La Table d'Yves

« Fayence: vive la Table d’Yves ! »

Article du 23 juillet 2015

Notre correspondant de la côte d’Azur, Alain Angenost, a eu le coup de coeur pour la belle table varoise d’Yves Merville.

Yves et Isabelle Merville © AA

Yves et Isabelle Merville © AA

Yves Merville? On le suit depuis des lustres. Tout a commencé pour ce « Chti » gagné par l’amour du soleil par Lucas Carton – il y rencontre Isabelle, sa future épouse. Il intègre, ensuite, au Sofitel Sèvres, l’équipe de Roland Durand, l’un des grands chefs d’influence de la cuisine des années 1980. Pour poursuivre son parcours culinaire, les îles se présentent à lui: c’est la Martinique puis les Seychelles. Il devient ensuite le chef du Royal Riviera à Saint-Jean-Cap-Ferrat, période Gilbert Hirondelle. Après avoir obtenu le prix Escoffier 1992 puis le Taittinger en 1994, il ouvre sa première affaire : la Table d’Yves., vite devenue trop petite. En 2002, il rejoint le village de Fayence.

Fleurs de courgettes © AA

Fleurs de courgettes © AA

C’est à ses pieds qu’il ouvre, avec Isabelle, un restaurant aux salons intimes et à la terrasse spacieuse et aux tables espacées. Avec le service chaleureux et millimétré de Tristan et Laurie, les assiettes se suivent avec gourmandise. Fleurs de courgettes farcies d’une mousseline de langoustines et jus de crustacés émulsionné des amuse-bouches aux mignardises, salade de poulpe aux aromates et gaspacho de concombre au balsamique blanc, lotte cuite au sautoir, artichauts violets et sabayon aux truffes d’été « Tuber Aestivum », quasi de veau rôti, tomate confite « cœur de bœuf », poêlée de girolles et légumes: c’est la fête des papilles.

Lotte © AA

Lotte © AA

Les desserts portent le doux nom de « cuisine sucrée ». Que le croustillant de pêche blanche et mousse légère aux 4 épices ne démentent pas. Cerise sur le gâteau, le vin choisi non fini peut être emporté dans un joli sac et bouchon ad hoc. De table en table, c’est la tour de Babel, du nord au sud, de l’est à l’ouest, tous se régalent de belles et bonnes assiettes aux prix tirés au cordeau. Annie Jungers, une sculptrice, fidèle des fidèles, leur a même offert une de ses œuvres, pièce maîtresse de la terrasse. Bref, si vous cherchez à vous régaler dans la convivialité et la simplicité, la Table d’Yves est tout indiquée.

Croustillant de pêche © AA

Croustillant de pêche © AA

 

La Table d'Yves

1357 Route de Fréjus
83440 Fayence
Tél. 04 94 76 08 44
Menus : 30, 45, 60 €
Carte : 65-70 €
Fermeture hebdo. : Mercredi
Site: www.latabledyves.com

A propos de cet article

Publié le 23 juillet 2015 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Table d'Yves