul Morand » de Pauline Dreyfus

A franchement parler, voilà la meilleure lecture pour supporter ce second confinement, la plus subtile, la plus drôle, la plus raffinée du moment. Offrant, en sus, le meilleur rapport qualité/prix qui soit : 24 € pour près de 500 pages de belle et bonne lecture, avec, en supplément, une leçon d’histoire et la fréquentation des […]...

Article publié il y a 6 jours Livres
Le « Paul Morand » de Pauline Dreyfus 2