796 hôtels

Filtres sélectionnés :Hôtels

1, rue Wolschwiller - 68480 Lutter
Menu : 13 (sem. déj.), 22 (form.), 26 , 35 , 46,50 €. Carte : 30-52 €.
Chambres : 58-78 €.
Fermetures : Lundi, mardi midi.
Auberge Paysanne

Il y a l’auberge fleurie – et paysanne, comme la définit l’enseigne -, puis l’Hostellerie Paysanne, dans une ancienne ferme du XVIIe siècle, reconstituée après sa démolition à Hésingue il y a plus de vingt ans. Maman Christiane Liztler-Farine est toujours à l’accueil, gaie et pimpante, tandis que sa fille Carmen Guérinot mène le train des choses avec efficacité. La maison retrouve une nouvelle jeunesse.

La stube reconvertie en salle des petits déjeuners a du charme avec son poêle en faïence et côté cuisine, le chypriote Andréas Andréou, passé au Buerehiesel et au Pont Tournant à Strasbourg, mais aussi à...

Lire l'article en entier : Lutter: exquise « auberge paysanne »
Article publié il y a 2 semaines

218, rue Hénin Blenner - 68480 Moernach
Menu : 13 (déj.), 23,50, 29,90, 38,50, 45,50 €. Carte : 35-55 €.
Chambres : 68 €.
Aux Deux Clefs

Dans sa route du papier, petit précis de mondialisation, Erik Orsenna situe sa guerre des chiffons à Moernach et le paradis dans le Sundgau, sans omettre de noter la belle adresse du lieu, son QG fétiche: la belle maison de Dédé Enderlin, les Deux Clefs. Cette ancienne ferme devenu aujourd’hui une auberge fort soignée accueille avec élégance dans des salles boisées, se prolonge avec une belle terrasse fleurie et délivre une cuisine fine, sérieuse, ouvragée, mais sans chichi, avec le doigté d’un chef , le discret Sacha Hermann, qui sait jouer classique, mais sans faiblesse, au gré de menus...

Lire l'article en entier : Moernach: les délices de Dédé
Article publié il y a 2 semaines

1, route de Belfort - 68130 Carspach
Menu : 15,50 € (déj.), 25, 31,50, 45, 57 €. Carte : 50-70 €.
Chambres : 61-98 €.
Fermetures : Lundi, mardi midi, dimanche soir.
Auberge Sundgovienne

La demeure se rénove. Ce qui fut un « logis de france » années 1960 puis 1970 va trouver son unité et son look contemporain sous la houlette de l’architecte designer Bernard Wilhelm à qui on doit le nouveau visage du Buerehiesel ou de l’Arnsbourg. Les Hermann jouent là dans une catégorie plus modeste, même s’ils sont les aubergistes stars de leur bout de région.

Chambres de bon confort, regard sur la forêt – depuis l’arrière de la demeure -, salle à manger alerte, wifi rapide, air conditionné (idéal par grosse chaleur): il y a tout cela ici, en ligne de mire...

Lire l'article en entier : Altkirch-Carspach: la bonne halte des Hermann
Article publié il y a 2 semaines

44, rue de la Première-Armée-Française - 68190 Ensisheim
Menu : 20,90 (sem.), 26, 32,50, 43, 62 €. Carte : 38-66 €.
Chambres : 102-165 €.
Fermetures : Samedi midi.
La Villa du Meunier au Domaine du Moulin

Ce grand ensemble de bon confort face à un étang avec son spa, sa piscine couverte et découverte, impressionne. Ce fut jadis un authentique moulin. Les Landwerlin, venus de Baldenheim, l’ont agrandi et modernisé. Les chambres sont coquettes et la table régionale, la Villa du Meunier, fort soignée. Edmond veille avec sérieux sur la cuisine, tandis que sa cousine Mélanie dirige la salle avec allant.

On hésite là entre les propositions du jour, comme les mets du jour, au gré de suggestions bien balancées: la mousse d’avocat aux crevettes ou les fleischnacka de gibier, le cordon bleu de saumon à...

Lire l'article en entier : Ensisheim: séjour chez le meunier
Article publié il y a 2 semaines

3 rue de la Gare - 67700 Saverne
Menu : 14,50 (déj.), 33, 44 €. Carte : 38-45 €.
Chambres : 70-110 €.
Fermetures : Lundi, dimanche soir. Horaires : 12h-14h, 19h-21h.
Chez Jean

C’est la maison sûre de Saverne, où l’on est toujours certain de trouver place, à toute heure ou presque. L’hôtel a été modernisé, agrandi, embelli. La table joue la modestie régionale, façon winstub. La cuisine rassure et le service, souriant, prompt, toujours disponible, a réponse à tout. C’est dire que si vous vous demandez où manger une tête de veau, une choucroute, des escargots, sachez qu’il y a tout cela ici même.

Fabrice et Christelle Veit-Harter, qui représentent ici la jeune génération, reçoivent avec cœur, relayés par un personnel féminin charmant et une équipe de cuisine solide, jouant le classique...

Lire l'article en entier : Saverne: choucroute pour tous chez Jean !
Article publié il y a 2 semaines

route du vin - 67160 Rott
Carte : 30-50 €.
Chambres : 78-110 €.
Le Cleebourg

Ce grand « machin » moderne face aux vignes et à côté de la cave coopérative de Cleebourg est un hôtel-restaurant à la fois pratique, fonctionnel, avec ses 22 chambres confortables, sa table panoramique, son coin lounge genre winstub de style contemporain. Charlotte Heintz y accueille avec gentillesse et le lieu possède spa, salle de séminaire, grand parking.

Bref, n’y cherchez pas le charme. Mais le confort est bien là.

Lire l'article en entier : Cleebourg: la halte face aux vignes
Article publié il y a 2 semaines

40, rue Principale - 67510 Obersteinbach
Menu : 26, 54 , 70 (vins c.) €. Carte : 65 €.
Chambres : 65-110 €.
Fermetures : Mardi, mercredi. Horaires : 12h-14h, 18h45-21h.
Anthon

Cette demeure de charme dans le creuset des Vosges du Nord et son jeune chef boudé par le Michelin – qui accorde trois couverts au décor, rien à la cuisine – on vous a en parlé plusieurs fois . Y retourner tient à la fois du devoir et du plaisir. Bien sûr, la route est longue, le village perdu ou presque – c’est ce qui fait son prix – au pied de sa collection de châteaux forts ruinés perchés sur la frontière, si proche, avec le Palatinat.

La maison est douce avec ses quelques chambres rénovées avec délicatesse, ses « bulles », sur...

Lire l'article en entier : Obersteinbach: n’oubliez pas Georges Flaig!
Article publié il y a 2 semaines

Boulevard des Crêtes - 83580 Gassin
Menu : 40 ("Petit Belrose"), 110, 130 €. Carte : 100-140 €.
Chambres : 250-2 760 €.
Fermetures : Lundi midi, mardi midi, mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi, samedi midi. Horaires : 12h-14h, 19h30-22h.
Villa Belrose

Notre correspondant PACA, Alain Angenost a revisité la Villa Belrose nouvelle manière. Suivons-le sur les hauteurs du golfe de Saint-Tropez…

Robert Van Straaten, ce géant au sourire en signature, est un Européen convaincu. Hollandais né en Suisse, ayant fait ses études en Allemagne, il dirige, sur la Côte d’Azur, depuis 15 ans, la Villa Belrose, membre d’Althoff Hotel Collection. Son chef Thierry Thiercelin parti en ce début d’année, c’est sur les conseils de son ami Fernando Pensato (le top en huiles d’olive, vinaigres balsamiques, etc.) qu’il a demandé à Simone Zanoni, chef deux étoiles du Trianon Palace de Versailles sous l’égide de...

Lire l'article en entier : Saint-Tropez-Gassin: l’Italie voyageuse de Simone et Pietro
Article publié il y a 2 semaines

39, rue du Général de Gaulle - 67710 Wangenbourg-Engenthal
Menu : 23, 32, 37, 43 €. Carte : 45-55 €.
Chambres : 84-120 €.
Fermetures : Lundi midi, mardi midi, mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi.
Le Parc

Voilà une demeure qui vit sa vie discrètement depuis … 1830, date de construction du bâtiment central. On est à la 7e génération chez les Gihr, avec Olivier en cuisine, Aurélie à l’accueil et au service. Lui travailla jadis dans la restauration étoilée en Allemagne, à Francfort, avec les Mosbach, au Bistrot 77, elle, qui sert et propose avec charme, fut prof’ de français à Strasbourg.

Ils rénovent la demeure familiale petit à petit, qui a gardé charme et chambres à l’ancienne, salons cosy, spa au sous sol face au jardin avec sa piscine. La salle à manger s’est agrandie...

Lire l'article en entier : Wangenbourg: un coup de neuf chez les Gihr
Article publié il y a 2 semaines

19, rue  des Têtes - 68000 Colmar
Chambres : 145-320 €.
La Maison des Têtes

Les Girardin, venus de Strasbourg, ont repris cet hôtel de grand charme, classé cinq étoiles, sis dans l’une des plus belles demeures de la ville, bâtie en 1609, garnie de 106 petites têtes qui ornent l’oriel et les meneaux des fenêtres, couronnée d’un pignon ornée d’une sculpture plus tardive, représentant un tonnelier, signée Bartholdi, avec sa cour champêtre ses pans de bois, sa table fameuse -on fait ici auberge depuis 1898.

Les chambres ultra confortables, avec leurs belles salles de bain, leurs hauts plafonds à poutres, leur mobilier de bois, séduisent sans mal. Se réveiller le matin dans la cour...

Lire l'article en entier : Colmar: une nuit aux Têtes
Article publié il y a 3 semaines

route du Petit Signal, 3 - 3963 Crans-Montana
Menu : 45 (déj.), 85 (dîn.), 95 (dîn.) CHF (environ : 42, 79, 88 €). Carte : 120 CHF (environ 112 €).
Chambres : 300-600 CHF (environ 280-570 €).
Crans Ambassador

Il n’a pas changé, ce bon vieux Trident des années 1970 (1972, la construction, 2006 la rénovation, exactement). Ce gentil monstre, sur les hauts de Crans, abrite 60 chambres et 14 appartements privés appartenant à des copropriétaires. L’hôtel, réouvert en août 2013, abrite de grands salons, un spa, un bar, des terrasses sur le lac de Grenon, sans oublier une table sérieuse sous la houlette du sage Olivier Androuin venu de la Véranda de La Baule.

Il joue là une partition double: les terrasses, genre snack chic ou brasserie gourmande, avec tartare de daurade, velouté glacé de petits pois, planche...

Lire l'article en entier : Crans-Montana: le Trident est toujours là !
Article publié il y a 3 semaines

Chetzeron 2112 - 3963 Crans-Montana
Carte : 45-65 CHF (environ 41-69 €).
Chambres : 320-675 € (environ 295-622 €).
Horaires : 11h30-15h30, 19h-21h30.
Chetzeron

Ce lieu mythique, sis à 2112 mètres d’altitude, face à la chaîne des Alpes avec le Cervin et le Mont Blanc en ligne de mire, est l’événement de Crans cette saison. Une équipe d’architectes locaux regroupée sous le nom d’Actes Collectifs et drivée par  Ambroise Bonvin, a réalisé à la fois un chef d’œuvre et une prouesse comme un bloc de pierres, en lieu et place de l’ancienne gare d’arrivée du téléphérique.

On a respecté les proportions d’avant, la forme du bâtiment premier, imaginé un lieu neuf avec seize chambres et suites jouant le bois de chêne, le verre, l’ardoise,...

Lire l'article en entier : Crans: magique Chetzeron
Article publié il y a 3 semaines

route des Marres - 83350 Ramatuelle
Carte : 70-90 €.
Chambres : 380-3 600 €.
Muse

Une belle halte tropézienne décryptée par notre correspondant PACA, l’inusable Alain Angenost.

Propriété du groupe Malaysien YTL HÔTELS, ce cinq étoiles discret, posé dans son coussin de verdure de 3 hectares, avec ses quatorze suites spacieuses, dotés de jardins et bassins privatifs, sa piscine, ses transats les pieds dans l’eau et son spa, joue les oasis tropézien, loin de la place des Lices, et pourtant si proche.

Sa directrice, la vive Célia Gumbau-Serra, a su, par le choix des matériaux, des couleurs et du mobilier rétro chic, donner à ce lieu une atmosphère d’infinie détente dans la quiétude absolue. Elle le...

Lire l'article en entier : Saint Tropez : le Muse, sa Muse et ses Musettes
Article publié il y a 3 semaines

Blumenrain 19 - 4051 Bâle
Chambres : 105-158 CHF (environ 97-146 €).
Hôtel D

C’est la botte secrète des Baly, qui possèdent une dizaine d’hôtels en Alsace, de Molsheim à Colmar, de Srasbourg à Obernai, et The Passage à Bâle. Cette demeure moderne qui contient 48 chambres fait face ou presque aux Trois Rois. Elle se trouve donc près du Rhin, de la place du Marché, du quartier du Heuberg. Bref, au coeur des choses.

La déco des chambres est minimaliste, les salles d’eaux fonctionnelles, les espaces communs au rez de chaussée sont pratiques pour le petit déjeuner ou la pause entre deux courses. Voilà un lieu à vivre qui ne pèse pas.

Lire l'article en entier : Bâle: la modestie du D
Article publié il y a 4 semaines

Steinergraben 51 - 4051 Bâle
Chambres : 155 CHF (environ 143 €).
The Passage

Un hôtel contemporain qui épouse les changements de sa ville, dans un immeuble moderne, signé d’un architecte local, avec ses chambres pimpantes et claires, son style dans le vent dédié à l’art, son jardin intérieur, ses espaces communs entre bar et lounge où prendre le petit-déjeuner ou un verre: voilà « The Passage », la dernière création de l’alsacien Michel Baly, qui gère le groupe Diana, avec une quinzaine d’unités entre Molsheim, Strasbourg, Obernai, Colmar… et Bâle (où existe déjà le D, juste en face des Trois Rois).

Le fiston Julien, diplômé de l’école hôtelière de Lausanne, veille le lieu avec cœur....

Lire l'article en entier : Bâle: nuits modernes au Passage
Article publié il y a 4 semaines

Blumenrain 8 - 4001 Bâle
Chambres : 300-865 CHF (environ 276-796 €).
Les Trois Rois

Trois Rois sur le Rhin: c’est aux rois mages que s’adresse l’enseigne mythique de ce qui est sans doute la plus vieille auberge d’Europe. Il y eut là un lieu d’accueil face au « Vater Rhein », dès 1026. Les ouvrages d’époque attestent la présence d’une auberge dite les Trois Rois en 1681. Nous sommes au 8 Blumenrain, face au fleuve et au Schifflände, point d’accostage des bateaux, hier de marchandises aujourd’hui de voyageurs.

C’est, en 1754, que l’aubergiste Johann Christoph im Hof fait poser sur la façade de son établissement trois figurines de bois représentant les rois mages en guise d’enseigne....

Lire l'article en entier : Bâle: des nuits entières face au Rhin
Article publié il y a 1 mois

49, Leonardsgraben - 4051 Bâle
Menu : 59 (plat du jour), 109, 169 CHF (environ 55, 101, 157 €).
Chambres : 148-578 CHF (environ 137-536 €).
Der Teufelhof

Cette « cour du diable » est un lieu à part, dans le quartier montueux du Heuberg. A la fois hôtel, théâtre, café, table atelier, restaurant de classe, jouant l’auberge contemporaine aux racines anciennes comme la maison de la culture pour tous, quoique sur un mode élitaire, cette demeure insolite réunit cinq maisons anciennes redécorées de façon minimaliste, valant le détour pour son ambiance chaleureuse, mais sans effusion, jouant le raffinement à tous les étages.

Créée par Monica Thommy-Kneschaureck, qui veillait sur sa maison en mère protectrice, repris par un Bâlois passionné d’art et d’architecture, Raphael Wyniger, qui a confié la décoration...

Lire l'article en entier : Bâle: un verre au Teufelhof
Article publié il y a 1 mois

11 rue de la Poissonnerie - 68000 Colmar
Chambres : 105-350 €.
Colombier Suites

Du neuf dans de l’ancien, avec du contemporain, du design, du fonctionnel: voilà la « marque » Baly, qui est devenu le petit roi de l’hostellerie en Alsace de Molsheim à Bâle (presqu’en Alsace!), de Strasbourg à Obernai et, bien sûr, à Colmar avec le Colombier classique, dans une demeure ancienne de la rue de Turenne, prolongé de quelques chambres et suites dites « Colombier Suites » dans deux demeures XVIIIe.

Nous sommes là au coeur de la Petite Venise colmarienne, le quai de la Poissonnerie et le proche marché couvert 1880 sont là comme des balises. Ce lieu à part permet de se...

Lire l'article en entier : Colmar: séjour au Colombier Suites
Article publié il y a 1 mois

1, route de Saverne - 57370 Phalsbourg
Menu : 38 (« enfant »), 39,50 (déj., vin c., café, sem.), 66, 79, 108, 158 €. Carte : 120-150 €.
Chambres : 150-198 €.
Fermetures : Lundi, mardi midi, dimanche soir. Horaires : 12h-13h, 19h-21h.
Au Soldat de l’An II

Georges Schmitt n’est, bien sûr, pas un inconnu pour nos lecteurs. Il règne depuis trente ans sur son beau domaine de la rue de Saverne dans le bourg fortifié et historique de Phalsbourg aux marges de l’Alsace. Ce vieux sage qui pourrait sortir d’un livre d’Erckmann-Chatrian, les deux écrivains rois de sa ville, se porte bien dans son Relais & Châteaux de charme. Il y a sept chambres douillettes, une ancienne grange revue en restaurant haut de gamme, égayé par un service au petit point, sous la houlette de l’expérimenté Bruno Dubois et d’un jeune sommelier, passé en Angleterre,...

Lire l'article en entier : Phalsbourg: portrait du chef en vieux sage
Article publié il y a 1 mois

63, rue Principale - 67310 Scharrachbergheim
Carte : 35-45 €.
Chambres : 55-85 €.
Restaurant Lauth

Cette brasserie de la campagne sise au coeur du vignoble mixant fabrique de bière artisanale et restaurant vaste autant que kitsch, dans une ancienne salle de bal, on vous en avait parlé avec émotion il y a quatre ans déjà. C’était l’Alsace populaire, généreuse, fragile aussi dans son propos: offrir le bien manger façon artisanale au plus grand nombre, sans sourciller ni peser.

La gageure était bien tenue. Daniel Lauth continue, même s’il est apparemment davantage en cuisine qu’en salle, ne surveillant plus guère cette dernière, si le service est volontiers débordé par son succès, si les jeunes filles qui...

Lire l'article en entier : Scharrachbergheim: retour à Ploucland
Article publié il y a 1 mois

Autres recherches

Découvrez les bons hôtels que j'ai visités lors de mes pérégrinations. Hôtels de charme, grands hôtels ou petits nids douillets, trouvez l'hôtel qui vous convient. Les meilleurs hôtels, les belles chambres, les lieux romantiques, le temps d'un long weekend-end ou de vacances, trouvez l'hôtel qu'il vous faut. Lisez nos critiques bonnes ou mauvaises de ces hôtels . Hôtels cosy ou lieu d'exception}, bons rapports qualités-prix ou chateaux incroyables, découvrez les hôtels de et des environs
Vous pouvez aussi consulter les meilleurs restaurants .
Recherchez également nos : Cafés , Pâtisseries , Epiceries , Cavistes , Bars
Vous pouvez également chercher d'autres Hôtels ailleurs : Hôtels à Paris, Hôtels à Marseille, Hôtels à Lyon, Hôtels à Lille, Hôtels à Strasbourg

Près d'une adresse

Critères Géographiques

Articles

Légende

Établissement
Coup de cœur
Plusieurs établissements