> > > > Le Récamier

Le Récamier

« Paris 7e : quoi de neuf ? le Récamier… »

Article du 8 mai 2017

Alain Angenost, notre correspondant de la Côte d’Azur en goguette à Paris est allé rendre visite à Gérard Idoux et à Thierry Clément. Suivons-le au Récamier

Gérard Idoux, son Grand-Marnier et son soufflé © AA

A l’heure où Paris bouge, s’émeut, s’ébat, le Récamier joue les îlots tranquilles. Dans sa tranquille impasse, à la sortie du métro Sèvres-Babylone, avec sa terrasse abritée et sa coquette salle embellie par Jean-Michel Wilmotte, cette table affable est propice aux retrouvailles et confidences autour de plats gaillards, mais surtout de généreux soufflés, salés ou sucrés. Qu’ils soient au foie gras, aux figues avec une sauce au porto, à la volaille, marinée au citron vert, au fromage et pistou, au homard sauce fines herbes, au Grand Marnier (un grand classique dont on ne se lasse guère!), façon Tatin ou au chocolat noir, ils sont tous moelleux à cœur… comme celui de son chef-patron.

Quinoa © AA

Gérard Idoux est un personnage chaleureux, né dans un milieu aisé et, ayant, par la force du destin, embrassé le métier de maître-queux. Apprenti à l’Hôtel de l’Espérance à Pouilly, passé par Ledoyen, le Plaza Athénée et Petrus, ayant tenu la Cigale rue Chomel, derrière le Bon Marché, il incarne sa demeure avec force. Il y régale depuis treize ans les politiques, le monde de la presse, du spectacle, comme les épicuriens en vadrouille, hexagonaux ou internationaux. On en oublierait presque qu’il a racheté cette table littéraire et dans le vent, grâce à son ami Lionel Poilâne, à Martin Cantegrit qui en fit une table étoilée et de renom.

Soufflé au fromage © AA

Gérard Idoux y joue lui côté QG pour tous, ayant baissé les prix, simplifié le genre, démocratisé l’esprit. Depuis le début de l’année, Thierry Clément est venu le rejoindre pour en diriger la salle. Cet inlassable professionnel, passé par le tout voisin Lutétia, la Résidence Maxim’s, le Ritz Club, Ledoyen, la Closerie des lilas, la Villa Corse, fut le directeur du Cabaret Michou de 2012 à 2013, puis du Violon d’Ingres de Christian Constant. Il apporte le complément qu’il fallait pour qu’accueil, service et cuisine soient en parfaite harmonie.

La terrasse © AA

Le Récamier de Gérard Idoux, qui est une table intemporelle pile comme on l’aime, est d’abord un QG d’amis, un rendez-vous de copains, comme le port d’attache d’une clientèle toujours là pour lui « souffler » son amitié.

Gérard Idoux et Thierry Clément © AA

Le Récamier

4, rue Récamier
Paris 7e
Tél. 01 45 48 86 58
Carte : 55-65 €
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Sèvres-Babylone

A propos de cet article

Publié le 8 mai 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Récamier