> > > > L'Adjugé! à l'hôtel Drouot
7

L'Adjugé! à l'hôtel Drouot

« Paris 9e: Amandine à Drouot »

Article du 15 mai 2015
Le service © GP

Le service © GP

Amandine Chaignot ? On l’a connue au Crillon, en adjointe de Christophe Hache, retrouvée au Raphaël, croisée au Christopher à St Barth, le temps d’une démonstration. Elle veille désormais à Londres sur les cuisines du Rosewood. Mais elle vient de signer à Paris, à l’intérieur de l’hôtel des ventes de la rue Drouot, la carte d’un restaurant dont elle assure le bel ordinaire.

Le décor © GP

Le décor © GP

On peut venir là, de 10h à 18h, boire un café ristretto parfait face au grand comptoir en cuivre et à la grande oeuvre sculptée d’Erwan Boulloud, faire un sort à l’œuf bio aux asperges, au ceviche d’espadon au piment oiseau, avocat et coco, à la canette de Challans aux légumes de saison, comme aux amusants fingers croustillants de langoustines servis avec ses pommes de terre nouvelles et sa salade à l’estragon.

Fingers de langoustines  © GP

Fingers de langoustines © GP

On ajoute le service plein d’entrain, le croque-monsieur à la truffe, les petits babas « ivres » de rhum ou les planches de charcuteries d’Eric Ospital ou de fromages signés Marie Quatrehomme, sans omettre les vins choisis par Jérôme Moreau, sommelier au Crillon. Bref, un lieu dans le vent, gourmand, un brin artiste, à découvrir.

Café au bar © GP

Café au bar © GP

L'Adjugé! à l'hôtel Drouot

9, rue Drouot
Paris 9e
Tél. 01 47 70 72 04
Carte : 50-60 €
Horaires : 10h-18h
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Richelieu - Drouot

L'Adjugé! à l'hôtel Drouot” : 7 avis

  • lignereux cécile

    Nous sommes allées à l’Adjugé cette semaine afin de goûter à la caesar salad qui, selon, le figaroscope , était l’une des meilleures de Paris. Nous avons trouvé cette salade sans goût, fade. Tout était déstructuré, nous avions la salade et la sauce bien à part, si bien que ce n’était pas très agréable du point de vue du goût. Mais le problème était la sauce qui n’était pas assez abondante et qui n’avait pas beaucoup de saveur. Nous avons déjà mangé d’autres caesar salads bien meilleures dans d’autres restaurants…

  • abépé

    mesdames, messieurs, vous voyez le mal où il n’y en a pas, et la polémique dans toute remarque ou suggestion. Je ne suis qu’un simple lecteur comme vous tous et ne connait pas cette personne pour qui vous semblez avoir des griefs. Bref peace, la passion des belles choses est moteur de partage et non déchirement.

  • alain

    Cet étrange Abépé est bien dans la lignée du triste sire Poirot.
    Est ce un retour polémique, sous un autre pseudo, pour nous faire rire de nouveau ?

  • abépé

    pas du tout, ce n’était pas un avis aigre ou amer, mais juste un constat, une remarque, car je trouve dommage que l’exigence du critique pâtisse (et pas le verbe pâtisser) de ces oublis, inattentions fortuites.
    Je n’ai pas de haine, ni venin, alors inutile de chercher quelconque conflit.

  • thierrylacq

    Le sourire et le charme de la jolie serveuse en photo n’ont visiblement pas adouci Abepé. Il a l’air de mauvaise humeur…

  • RICHARD

    Cher Monsieur Abépé vous êtes minable !

    Richard.

  • abépé

    « retrouvée au Raphaël, croisé, le temps d’une démonstration au Christopher à St Barth, le temps d’une démonstration »….. , prenez vous le temps de relire ce que vous écrivez ? fautes d’orthographe et répétitions, et cela ne concerne pas que les premières lignes.
    C’est plus un conseil, qu’une critique, mais vous êtes un professionnel, « écrivain » et « journaliste », qui prétend que pour réussir il fait savoir écrire et manger, apparement les deux en même temps ne sont pas gage de qualité.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Adjugé! à l'hôtel Drouot