> > > > Rural by Marc Veyrat
13

Rural by Marc Veyrat

« Paris 17e : Veyrat pour tous »

Article du 27 avril 2017

Marc Veyrat et son équipe © GP

Pas de téléphone, pas réservation, pas de vestiaire, mais un cadre de cabane de montagne géante où l’on peut venir grignoter à toute heure, prendre son petit déjeuner, casser une graine, goûter à la soupe du jour, comme un air de chalet pour tous, avec son bois de récupération, ses tissus chamarrés, sa grande table des fromages (« l’ercheu » comme on dit en Savoie), le grand buffet de desserts, les menus à prix tendres, les vins de soif à boire à la régalade (comme l’exquis pinot de Chautagne de Perrier père et fils à 25 €, le pot de beaujolais-villages du Chêne à 15 € les 50 cl), des produits bios, des recettes anciennes remises au goût du jour: voilà bien du Veyrat pour tous, mitonné sous la conduite du maestro lui-même et de son équipe venue de Manigod.

Planche de terrines © GP

Soupe du jour © GP

Salade de choux © GP

Avec le coup de pouce de Benjamin Patou du Moma Group, à qui l’on doit déjà Manko, Victoria, Mamo Paris ou, plus récemment, Noto. Le lieu a de la patte, la cuisine du caractère. Certes, on y est venu tôt, très tôt, trop tôt. La maison venait à peine d’ouvrir et les plats hésitaient parfois entre le chaud et le froid, le service balbutiait encore, les engueulades du maestro au chapeau fusaient ici et là. Mais tel, c’était déjà très bien, bon, généreux, savoureux. Les terrines maison sur la planche (campagne façon grand mère, de légumes ou de poisson, un poil fade, certes, cette dernière), la soupe du moment (poireau/pomme de terre), la croquante salade de chou à la ciboule sauvage et au fromage, comme les petites quenelles de brochet de la mémé Caravi avec son jus de verveine, donnaient bien du plaisir au citadin désireux de s’évader un moment au grand air.

Quenelles au jus de verveine © GP

Blanquette de veau © GP

Poulet fermier et matafan © GP

En vedette, le splendide poulet fermier avec son beignet savoyard (le matafan) faisait un plat de roi. Mais le pormonier au bouillon des sous-bois avec son émincé de chou ou la blanquette de veau au lait d’amande (avec 5 euros de supplément au menu annoncé) faisaient de belles récréations carnassières. Pour un peu, en fermant les yeux sur le dehors, on s’imaginerait quelque part du côté de Manigod au col de la Croix-Fry. Mais avec un zéro de moins au moment de l’addition…

Buffet des desserts © GP

On ajoute les jolis desserts, comme le gâteau de Savoie aux myrtilles sauvages, la splendide tarte à la praline, celle à la rhubarbe, mais encore la tourte aux pommes et le gâteau de Savoie, trônant sur un buffet splendide. Le petit coup de génépi – à 3€ et la gentiane sont comme des souvenirs de vacances. Soyons sûr que ce Veyrat popu va cartonner!

Marc Veyrat et la tarte aux pralines © GP

Le décor © GP

Rural by Marc Veyrat

Palais des Congrès - 2, place de la Porte Maillot
Paris 17e
Tél. 01 72 69 03 03
Menus : 24 (formule), 29,50 €
Horaires : 10h30-22h30
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Porte Maillot
Site: www.rural-paris.com

Rural by Marc Veyrat” : 13 avis

  • Camino78

    Dîner hier soir : l’accueil est très sympathique, et le personnel est aux petits soins.
    Le cadre est amusant. Dommage que le plafond de tuyaux et canalisations ne soit pas caché.
    Mais ce matin, j’essaie encore de digérer le repas. C’est finalement assez lourd, peu goûteux, relativement commun dans la réalisation. Je note l’avis de Gilles P sur la ‘splendide tarte à la praline’, qui ne m’a pas laissé un souvenir splendide. Simplement ni bon ni mauvais.
    Le ton dithyrambique du maître de céans ne lasse pas de m’étonner.

  • Eric Reith

    Je me faisais une joie de pouvoir déjeuner chez Marc Veyrat, un chef que j’admire. Et puis là, déception.
    Comme le disent de nombreux commentaires les plats sont servis tièdes.
    Le service est déplorable. Accueil glacial par une jeune fille qui part en sprint pour nous amener à notre table sans nous demander de la suivre (ce qui qui nous fait démarrer avec un temps de retard et nous ne la retrouvons pas tout de suite…). Apres 15 minutes d’attente il nous faut héler un serveur pour que l’on s’occupe de nous. L’apéritif nous a été amené par le serveur n°1 alors qu’un serveur n°2 venait de nous déposer les entrées. Le pain est arrivé après que nous l’ayons quémandé à un serveur n°3 de passage. La soupe tiède, la tartiflette tiède, la blanquette tiède et la truite à bonne température étaient très bonnes et très goûteuses. Le deuxième pichet de vin commandé à un serveur n°4, car nous n’avons plus jamais vu les n° 1, 2 et 3 de tout le repas, nous l’attendons encore.
    Les desserts ne cassent pas trois pattes à un canard (pour rester dans la ruralité) hormis la tarte au citron et la tarte aux pralines. Les cafés sont arrivés tièdes à l’heure.Tout cela pour 165€ à 4, quand même.
    Donc comme disait un précédent commentaire si vous y allez, on vous aura prévenu !

  • René

    35 euros un plat, une entrée, 1/2 eau gazeuse maison ( eau de paris gratuite ) , facturée 4 euros !!! terrine insipide avec deux malheureux cornichons ramollis servie sur une planchette de bois ( pas hygiénique du tout ), puis blanquette de veau correcte…. Ai demandé un cure- dent. Y en a pas ! Marc Veyrat présent partout, jusqu’aux toilettes. C’est navrant pour lui… Un resto à BOBOS parisiens ou touristes incrédules. Une machine à fric de plus. A éviter absolument.

  • DE BEAUREGARD

    Diner le 26 septembre (3 personnes)/ Nous avons qualitativement bien diné malgré un service très aléatoire (nous ne savons toujours pas qui est notre serveur) erreur dans les plats servis tièdes,(cela ne suivait pas en cuisine)pourtant peu de monde ce soir là. Où était le responsable?.Ce qui a provoqué ma colère est le vin qui nous a été servi : un Condrieu à 85,00€, servi tiède, versé dans des mini verres ballons, présenté comme un vulgaire vin en pichet, posé brutalement sur la table, nous avons du réclamer plusieurs fois un seau pour le rafraichir, quelle déception à 85,00€!!! Mr Veyrat ne pourriez vous pas former vos équipes, vous qui êtes si pointilleux sur la qualité des produits, le vin en fait aussi parti surtout à ce prix là.En tant qu’hôte j’ai été contrit devant mes invités étrangers
    Bien à Vous
    D de Beauregard

  • Lebrun

    Très décevant tartiflette sans goût cherche encore les lardons service le strict minimum vin au verre de la piquette tout cela pour 35 euro à éviter

  • Victoria

    Bonjour, je suis vraiment navrée de devoir le dire (et encore plus déçue) mais le « pas de reservation » n’est pas exact: cela a été la première chose qu’on nous a demandé dimanche dernier, puis on nous a laissé attendre, sans comprendre si on nous cherchait une table… ou pas.
    Notre expérience s’est arrêté avec cet accueil plutôt urbain-parisien-touristique mais qui nous a permis de connaitre un autre endroit bien sympathique 😉

  • Eric S

    Accueil sympathique, service agréable, rapide sans être insistant, merci à Jérémie qui nous a trouvé une table un samedi soir sans réservation,
    Menu à 25€ (plat + dessert à volonté) est LE meilleur rapport-qualité de Paris.
    Longue vie à Rural et ton ami Marc!

  • ANITA BILLARD

    Un petit clin à Marc (copain d’enfance) où mes parents et moi passions d’agréable vacances chez
    ses parents à l hôtel de la croix Fry à Manigod. Que de bons souvenirs. C’était un très bon restaurant. Cordialement

  • Laroche

    Gros efforts au niveau de la deco
    Dommage qu’il n’en soit pas de même pour les plats qui ne sont pas au niveau d’un grand chef.
    Et les desserts sont franchement décevants
    Essayez si vous voulez,mais vous aurez été prévenu.

  • Pimont

    Enchantée de cette nouvelle adresse !!. Une équipe très sympathique ..Et un barman au top .

  • Chataignault

    J ai trouve le cadre agreable et chaleureux . le style montagnard y est , odeur de fondue savoyarde en moins ce qui est tres appreciable. Le chef chapeauté s est montré très présent, posant volontiers pour qq selfies avec qq réflexions nous laissant parfois ds le doute. Plaisante? Plaisante pas? Coté service; qq mises au point à faire.; j ai pris la blanquette ; servie tiede comme tous les plats chauds demandes pourtant servis dans des cocottes en fonte! Nous avons eu du rab à la suite de notre remarque mais c etait pas plus chaud! Cote gout , c etait tres bon. Un petit accompagnement avec la blanquette aurait ete le bienvenu. Cote tartiflette,elle n a rien à voir avec celles des sommets enneigés. Recette à revoir à mon avis. Rien à redire pour les autres plats et les desserts. Nous avons quand même passé une très bonne soirée assez atypique!

  • Richard

    Je me suis rendu dans cette établissements hier soir et j ai ete très déçu . Bon c est une ouverture donc beaucoup de personnel ca c est normal , qui ne manque pas de vous demander tous toutes les 5 minutes si tout va bien , un peu ca va MAIs point trop nan faus . Pourquoi mettre de si grande corbeille de pain avec seulement 3 morceaux dedans ? J ai pris la tartiflette en plat m attendant à avoir « the tartiflette de MR Marc verrat  » qu’elle d eception des carrés de pommes de terre baignant dans une sauce fade avec 3 lardons sur le dessus .mon régal fut le fromage de manigod qui était crémeux à souhait je vous souhaite d améliorer ces points pour pouvoir remplir cette salle de 220 couverts. Merci

  • MEYLAN

    Mon bon souvenir et peut etre a Manigod
    Jb Meylan

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Rural by Marc Veyrat