> > > > Au Pied de Cochon
1

Au Pied de Cochon

« Paris 1er: quoi de vieux? Le Pied de Cochon! »

Article du 6 juillet 2014
La façade © GP

La façade © GP

C’est un lieu de mémoire, où se réécrit chaque jour, soir, matin, midi, l’histoire de la cuisine. La soupe à l’oignon, les huîtres creuses ou plates, la cocotte de moules, le loup grillé entier, la tête de veau, le fameux pied de cochon, qui donne son nom à la maison, servi pané et grillé, avec frites et béarnaise, ou encore la célèbre « tentation de Saint-Antoine », avec museau, queue, oreille et pied, célébrant la saint cochon quotidiennement, avec ses exquises pommes au couteau: voilà le programme!

Le service © GP

Le service © GP

Le groupe Blanc, dont c’est le fleuron, a eu l’intelligence de ne rien toucher au décor avec ses fixés sous verre datant des années 1980, mais qui semble de fondation. Banquettes, nappes à carreaux, serveurs zélés et souriant rappelle le temps des halles d’avant. Cette cuisine sans oeillère et sans ornière plaît évidemment à tous.  Les étrangers sont aux premières loges, la carte des vins étrennent de jolis trophées, avec tous les crus de beaujolais signés Duboeuf ou quelques grands bordeaux comme le Brio de Palmer si séducteur.

Pied de cochon © GP

Pied de cochon © GP

Tentation de Saint-Antoine © GP

Tentation de Saint-Antoine © GP

On ne saute pas le moment des desserts, avec l’éclair au citron façon tarte meringuée, les crêpes soufflées au Grand Marnier et la mousse au chocolat. Voilà une halte sans prise de tête qui n’a qu’un seul but: faire plaisir. Et y parvient sans forcer sa nature.

Eclair au citron façon tarte meringuée © GP

Eclair au citron façon tarte meringuée © GP

Au Pied de Cochon

6 Rue Coquillière
Paris 1er
Tél. 01 40 13 77 00
Menus : 27,50 (formule), 34,50 €
Carte : 45-65 €
Horaires : 24h sur 24
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Les Halles
Site: www.pieddecochon.com

A propos de cet article

Publié le 6 juillet 2014 par

Au Pied de Cochon” : 1 avis

  • Merci pour ceci. Lorsque je suis venue à Paris la première fois, il y a un peu plus de 30 ans, Halles n’étaient qu’un large trou béant devant lequel nous passions presque tous les jours. L’attrait n’étant pas titanesque site de construction mais le Pied de Cochon, qui, devant sa porte, avait un petit cochon tout rose au bout d’une laisse. Le pauvre n’avait pas l’air malheureux et pour moi petite canadienne de 12 ans qui lisait le Ventre de Paris, c’était l’exotisme d’un autre temps. J’y retourne souvent pour le plaisir que vous décrivez.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Au Pied de Cochon