> > > > Le Quinzième Cyril Lignac
6

Le Quinzième Cyril Lignac

« Paris 15e: du joyeux et du très beau chez Cyril Lignac! »

Article du 15 mars 2014
Cyril Lignac en cuisine © GP

Cyril Lignac en cuisine © GP

« Notre métier de cuisinier? Il consiste à rendre joyeux un produit déjà très beau« , affirme Cyril Lignac en riant. Cet Aveyronnais médiatique, rendu célèbre par « Oui Chef » et M6, enchante chez lui depuis bientôt dix ans. Dans le cadre cadre sobre et moderne, au rez de chaussée de l’improbable rue Cauchy, à fleur de Seine, il est en cuisine, donne ses ordres sous baie vitrée, évoque la cuisine du moment avec netteté. Raconte les beaux produits de partout avec enthousiasme.

Asperges blanches © GP

Asperges blanches © GP

Foie gras chaud et bouillon de langoustine © GP

Foie gras chaud et bouillon de langoustine © GP

Il pourrait gérer sa gloire en père tranquille. Il pousse ses pions en avant. Deux bistrots (le Chardenoux du 11e et celui de St Germain des Près), deux pâtisseries (rue Jules Vallès et rue de Chaillot) et puis cette table gourmande qui constitue l’unique table étoilée du 15e: voilà son mini empire. Cyril épure, choisit les meilleurs produits du moment, les rend non seulement joyeux et savoureux: il les met en valeur, en exergue, jouant la netteté et la rigueur avec enthousiasme.

Saint-jacques © GP

Saint-jacques © GP

Agneau fumé © GP

Agneau fumé © GP

Ses menus sont les odes au marché du moment. Asperges blanches de Nogaret servies tièdes en vinaigrette à l’huile d’olive bio de Malaga avec leur fine émulsion au beurre et aux noisettes du Piémont éclatées, foie gras de canard des Landes poêlées au naturel, avec quelques légumes crus, plongé dans un consommé de langoustines relevé d’une marmelade d’orange maltaise, saint-jacques sous le grill avec sa crème de laitue, son condiment au topinambour truffé et vinaigre de xérès, agneau de Lozère fumé au foin de la Crau avec sa peau caramélisée, plus un feuilleté ultra léger aux oignons rosés de Roscoff et blettes cuisinées au fromage frais citron: voilà qui bluffe sans manière, séduit avec netteté, rigueur, finesse.

Poire conférence © GP

Poire conférence © GP

Equateur © GP

Equateur © GP

On y ajoute les douceurs en légèreté et digestibilité. Le sorbet citron aux épices, gingembre, piment, poivre Cubebe, en guise de « trou normand », entre poisson et viande, puis la poire conférence avec son finger caramel au beurre salé, son sorbet poire, son crémeux chocolat Tanariva, sa compotée de poire et encore ce joli final dit Equateur avec sa mousse légère  avec sa gelée fine au chocolat Alpaco, son fin sablé avec sa crème glacée à la menthe fraîche.

Cyril Lignac © GP

Cyril Lignac © GP

Le Quinzième Cyril Lignac

14, rue Cauchy
Paris 15e
Tél. 01 45 54 43 43
Menus : 55 (déj.), 100, 140 €
Carte : 120-150 €
Horaires : Jusqu'à 22h
Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi, dimanche
Fermeture annuelle : Noël, Nouvel An
Métro(s) proche(s) : Javel - André Citroën
Site: www.restaurantlequinzieme.com

Le Quinzième Cyril Lignac” : 6 avis

  • J’ai bien aimé moi aussi, mais rien de transcendant.

  • Pierre

    J’y ai déjeuné hier midi, menu Création, absolument remarquable. J’avais une très mince appréhension, craignant un chef surcoté qui surfe sur son succès télévisuel, comme Ghislaine Arabian dans son lamentable troquet près de la place d’Italie, mais au final, tout était là. Cuisine extraordinaire dans ce grand menu (2 entrées, 2 plats de la mer, 2 plats de la terre, 2 desserts sans compter mignardises et petits raffraichissements entre les plats), qui mériterait 2 étoiles et non une seule. Service agréable et attentif quoiqu’un peu rugueux par moment, le Chef C. Lignac se déplace en salle pour discuter et saluer tout le monde (bravo).
    Seul léger regret, pas de demi-bouteille de vin.

  • Entièrement d’accord avec vous, on a aimé sa précision et sa légèreté, mais avant tout sa passion et son naturel ! On lui souhaite bonne route, la piste aux étoiles n’est peut-être pas terminée…

  • Alexandre

    Que de souvenirs, un super moment « gourmand » passé au Quinzième la semaine dernière. Accueil chaleureux, vins splendides et menu raffiné.

  • szer

    il faut dire qu’il épure bien,deux asperges,une noix de st jacques on va pas s’étouffer,c’est le régime dukhan!

  • gerald

    Pas d’acord avec cette analyse.
    A l’occasion d’un diner j’ai testé le menu degustation.
    Cuisine assez quelconque.
    Beaux produits, rarement bien travaillés.
    Sauf les desserts, très réussis.
    Carte des vins RAS.
    On trouve beaucoup mieux pour le meme prix.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Quinzième Cyril Lignac