Le Champagney

« Besançon: la table cachée »

Article du 1 février 2013
La cour © Maurice Rougemont

La cour © Maurice Rougemont

Cachée dans sa courette, au cœur du quartier montant de Battant, la maison de Thierry Garny a le charme d’une auberge d’autrefois. Tables bien dressées, lumière douce, ambiance cosy sont de bon augure.

Décor © Maurice Rougemont

Décor © Maurice Rougemont

Et le menu suggestion à l’ardoise file doux. Salade comtoise, ris d’agneau dorés aux pleurotes, terrine de lièvre et cochon aux noisettes, filet de sandre au vin jaune ou râble de lapin confit au jus de genièvre et cèpes, mitonnés avec soin par Jérôme Arfeuille, ne manquent pas de répondant.

Terrine, sandre © Maurice Rougemont

Terrine, sandre © Maurice Rougemont

Le macaron vanille/cannelle avec son sorbet mirabelle se mange tout seul. Belle cave.

Thierry Garny © Maurice Rougemont

Thierry Garny © Maurice Rougemont

Le Champagney

A propos de cet article

Publié le 1 février 2013 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Champagney