> > > > La Brasserie à l'hôtel de la Citadelle
1

La Brasserie à l'hôtel de la Citadelle

« Metz: le bon coût de la Citadelle »

Article du 16 avril 2015
Christophe Dufossé © GP

Christophe Dufossé © GP

C’est le bon coût du moment à Metz. On vous en parlé à ses débuts. Le succès ne se dément pas, il prouve, à qui en douterait, qu’un lieu de luxe comme l’hôtel de la Citadelle, sis dans le dernier bastion de la citadelle de la ville, datant du XVIe siècle, est ouvert à tous. En lieu et place de l’ancien bar de la demeure, les Dufossé ont imaginé une brasserie tendance au cadre zen, sobre et contemporain. C’est ludique, drôle, bruyant, animé et, tous les jours, midi et soir, un menu à 29 €, sans supplément, avec quelques jolis vins au verre en sus, permet de faire le tour des belles idées du moment.

Service et cadre © GP

Service et cadre © GP

On ne prétend pas ici refaire le monde, mais Christophe, maestro étoilé du Magasin aux Vivres, propose des classiques revisités avec adresse. Sa quiche lorraine nouvelle vague, avec tendre roquette, lard régional et râpée de truffe, sa salade de pommes de terre roseval au saumon gravelax, sa soupe de moules en velouté, son pressé de foie gras aux légumes confits avec sa fougasse artisanale, comme le splendide maquereau en fine escabèche façon « bouille-abaisse », avec fenouil et sésame font des entrées pleines de vivacité.

Maquereau en escabèche © GP

Maquereau en escabèche © GP

En plat de résistance, on hésite en lieu jaune en croûte de parmesan, cabillaud curry et coco, risotto carnaroli crémeux avec son poulpe poêlé au beurre persillé et la superbe entrecôte à la plancha de chez Polmard, tendre et racée, avec un léger goût fumé, au beurre d’anchois plus quelques pommes grenailles. Il y a aussi la volaille au citron avec ses linguine et le filet mignon laqué au miel et gingembre: des mets de goût qui donnent envie de revenir et de prendre un abonnement.

Poulpe et risotto © GP

Poulpe et risotto © GP

Les vins d’ici et d’ailleurs suivent le mouvement, comme le soyeux pinot noir les Hautes Bassières du Château de Vaux et le crozes hermitage d’Emmanuel Darnaud qui coule en bouche comme du velours. Plus des desserts qui constituent l’une des parties fortes de la maison, avec une tarte Bourdaloue et son sorbet poire à tomber à la renverse ou un malicieux Paris-Brest à la pâte à chou extra fine aux fruits du mendiant et orange. Bref, du tout pour tous, joliment présentés, eu ruineux. Qui donne une idée autre de la belle maison Dufossé.

Tarte Bourdaloue © GP

Tarte Bourdaloue © GP

La Brasserie à l'hôtel de la Citadelle

5, avenue Ney
57000 Metz
Tél. 03 87 17 17 17
Chambres : 185-570 €
Menus : 22 (formule), 29 €
Carte : 40-60 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.citadelle-metz.com

A propos de cet article

Publié le 16 avril 2015 par

La Brasserie à l'hôtel de la Citadelle” : 1 avis

  • masson Y.

    Excellent rapport qualité/prix. Rare sur la région messine. Personnel en général compétent et dévoué. Cadre sobre mais agréable

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Brasserie à l'hôtel de la Citadelle