1

Rech

« Mon poisson chic chez Rech (Paris 17e) »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 18 octobre 2011

Eric Mercier en salle © GP

Comment définir un restaurant de plaisir? Il lui faut un décor soigné qui ait une âme, une patine, voire une histoire, un directeur de salle qui vous raconte les plats en vous faisant envie, une cuisine soignée, polie, distanciée, mais pas trop, juste précise, avec de beaux produits, du piquant, de la modestie, de la retenue de la fraîcheur, bref, un maestro de cuisine qui sache s’effacer derrière son sujet… Il y a tout cela, chez Rech, aux Ternes, plus deux deus ex machina: un superviseur de haute volée et un maestro planétaire et propriétaire du lieu, doué d’ubiquité.

Cèpes et encornets © GP

Le décor est millésimé 1925, revu années 1950, avec ses vitraux et fer forgé dans le couloir qui monte au premier, ses boiseries, son zinc à l’entrée, ses salons distingués en étage. Le directeur, Eric Mercier vous accueille avec malice, vous place avec grâce, vous conte les huîtres, les poissons, les dessers avec l’alacrité d’un Lucchini de la salle. Le chef de cuisine est le jeune et malicieux Julien Dumas. Les deux ombres célèbres veillant sur la demeure se nomment Jacques Maximin et Alain Ducasse.

Rouget à l'oignon © GP

Allez vous étonner après cela que la clientèle soit ici assidue, que les réservations s’allongent et se chevauchent, que les dînettes du soir soient demandées, d’autant que deux menus malins permettent de s’en tirer à fort bon compte, que les vins servis au verre et en magnum, comme le chablis Fourchaume de Gérard Tremblay contribuent au bonheur d’être ici sans ruiner.

Mister Rech © GP

Ce que vous goûterez là ? Un choix d’huîtres, qui vous mènera de Marennes à Lannilis, de Madec à Gillardeau en passant par David Hervé. Plus des propositions poissonnières fines et fraîches, légères et bien dosées:  filets de rouget aux oignons rouges ou de daurade royale à la pulpe de courge Butternut et fleur de courgette, saumon label rouge au gros sel ou splendide composition sur le thème des cèpes (cuites et crues) et des encornets de chalut, devenus tendres comme tagliatelles: superbe!

Pêche Melba © GP

On y ajoute des desserts qui ont toujours été un temps fort de la demeure: Mister Rech, fameux succès glacé maison aux noisettes avec sa sauce chocolat chaud, pêche Melba avec coulis de fruits rouges, fruit fourré de chantilly, sans omettre un imparable sorbet myrtilles au goût pointu… Vous avez dit plaisir?

Eric Mercier et Julien Dumas © GP

Rech

62, avenue des Ternes
Paris 17e
Tél. 01 45 72 29 47
Menus : 30 (déj.), 54 (dîn.) €
Carte : 75 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Site: restaurant-rech.fr

A propos de cet article

Publié le 18 octobre 2011 par

Rech” : 1 avis

  • dl

    Vous avez dû bénéficier d’un traitement de faveur en raison de votre notoriété. Je n’habite pas très loin et y suis allé deux fois (en trois ans) en prenant le menu du midi. Le service a toujours été un tantinet méprisant, à la limite de l’impolitesse et les plats très oubliables, à l’exception notable du dessert, copieux et délicieux.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Rech