Eze : une gourmandise à rendre chèvre

Article du 23 septembre 2020

En terrasse, au coucher de soleil © AA

Eternel retour à la Chèvre d’Or pour notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, amoureux du lieu. On le comprend…

Arnaud Faye © AA

Raffiné petit palace au luxe non tapageur et au jardin extraordinaire comme le chantait Charles Trenet, le Château de La Chèvre d’Or est le joyau du village médiéval d’Eze. Dès les hautes grilles dorées du portail franchies, la même émotion nous saisit chaque fois que l’on découvre cette vue d’une rare beauté allant du Cap d’Ail au Cap Ferrat. Ce Relais & Châteaux est un authentique lieu de sérénité et de grande gourmandise.

Tomates cerises farcies à la burrata et fenouil, eau à la feuille de figuier © AA

Il y a Les Remparts dont on vous a parlé dernièrement et La Chèvre d’Or, la table gastronomique doublement étoilée du chef et MOF Arnaud Faye, qui. Autant metteur en scène qu’acteur, il affiche ces derniers temps une moustache à la Clark Gable, avec lui on en prend plein les pupilles et les papilles. Le décor s’y prête comme le parfait service en salle emmené par Marc Piquet. Les petits plats du terroir du bord de mer et de l’arrière-pays deviennent des grands dès les savoureuses et éclatantes mises en bouche.

Loup, artichauts au barbecue au beurre d’anchois, soupe de poisson © AA

Les tomates cerise farcies à la burrata et fenouil, eau à la feuille de figuier, le homard fumé à l’hysope, melon rôti sans cuisson, barbajuans des pinces et le loup de ligne en pêche du jour, artichauts grillés au barbecue au beurre d’anchois, soupe de poisson, ne sont qu’émotions gustatives. A contrario du mariage de la carpe et du lapin, le chef y assortit du poulpe fumé dans une recette signature, avec aubergine, jus aux girolles et herbes des falaises. Philippe Magne, le jovial chef sommelier toujours au top avait choisi en accords mets/vins un Saint Aubin en Remilly 1er cru de Bernard Moreau 2015 et un Châteauneuf-du-Pape La Baroche 2012.

Homard fumé à l’hysope, melon rôti, barbajuan des pinces © AA

Comme tout bon repas ne peut que se terminer par le dessert, c’est alors à Julien Dugourd, chef pâtissier passionné, à entrer en scène avec son incontournable vision d’un citron de pays parfumé au yuzu et combava et la figue crue et rôtie infusée à la tagète (œillet d’Inde à petites fleurs), douceur de saison par excellence. Comme le dit Jacques Maximin, « il y a là un chef extraordinaire doublé d’un autre talent en la personne de ce fabuleux chef pâtissier ». Double compliment amplement mérité !

Vision d’un citron de pays parfumé au yuzu et combava ©  AA

La Chèvre d’Or

rue du Barri

06360 Eze-Village

Tél. 04 92 10 66 66

Menus : 90, 160 € (déj), 220 et 260 (dîn.) €

Fermeture hebdo : lundi, mardi, mercredi matin

Horaires : 12h30-13h30, 19h30-21h30

Site: www.chevredor.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 23 septembre 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !