Metz : la nouvelle table de la cathédrale

Article du 12 août 2021

Célia Bertrand et Romain Bouchesèche © GP

Ils sont les étoiles montantes du Metz qui bouge, sort et mange. Célia Bertrand et Romain Bouchesèche,  couple à la scène comme à la ville, se sont connus chez l’étoilé artiste Joël Césari à Dôle. Elle, native de Metz, a également travaillé à Nancy au 27 Gambetta. Elle oeuvre en cuisine avec sérieux, finesse, légèreté et doigté. Lui, franc comtois et dôlois, l’a suivi dans son retour au pays. Ils se sont installés, avec passion, face à la cathédrale Saint-Etienne que les Messins nomment, d’après Verlaine, « la lanterne du bon dieu ».

Langoustines © GP

D’où le nom de leur demeure qui fait face à cet assaut de dentelles de pierres gothiques jaunes de Jaumont. Le cadre est soigné, les tables espacées et bien mises, les idées gourmandes fusent et les mets ne déçoivent pas. Comme cet œuf au vinaigre de xérès servi en amuse-gueule ou ces dés de saumon aux pois chiches, autre préliminaire. Il y a encore les superbes langoustines juste saisies au concombre et cerfeuil, avec leurs grains iodés de caviar Antonius, ou encore le foie gras de canard en marbré avec sa gelée de framboise et son poivre Sansho. Toniques et savoureux !

Foie gras © GP

Romain conseille les vins avec science et fait accomplir le tour des vignobles au verre. Ainsi avec le pinot gris de Moselle d’Oury-Schreiber à Vezon ou le rouge côtes du Rhône de Juliette Avril, grenache, syrah, carignan, côté Châteauneuf-du-Pape. On fait un sort encore au  lieu jaune sur le mode comtois, servi avec escargots, morilles et vin jaune ou encore le tendre filet de boeuf aux artichauts, gnocchis et vieux parmesan, aux échalotes confite. 

Lieu, escargots, morilles, vin jaune © GP

Mais on ne loupe pas les bien jolis desserts comme cet « esprit d’un millefeuille » avec son craquant et sa mousse chocolat/café, ou encore les cerises, au romarin, avec panna cotta tonka et croustillant noisettes. La maison a de l’ambition, les prix volent eux (surtout ceux de la carte des vins avec des beaujolais au-delà de 50 €). Mais le qualité et le bel artisanat sont là. Voilà une toute jeune maison à saluer comme il se doit.

Pannacotta cerises © GP

La Lanterne

17 place de Chambre

57000 Metz

Tél. : 03 87 79 42 08

Fermeture hebdo. : mercredi.

Menus: 48, 60, 72 €.

Carte: 75 €.

Site : lalanternemetz.fr

A propos de cet article

Publié le 12 août 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !