647 hôtels

Filtres sélectionnés :Hôtels

1345, rte départementale 1005 - 74500 Maxilly-sur-Léman
Menu : 35 €.
Chambres : 105-200 €.
Chez Mathilde

Mathilde Jacquier, la fille d’Eric, qui est le poissonnier artisan des grands chefs sur le Léman, a créé une maison d’hôtes avec deux chambres plus une suite familiale pour 3 ou 4 personnes, où elle accueille face au lac. On peut acheter les terrines de poisson (féra à l’oseille, citron et gingembre, thym et cardamome) mitonnées par papa dans les ateliers voisins et sur la barge sise vis à vis, dîner à demeure (Mathilde a travaillé en cuisine chez Régis Marcon, Joël Robuchon, Emmanuel Renaut et au Laurent) et participer, tôt le matin, à une pêche à la féra,...

Lire l'article en entier : Maxilly: la maison de Mathilde
Article publié il y a 1 semaine

13, avenue des Mateirons - 74501 Evian-les-Bains
Menu : 75, 150 €. Carte : 75-180 €.
Chambres : 310-2 750 €.
Fermetures : Tous les midis. Horaires : 19h30-22h.
Les Fresques à l'Evian Royal Resort

C’est un palace en devenir, un monument de son registre, né en 1907, avec sa vue sur le Léman, comme un balcon royal, rénové, bouleversé un siècle plus tard, avec ses jardins qui descendent en pente douce vers le lac. Les nouveautés? On est en plein dedans avec une décoration signée François Champsaur, le design favori des Troisgros, des fresques (signées Jaulmes) nettoyées avec soin, un nouvel ascenseur qui coupe en deux la réception et  à la direction du lieu, une vieille connaissance, Laurent Roussin, qui dirigea le Royal à Deauville, et qui mènera à bien la rénovation du...

Lire l'article en entier : Evian: la nouvelle donne du Royal
Article publié il y a 1 semaine

1644 Avry-devant-Pont
Carte : 35 CHF (environ 29 €).
Chambres : 106-138 CHF (environ 86-113 €).
Fermetures : Ouvert tous les jours. Horaires : 6h-22h.
Restoroute de la Gruyère

On vous a tout dit il y a deux ans de ce motel qui joue les arrêts obligatoires sur l’autoroute traversant la Suisse du Nord (Bâle) au Sud (Lausanne>/Vevey). Glaces (Mövenpick) crémeuses, café serré servi avec crème double et petits chocolats, fondue, croûte ou beignets au fromage, grillades ou pâtes variées font des en-cas sérieux, quoique sans prétention. On vient là pour la détente, la pause pipi, le sourire de l’accueil, les cadeaux à rapporter (mugs, montres, vêtements estampillés « allez la Suisse! »).

Le lieu est sympathique, avec ses vaches colorées au jardin, son panorama sur le lac proche et les...

Lire l'article en entier : Gruyère: bienvenue en Suisse!
Article publié il y a 1 semaine

1, rue de la Fontaine - 68150 Sierentz
Menu : 30 (déj.), 40, 57, 70, 86 €. Carte : 75-95 €.
Chambres : 90-120 €.
Fermetures : Lundi, mardi.
Auberge St Laurent

C’est une maison qui change, qui a changé, récemment, alors qu’on s’en est à peine rendu compte. On vous en parlé il y a trois ans. Elle abrita, depuis 1640, date de sa construction, divers commerces, avant d’être, dans les années 1950, le café restaurant des Arbeit donnant naissance à la maison de Marco et d’Anne qui s’y installèrent dans les années 1970, l’embellissant petit à petit, la dotant de chambres croquignolettes sur les thème des métiers d’artisans, agrandissant la cave, bichonnant la terrasse et le patio.

Après Anne et Marco, c’est désormais la jeune génération avec Laurent, le fiston,...

Lire l'article en entier : Sierentz: Laurent le magnifique
Article publié il y a 1 semaine

30, rue Saint-Anne - 68590 Thannenkirch
Menu : 14 (formule, déj.), 19 (déj.), 20, 29, 39 €. Carte : 35-40 €.
Chambres : 82-142 €.
Auberge la Meunière

Cette Meunière là, ça fait trente ans qu’on la suit. Il y avait l’auberge de village de Maman Frieda, peu à peu agrandie et embellie par les enfants Demoulin, le sourire de  la belle-fille Francesca, l’activisme de Jean-Luc, qui fut stagiaire à Paris au Crillon époque Constant et à la Tour d’Argent avec Martinez, et finalement les chambres peu à peu ouvertes, en baies vitrées, sur le Haut Koenigsbourg, les prix doux, les pensionnaires heureux. Bref, une halte du bonheur, en balcon sur les Vosges, comme une balise de l’Alsace heureuse.

La maison a changé sans changer, gardant sa belle...

Lire l'article en entier : Thannenkirch: les p’tits bonheurs de la Meunière
Article publié il y a 2 semaines

19 Avenue Kléber - 75016 Paris
Chambres : 795-3 500 €.
The Peninsula Paris

C’est un rendez-vous qu’on se donne dans un lieu somptueux. Ce fut jadis un centre de congrès, c’est désormais, grâce à un fonds qatari et une chaîne de Hong-Kong, le Péninsula Paris. Rassurez-vous, vous êtes dans les temps: ça n’ouvre que le premier août. Et les trois tables (brasserie de luxe le Lobby, table gourmande et panoramique l’Oiseau Blanc, gastronomique cantonais Lili), sans omettre la Terrasse Kléber, serviront de concert. Pas de précipitation. L’ouverture de l’extérieur façon origami fait son effet, entre l’avenue Kléber, pour les piétons, et, la rue des Portugais, pour les voitures.

Luxe sobre, non ostentatoire, même...

Lire l'article en entier : Paris 16e: rendez vous au Peninsula
Article publié il y a 2 semaines

route des Carles - 83990 Saint-Tropez
Menu : 68 €. Carte : 90 €.
Chambres : 295-995 €.
L'Olivier à la Bastide de Saint-Tropez

On aime la Bastide de St Tropez pour son charme, sa quiétude, sa légèreté. Son côté raisonnable aussi. Classée Relais & Châteaux, crée il y a vingt ans par les Sidoroff, venus de l’immobilier à Paris, la demeure garde son quant à soi. On y est bien, entre jardin et piscine, au calme, et pourtant à deux pas de la place des Lices. Les directeurs et les chefs se succèdent, le sérieux demeure.

Le dernier des maître queux en date se nomme Philippe Colinet a travaillé dans le Val de Loire chez Bardet, à la Roche le Roy, aux Templiers...

Lire l'article en entier : St Tropez: le sérieux de la Bastide
Article publié il y a 2 semaines

plage de la Bouillabaisse - 83990 Saint-Tropez
Menu : 275, 315 €. Carte : 250-350 €.
Chambres : 550-1350 €.
Fermetures : Tous les déjeuners.
La Vague d'Or à la Résidence de la Pinède

Evidemment, cette maison vous la connaissez par coeur avec son chef trois étoilé, son service de grande classe, sa situation idyllique face au golfe de Saint-Tropez. Il a la vue sur le va et vient des bateaux, la magique palmeraire, qui donne son nom au lieu, une résidence face aux flots et à la plage, que, jadis, les Delion, qui furent les seuls à y croire, réveillèrent comme une belle endormie. Depuis une décennie, son histoire gourmande se vit et se lit avec un lutin enchanté en guise de héros.

Normand de Rouen, formé, entre autres chez Lasserre (époque Nomicos),...

Lire l'article en entier : St Tropez: une Vague d’Or à la Pinède
Article publié il y a 2 semaines

Boulevard des Crêtes - 83580 Gassin
Menu : 40 ("Petit Belrose"),  110, 130 €. Carte : 100-140 €.
Chambres : 350-1 500 €.
Fermetures : Lundi midi, mardi midi, mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi, samedi midi.
Villa Belrose

La vue sur golfe et le va-et-vient des bateaux est époustouflante. Mais ce Relais & Châteaux façon blanc manoir avec sa terrasse en cascade vaut l’étape pour la cuisine subtile de Thierry Thiercelin. Formé chez Bernard Loiseau et Maximin, ce natif de Saint-Raphaël joue le produit du Sud avec éclat.

Légumes du soleil façon niçoise avec son tian rafraîchi, sa foccacia à la roquette, bar de ligne confit-grillé  sur une tombée de courgette avec ravioli au chèvre et anchois de Collioure ou  carré de porc noir de Bigorre avec purée de pommes charlotte avec tomates provençales et et truffes d’été...

Lire l'article en entier : Gassin: Belrose, pas seulement pour la vue
Article publié il y a 2 semaines

chemin de la Quessine - 83350 Ramatuelle
Menu : 119 €. Carte : 65 (déj.)-155 (dîn.) €.
Chambres : 1 200-3 500 €.
Horaires : 12h30-22h30.
La Réserve

Eric Canino est le moins « ramenard » des cuisiniers de St Tropez. Ce natif de Manosque, passé sept ans chez Michel Guérard dans le groupe de la chaîne thermale du Soleil, est le chef de la Réserve à Ramatuelle. Le lieu lui même est improbable et introuvable, perdu en bout de corniche, face à mer, avec une vue à couper le souffle sur la presqu’île. Auberge contemporaine, signée Wilmotte, totalement contemporaine, imaginée pour le milliardaire genevois et lyonnais, Michel Reybier. L’ex-patron d’Olida, Couchou, Justin Bridou, Jambon d’Aoste, qui a vendu son empire il y a belle lurette, a créé une...

Lire l'article en entier : Ramatuelle: Eric Canino sur la Réserve
Article publié il y a 2 semaines

545, boulevard George Selliez - 83420 La Croix-Valmer
Menu : 29,50 €. Carte : 55 €.
Chambres : 180-350 €.
L'Orangeraie

Ce beau château XVIIIe dans les tons ocres, qui domine son jardin avec piscine et, par delà la route, le paysage maritime de la presqu’île tropézienne,  joue les perles modestes de son registre avec une cuisine sage, signée Jean-Paul Landrier.

Ce Bourguignon, ancien du Girelier sur le port de Saint Tropez, joue avec justesse le produit provençal cuisiné sans forfanterie. Salade de gambas panées au sésame, carpaccio de boeuf, saint-pierre au four et son caviar d’aubergine ou encore crème brûlée à la lavande font simplement plaisir à une clientèle de vacanciers heureux. Joli menu du marché à 29,50 €, servi...

Lire l'article en entier : La Croix-Valmer: la modestie distinguée de l’Orangeraie
Article publié il y a 2 semaines

81, boulevard Gigaro - 83420 La Croix-Valmer
Menu : 65, 75, 95 €. Carte : 55-75 € (déj.), 75-135 €.
Chambres : 220-1 200 €.
Château de Valmer

On a connu Akhara Chay au Mas des Herbes Blanches à Joucas. Ce Bouddah provençal, qui est d’origine moitié cambodgienne, moitié thaïlandaise, formé à l’institut Bocuse à Ecully, qui a pratiqué les grands (Ducasse à Paris, Ghislaine Arabian chez Ledoyen, passé aussi à l’Etrier à Deauville et au Mas Candille à Mougins) vient de débarquer dans ce vaste domaine de vacances, qui comporte 31 domaine à la Pinède Plage et 45 chambres au Château de Valmer, plus des villes privatives et deux cabanes dans les arbres. Il gère l’ensemble de la cuisine du domaine, propose une aimable de plage...

Lire l'article en entier : La Croix-Valmer: découvrez Akhara !
Article publié il y a 2 semaines

avenue des Américains - 83820 Le Rayol-Canadel-sur-Mer
Carte : 40 (déj.)-80 €.
Chambres : 220-520 €.
Le Bailli de Suffren

Sébastien Lefortier, qu’on a rencontré au Puck à Megève et qui a été formé chez Emmanuel Renaut, aux Flocons de Sel, a repris en mains les cuisines de ce bel hôtel de bord de mer qui a vue sur les îles d’Or. Le registre maison est à triple détente avec snacking à la piscine, bistrot gastro à la plage et gastro provençal au restaurant la Praya.

Des exemples de ce qu’il propose: le pressé de foie gras cuit au naturel avec gelée de fraise et rhubarbe confite et quelques pop corn, compression de tomates anciennes et mousse de burrata, rouget...

Lire l'article en entier : Rayol-Canadel: la nouvelle donne du Bailli
Article publié il y a 2 semaines

30 Avenue du Cap Negre - 83980 Le Lavandou
Menu : 55 (déj.), 120 €. Carte : 85 € (déj.)-140 € (diner).
Chambres : 900-1 300 €.
Horaires : 12h30-14h, 19h30-21h45.

C’est un paradis les pieds dans l’eau. La côte est là, comme un décor, intacte. En face : les îles d’Or, Port-Cros, le Levant, Porquerolles au loin, dont on perçoit la silhouette sur la droite. Il y a bien le ciel, le soleil et la mer, plus le sable. Dans l’assiette, du bonheur sur le mode classique. Marc Dach, que vous connaissez bien, veille là avec componction. Ce Strasbourgeois formé jadis à la Barrière à la Wantzenau qu’on découvrit jadis au Royal Champagne de Champillon-Bellevue, joue chaque année, avec les Ruchti, qui sont les hôtes des deux demeures, montagne l’hiver,...

Lire l'article en entier : Le Lavandou: un paradis nommé le Club
Article publié il y a 3 semaines

1, rue du Château - 83400 Hyères
Menu : 35 €.
Chambres : 100-200 €.
Castel Pierre Lisse

Nicolas Broche, a laissé la tombé la pub pour racheter cette maison d’hôte de charme, qui abrite une table de qualité. 5 chambres coquettes, dont une suite, une piscine, une vue superbe sur Porquerolles, Port-Cros et la vieille ville d’Hyères : voilà ce qui vous attend là. En plus d’une cuisine soignée, signée Yves Scorsonelli, qui tenait la Crèche Provençale à Hyères et qu’on connut jadis aux Feuillants à Céret. Saint-jacques et gamberoni marinés et betteraves cuits et cuites, saint-pierre aux agrumes et asperges vertes de production locale, pigeon désossé farci aux anchois ou chiboust de balsamique et fraises des...

Lire l'article en entier : Hyères: le charme du Castel Pierre Lisse
Article publié il y a 3 semaines

au golf, route de Maussane - 13520 Les Baux-de-Provence
Menu : 49 (déj.), 60, 70, 95 €. Carte : 90 €.
Chambres : 235 €.
Domaine de Manville

Le lieu – un golf rénové et agrandi avec ses dix huit trous, ses chambres de grand luxe style palace à la campagne, ses bâtiments jouant bois, pierre, verre, écologiques – est extraordinaire.

Nous sommes là au pied du village des Baux, dans un espace choisi, ombragée d’arbres centenaires. La décoration mixte avec chic ancien, luxe classique et contemporain. Au gré du bar dans le goût Art déco, dans la salle à manger un brin baroque, des suites avec terrasses sur les arbres.

La vaste terrasse est somptueuse et la cuisine de Steve Deconinck joue la simplicité royale. Formé chez les...

Lire l'article en entier : Baux de Provence: les délices de Manville
Article publié il y a 3 semaines

12, boulevard Mirabeau - 13210 Saint-Rémy-de-Provence
Menu : 25 (formule, déj.), 32 (déj., sem.), 39, 68 (dîn) €. Carte : 70-90 €.
Chambres : 80-140 €.
Fermetures : Lundi, mardi (hors-saison).
La Reine Jeanne

Fanny Rey, finaliste de Top chef 2011,  vous la connaissez. Bourguignonne de Chenôve, formée en Franche-Comté, ex de la Bastide et des Fermes de Marie à Ménerbes et Megève, engagée dans la Marine Nationale, puis chef de partie au Ritz à Paris avec Michel Roth, passée ensuite àl’Oustau Baumanière, fut chef de la Place à Maussane. Elle peaufine aujourd’hui sa manière. Dans son joli patio avec chambres sur le boulevard roulant du coeur de Saint-Rémy, elle travaille en cuisine vitrée et visible avec les produits d’ici et d’ailleurs.

Ses belles idées? Le foie de gras de canard fumé au foin...

Lire l'article en entier : St Rémy de Provence: Fanny Rey, reine gourmande
Article publié il y a 3 semaines

Route d'Arles - 13520 Les Baux-de-Provence
Menu : 99 (déj.), 135, 166, 199 €. Carte : 150-200 €.
Chambres : 220-588 €.
Fermetures : Mercredi, jeudi (octobre et mars).
L'Oustau de Baumanière

Baumanière? Une maison qui se mérite, disait Frédéric Dard, pour qui « Baumanière n’est pas une hostellerie mais une récompense ». Au pied du vallon des Baux et de l’admirable site de son village ruiné, la magie continue. Ce qui change? C’est que rien ne change, comme disait Tomaso Lampedusa dans le Guépard. Sylvestre Wahid, qui fut un temps le chef nommé de la maison, est parti pour d’autres aventures, remplacé par Jean-André Charial. Ce dernier, ex HEC, passé chez Troisgros, Bocuse, Haeberlin, Chapel, formé aux côtés de son grand-père, le fondateur de la demeure et le rénovateur des Baux, Raymond...

Lire l'article en entier : Baux-de-Provence: un jeune chef nommé Jean-André Charial
Article publié il y a 3 semaines

Quartier Lengarnayre - 07230 Chandolas
Menu : 20,50, 26,50, 34, 42 €. Carte : 30-35 €.
Chambres : 80€-153€(forfait étape, une nuit et repas pour deux).
Auberge Les Mûrets

Ils se sont connus à l’école hôtelière de Poligny dans le Jura, ont voyagé ici et là, ont travaillé notamment chez Jeunet à Arbois et chez Messonnier aux Angles, ont eu le coup de coeur pour la région. Anna-Catherine et et Dominique Rignanese, elle comtoise, lui bressan, ont fait de leur auberge des Murets un nid d’amour, avec leurs chambres fonctionnelles et proprettes, leur terrasse ombragée, leurs salles voûtées, leur gentillesse naturelle et leur sourire.

On est vite bien chez eux, pour goûter aux mets classiques qui ont l’esprit d’ici, tarifés avec sagesse. Emincé de tomate et chèvre mariné à...

Lire l'article en entier : Chandolas: les Murets des Rignanese
Article publié il y a 4 semaines

place du Fort - 07460 Banne
Menu : 15,90 (déj., sem.) 19,90, 27,90, 37,90 €. Carte : 35-45 €.
Chambres : 90-320 €.
Fermetures : Ouvert tous les jours. Horaires : 10h-minuit.
Auberge de Banne

Une auberge de carte postale dans un village coquet, qui constitue une pub vivante pour ce département à la fois montagneux, verdoyant, paisible, comme une sorte d’ode à la douceur française: c’est exactement ce qu’a voulu réaliser François Dumas, antiquaire et architecte, qu’on a connu à Megève (« le Comptoir de Megève ») et qui oeuvre aussi bien à Londres qu’à Genève.

Cet Ardéchois faisant retour à ses origines a imaginé là la plus exquise de hostellerie de village dans le goût rétro avec ses chambres gaies, soignées, pimpantes, son mobilier à la fois contemporain et semi-industriel, jouant le rustique chic avec...

Lire l'article en entier : Banne: la belle auberge de Banne
Article publié il y a 4 semaines

Autres recherches

Découvrez les bons hôtels que j'ai visités lors de mes promenages gourmandes. Hôtels de charme, grands hôtels ou petits nids douillets, trouvez l'hôtel qui vous convient. Les meilleurs hôtels, les belles chambres, les lieux incontournables, le temps d'un long weekend-end ou de vacances, trouvez l'hôtel qu'il vous faut. Lisez nos articles présentant le bon et le moins bon de ces hôtels . Halte pratique ou lieu d'exception}, bons rapports qualités-prix ou fabuleux palaces, découvrez les hôtels de et des environs
Je vous propose de rechercher les meilleurs restaurants .
Recherchez également nos : Cafés , Pâtisseries , Epiceries , Cavistes , Salon de thé
Vous pouvez également chercher d'autres Hôtels ailleurs : Hôtels à Paris, Hôtels à Marseille, Hôtels à Lyon, Hôtels à Lille, Hôtels à Strasbourg

Près d'une adresse

Critères Géographiques

Articles

Légende

Établissement
Coup de cœur
Plusieurs établissements