Suivez moi

Maurice Rougemont

Nantes : les dernières images de Maurice Rougemont

On vient d’évoquer la neuve gloire de Nantes gourmand sur le blog. Notre vieux complice photographe, Maurice Rougemont, revient dessus avec tendresse… Nantes, quelques scènes de la vie d’une ville: sortant de son restaurant dédié à John Lennon, « Imagine », Anne-Louise Genouel, à la façon des Beatles sur Abbey Road, traverse la rue Gresset sans un […]...

Article publié il y a 3 mois Restaurants Étiquettes : , , , ,
Nantes : les dernières images de Maurice Rougemont

Nantes : Lulu Rouget vu par Maurice Rougemont

Maurice Rougemont, qui continue d’explorer le goût nantais, nous livre ses images de Ludovic Pouzelgues alias Lulu Rouget, tout récemment évoqué ici même… « Nantes: Sous le signe du rouget, une étoile est-elle née? » Lulu Rouget zéro Newton, 4 Place Albert Camus 44200 Nantes Téléphone : 02 40 47 47 98 Fermeture hebdo. : dim., lundi. Menus: […]...

Article publié il y a 3 mois Restaurants Étiquettes : ,
Nantes : Lulu Rouget vu par Maurice Rougemont

Nantes : les personnages remarquables de Maurice Rougemont

Toujours en quête du vrai goût de Nantes, notre photographe complice Maurice Rougemont a découvert quelques belles figures gourmandes… Nantes, rencontre avec quelques personnages remarquables: Jo Landron et Jérôme Bretaudeau, en moustache et en barbe, deux grands du muscadet, les Pérou père et fils, sous le signe de la mandarine, au Manoir de la Régate, […]...

Article publié il y a 3 mois Boutiques Étiquettes :
Nantes : les personnages remarquables de Maurice Rougemont

Nantes : Maurice Rougemont revisite les Chants d’Avril

Quand Maurice Rougemont, notre photographe complice, se penche sur le goût de Nantes, il se rend au Chants d’Avril … A Nantes, je pousse l’antique poignée en bois des Chants d’Avril, et Christophe François me prépare une matelote d’anguilles justes pêchées dans l’Erdre et un gâteau nantais à sa façon. Les Chants d’Avril 2, rue […]...

Article publié il y a 3 mois Restaurants Étiquettes : , ,
Nantes : Maurice Rougemont revisite les Chants d’Avril

Nantes : quand Maurice Rougemont se penche sur les vaches nantaises

Quand notre photographe complice Maurice Rougemont se penche sur « le goût des Nantes », il n’oublie pas la vache nantaise… « Nantes, la seule ville qui a donné son nom à une race bovine: la vache nantaise. Elle avait failli disparaître et la voici qui revient et gambade à nouveau. grâce à quelques passionnés comme Benoît Rolland de […]...

Article publié il y a 3 mois Boutiques Étiquettes :
Nantes : quand Maurice Rougemont se penche sur les vaches nantaises 7

Nantes : carottes, choux et vaches par Maurice Rougemont

Quand notre photographe complice Maurice Rougemont se penche sur « le goût de Nantes », ville riche en maraîchers, jardins et pâturages,voilà ce que ça donne… « Aux Sorinières,  j’ai vu Olivier Durand cultiver de vraies carottes, A Bouguenais, à la ferme de la Ranjonnière, j’ai photographié Florian Brosseau avec un chou véritable. A la ferme des 9 […]...

Article publié il y a 4 mois Boutiques Étiquettes :
Nantes : carottes, choux et vaches par Maurice Rougemont

Paris 6e : Allard vu par Maurice Rougemont

« Allons chez Allard manger du canard, allons voir Fanny Herpin et son savarin, allons-y pour l’harmonie des mets et des murs. » Quand notre photographe complice Maurice Rougemont  nous parle d’Allard, il le fait avec la tendresse du poète ébloui… Allard 1 rue de l’Eperon Paris 6e Tél. 01 43 26 48 23 Menus : 34 € […]...

Article publié il y a 4 mois Restaurants Étiquettes : , ,
Paris 6e : Allard vu par Maurice Rougemont

Paris 7e : David Toutain vu par Maurice Rougemont

Quand Maurice Rougemont, notre photographe complice, revisite notre chef lauréé au Pudlo 2017, c’est un festival avec caviar, choux de Bruxelles et chocolat. Trois plats tout simplement signés, actés, créés par le génial David Toutain… David Toutain 29 rue Surcouf Paris 7e Tél. 01 45 50 11 10 Menus : 55 (déj.), 80 (déj.), 110, 140, […]...

Article publié il y a 4 mois Restaurants Étiquettes : ,
Paris 7e : David Toutain vu par Maurice Rougemont

Paris 5e : Hugo & co vu par Maurice Rougemont

Notre photographe-complice Maurice Rougemont a été épaté par l’excellente seconde table de Tomy Gousset dans le 5e. Laissons-lui la parole, en mots et en images… « Chapeau bas ! » aurait dit Gaspard Monge, de retour dans sa rue,  découvrant au numéro 48 Hugo & Co, le second restaurant de Tomy Gousset… Hugo & Co 48 Rue […]...

Article publié il y a 4 mois Restaurants Étiquettes : , ,
Paris 5e : Hugo & co vu par Maurice Rougemont

Paris 9e : la Condesa vue par Maurice Rougemont

« Les inimaginables plats de la Condesa concoctés par Indra Carillo et son équipe de si beaux jeunes gens: sorbet pomme verte, crème de celeri et raifort, crumble d’avoine-Tagliolini maison, seiche, spaghetti de courgettes et bouillons aux aromates-cabillaud en croûte, courge, spaghetti rôtie en papillote  au beurre de romarin et pourpier d’hiver, condiment courge et pomelos […]...

Article publié il y a 4 mois Restaurants Étiquettes : , ,
Paris 9e : la Condesa vue par Maurice Rougemont

Paris 8e : le Stresa et la truffe blanche vus par Maurice Rougemont

L’arrivée de la truffe blanche d’Alba est toujours un moment de fête au Stresa, chez les frères Faiola. Notre photographe-complice Maurice Rougemont était au rendez-vous … Stresa 7, rue de Chambiges Paris 8e Tél. 01 47 23 51 62 Carte : 90 € Horaires : Jusqu’à 22h30 Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche Métro(s) proche(s) : Franklin […]...

Article publié il y a 4 mois Restaurants Étiquettes : ,
Paris 8e : le Stresa et la truffe blanche vus par Maurice Rougemont

Paris 14e : le prix du 1er roman à la Coupole vu par Maurice Rougemont

Le jury du prix du 1er roman s’est réuni dans la bonne humeur à la Coupole, couronnant Clélia Renucci et son « Concours pour le paradis » (Albin Michel), côté roman français, et Shih-Li Kow, la Somme de nos folies ( Zulma) pour le prix étranger. Notre photographe complice, Maurice Rougemont y était. Il raconte en images… On […]...

Article publié il y a 5 mois Actualités Étiquettes : , ,
Paris 14e : le prix du 1er roman à la Coupole vu par Maurice Rougemont

Paris 2e : Drouant et le Goncourt vus par Maurice Rougemont

Retour sur le prix Goncourt et le Renaudot, avec notre photographe complice Maurice Rougemont qui était aux premières loges… Drouant 16/18 place Gaillon Paris 2e Tél. 01 42 65 15 16 Menus : 45 (déj.), 170 (menu Goncourt), 210 (menu Goncourt, vins compris) € Carte : 75-115 € Horaires : 12h-13h30, 19h-22h30 Fermeture hebdo. : Ouvert […]...

Article publié il y a 5 mois Actualités Étiquettes : ,
Paris 2e : Drouant et le Goncourt vus par Maurice Rougemont

Breitenbach: le munster selon Maurice Rougemont

Toujours en quête du meilleur de l’Alsace, notre photographe complice Maurice Rougemont s’adonne aux joies du fromage sur les hauteurs. « Ah le munster! Je l’aime chez Jacques Haxaire à Lapoutroie, aux Hautes Huttes dans les Vosges et à la ferme Claudepierre au col du Bonhomme. Mais celui que je préfère, c’est celui du repas marcaire […]...

Article publié il y a 8 mois Restaurants Étiquettes : , , , , ,
Breitenbach: le munster selon Maurice Rougemont

Alsace : la tarte flambée selon Maurice Rougemont

En quête du meilleur de l’Alsace, notre photographe complice Maurice Rougemont part à la recherche de la meilleure table flambée au coeur du Kochersberg, non loin de Strasbourg: « Ma tarte flambée idéale? Je la cuis à Handschuheim chez les Schott et je me la fais servir au Marronnier à Stutzheim-Offenheim »… L’Espérance 5 rue Principale 67117 […]...

Article publié il y a 8 mois Restaurants Étiquettes : , , ,
Alsace : la tarte flambée selon Maurice Rougemont

L’Aveyron selon Maurice Rougemont

Aveyron 1: Voir Delphine Carles ausculter ses roqueforts, et les écouter mûrir en silence. Aveyron 2: Un dernier aligot,  dans la fumée du dernier buron, tout en haut de l’Aubrac. Pourtant, que la montagne est belle ! Aveyron 3: Un vrai bon repas chez les Bras. Qui pourra jamais s’aligner? Aveyron 4:  la vie au […]...

Article publié il y a 10 mois Restaurants Étiquettes : , , , , ,
L’Aveyron selon Maurice Rougemont

Westhoffen : le temps des cerises vu par Maurice Rougemont

Toujours en quête du « Meilleur de l’Alsace », Maurice Rougemont, notre photographe-complice, poursuit son chemin en découvrant les fameuses cerises de Westhoffen… C’est le temps des cerises, et de l’aventure. A Westhoffen, pendant que sa mère fait des confitures, Daniel Loew me cueille ses cerises avec ses mains qui invitent à y revenir sans se lasser. […]...

Article publié il y a 10 mois Boutiques Étiquettes : ,
Westhoffen : le temps des cerises vu par Maurice Rougemont

Paris 3e: la brasserie Jenny vue par Maurice Rougemont

Toujours en quête du « meilleur de l’Alsace », notre photographe complice, Maurice Rougemont a redécouvert la brasserie Jenny à Paris… Une choucroute chez Jenny? Je me la fais servir dans la grande salle silencieuse du premier étage,  et je la photographie dans la lumière sombre et mystérieuse à l’ombre des marqueteries de Spindler et de la […]...

Article publié il y a 10 mois Restaurants Étiquettes : ,
Paris 3e: la brasserie Jenny vue par Maurice Rougemont

Montrabé: l’Aparté vu par Maurice Rougemont

Notre photographe complice, Maurice Rougemont, a été épaté à l’Aparté par la demeure chic aux champs de Jérémy Morin et son divin service du vin… L’Aparté 21, rue de l’Europe 31850 Montrabé Tél. : 05 34 26 43 44 Fermeture hebdomadaire: dim., lundi. Menus: 31 (déj.), 38 (déj.), 68, 88 €. Carte: 75-115 €. Site: […]...

Article publié il y a 10 mois Restaurants Étiquettes : ,
Montrabé: l’Aparté vu par Maurice Rougemont

Strasbourg : le Dragon par Maurice Rougemont

Notre photographe complice, Maurice Rougemont, qui explore le meilleur de l’Alsace, a eu le coup de foudre pour l’hôtel du Dragon rénové par les Baly. Arriver à la tombée du jour à l’hôtel du Dragon, profiter du spectacle de l’Ill qui s’endort entre chien et loup, se faire servir un café au matin sous les […]...

Article publié il y a 10 mois Hôtels Étiquettes : ,
Strasbourg : le Dragon par Maurice Rougemont