2

Molitor

« Paris 16e: quoi de neuf? Molitor! »

Article du 17 juin 2014
Entrée de l'hôtel © GP

Entrée de l’hôtel © GP

C’est l’événement – de luxe – du Paris d’avant l’été: ouverte mi mai, la piscine Molitor revue en hôtel par le groupe Colony Capital, géré par Accor en sa filiale chic, MG Gallery. La physionomie du lieu Art déco a été soigneusement conservée avec sa piscine, ses cabines en trompe l’oeil (il n’y a plus que les portes, mais elles font joliment illusion), la déco soignée, avec son mobilier contemporain néo années 1960, signée Jean-Philippe Nuel: voilà qui plaît, même si l’on glose sur ce que fut le lieu « avant ». On n’oublie qu’il resta deux décennies, tagué, abandonné aux squatteurs underground, quasi à l’abandon (le Fooding y avait tout de même fait un de ses lancements…).

La piscine © GP

La piscine © GP

La partie gourmande qui nous occupe est à double détente: grill au dernier étage (« le Rooftop »), sous la responsabilité du jeune Wilfried Graux, découvert au Sofitel Arc de Triomphe, avec sa vue sur tout Paris depuis une terrasse panoramique et gastro chic façon brasserie tendance au rez de chaussée avec vue sur l’eau, gérée par Julien Mercier. L’équipe, qui fut en partie mise en place par Yannick Alléno, qui a rempli son contrat en mettant la demeure sur les rails, quoique s’en détachant aujourd’hui, régale sur une registre connu, un brin diaphane.

La salle de restaurant © GP

La salle de restaurant © GP

A la brasserie, donc, Julien Mercier, ancien du Pullmannn-Bercy, est aux manettes, avec un adjoint japonais, venu, lui, du Cheval Blanc à Courchevel. Ce qui vous attend là? Tartare de bar coupé au couteau avec gelée acidulée et navets fondants, oeuf friand aux asperges sauce tartare ou salade d’herbes du jardin (en fait des coeurs de laitue gentiment assaisonnés) font des entrées « light » un peu fades, idéales pour plaire aux palais lassés, comme aux estomacs fatigués. En plat, le risotto aux sot l’y laisse, le dos de saumon grillé aux mini poireaux, basilic et sauce vierge, comme le cabillaud grillé à l’huile d’olive au ragoût de coques, artichauts et huile de chorizo ou encore le burger au boeuf de Galice flanqué de roquette ou d’une purée ou, à la demande, d’un petit gratin de macaronis ne sont pas mal.

Tartare de bar © GP

Tartare de bar © GP

Dos de saumon aux mini poireaux © GP

Dos de saumon aux mini poireaux © GP

Mille-feuille © GP

Mille-feuille © GP

Le point fort du moment: d’assez jolis desserts, entre millefeuille caramélisé avec crème vanille et pralinée ou (mini) cheese cake aux fruits rouges. Plus une carte des vins promue par un jeune sommelier motivé, Nicolas Marseille, qui délivre côtes du Rhône Rouge Garance de Trintignant à Uzès ou Rasteau Héritage 1924 du domaine des Escaravailles avec ferveur. Bref, un lieu beau, presque bon, à voir, en devenir, qui trace une nouvelle page de son histoire.

Entrée du spa © GP

Entrée du spa © GP

Molitor

2, avenue de la Porte Molitor
Paris 16e
Tél. 01 56 07 08 50
Chambres : 330-370 €. Suite: 430-830 €
Carte : 60-90 €
Horaires : 12h-15h, 19h-23h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Michel-Ange Molitor
Site: www.mltr.fr

A propos de cet article

Publié le 17 juin 2014 par

Molitor” : 2 avis

  • Miumiu

    Très déçu par le lieu : salle de restaurant avec une ambiance froide, sans âme, climatisation au maximum et carte moyenne. Addition trop élevée même si le service est plutôt correct. Pas envie d’y retourner.

  • Le Rooftop vaut le coup d’oeil, au moins pour sa vue dégagée à presque 360 degrés

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Molitor