> > > > Bistrot Paul Chêne

Bistrot Paul Chêne

« Paris 16e : le renouveau de Paul Chêne »

Article du 21 décembre 2017

Atmosphère © GP

Il est jeune (31 ans), drôle, dynamique, a fait ses classes chez les frères Dumant, notamment à l’Auberge Bressane et à la Pizzeria d’Auteuil, a décidé, comme eux, de ranimer une belle endormie des beaux quartiers, en lui redonnant ses couleurs neuves, mais sans perdre l’esprit d’avant. Sébastien Dufour, dont les parents tenaient jadis la Brasserie Lorraine avant son rachat par le groupe Blanc, a repris Paul Chêne, table célèbre des années 1950-1970 où Jean Gabin venait manger ses maquereaux au vin blanc, pour en faire un bistrot à la fois tendance et vintage.

Salade chèvre et vache © GP

L’atmosphère est guillerette, le comptoir sympa, les mets bien mis, les prix sages. La carte est une bonne indicatrice de ce qu’on va déguster là, mais le marché du jour met là son grain de sel. Salade chèvre et vache ou d’épinards au tourteau, duo de saumon frais et fumé façon moelleuse terrine, onctueuse quenelle brochet à la Nantua, poêlée de bar et carottes, vrai cassoulet, civet de marcassin en guise de « chasse du jour », rognon de veau à la moutarde, tarte « très fine » aux pommes, île flottante ou crêpes Suzette se goûtent avec plaisir. Le blanc de Provence « le charme des demoiselles » et le rouge merlot du Domaine de Ravanes en côteaux de Murviel sont bien plaisants.

Bar aux carottes © GP

Le sobre salon du premier étage est pratique pour les déjeuners ou les diners d’amis. Voilà un lieu bcbg et dynamique à marquer d’une petite pierre blanche.

Crèpe Suzette © GP

Bistrot Paul Chêne

123 rue Lauriston
Paris 16e
Tél. 01 47 27 63 17
Carte : 30-55 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Victor Hugo, Trocadéro

A propos de cet article

Publié le 21 décembre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Bistrot Paul Chêne