> > > > La Cantine du Troquet Dupleix
33

La Cantine du Troquet Dupleix

« Paris 15e: courez à la Cantine! »

Article du 28 janvier 2012

Christian Etchebest avec Micheline Coat et Pierre Etchemaïté © GP

Christian Etchebest a encore frappé! Cet élève doué de Christian Constant, formé au Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz, au Miramar à Biarritz, chez les frères Ibarboure à Bidart, puis au Martinez à Cannes, avant le Crillon, sait fait chic et popu, rustique et raffiné. Il fut le « bistrot de l’année » du Pudlo de Paris à ses débuts, rue François Bonvin, au Troquet. Il nous avait épaté avec sa Cantine du Troquet du 14e. Le voilà investissant une ancienne brasserie tendance du 15e, face au métro Dupleix, revu en bistrot de copains, qui accueille à tout heure, sert le petit déjeuner de 7h à 11h, régale de jolis grignotis au zinc (signé Nectoux). Et c’est une réussite totale.

Caviar d’aubergine © GP

Chou farci aux pieds de cochon © GP

Ouverte depuis trois jours, la maison fait joyeusement le plein. Au bar, on trinque avec les copains. Tenez, ce soir, il y a Micheline Coat (ex la Cantine des Gourmets, le Bourdonnais) et Pierre Etchemaïté, venu de Larrau dans la Soule, passer dire bonjour, manger un bout, boire un coup, bavarder de l’air du temps, et encourager le petit dernier de Christian. Sa table en rouge et blanc a du caractère, la cuisine du coffre et de la générosité. Les plats sont savoureux. La charcuterie vient de chez le copain Ospital à Hasparren. On serait content à moins.

Grosses frites © GP

Dorade à la plancha © GP

Là, on est carrément heureux. On devise d’une table l’autre et on goûte sans chipoter la terrine de boudin, les oreilles de cochon grillées, le bouillon de volaille aux croûtons de parmesan, les couteaux à la plancha, le caviar à l’aubergine avec ses tomates, le merveilleux chou farci aux pieds de cochon. Après cela?  Espadon ou dorade à la plancha avec huile d’olive et purée tomatée ou échine de cochon Ibaïona.

Glaces de Philippe Faure © GP

Feuille à feuille mousseline vanillée © GP

On ne fait pas l’impasse sur les grosses frites. Ni les jolis desserts (glace framboise et fleur de lait du copain Philippe Faur à Saint Girons, feuille à feuille à la mousseline vanillée, quenelle de chocolat avec compote de pommes et poire) et on boit joliment le petit bandol blanc au verre ou le brouilly de Pacalet en carafon de 50 cl. C’est la maison des copains avec du bonheur pour tous.

La terrasse © GP

La Cantine du Troquet Dupleix

53, boulevard de Grenelle
Paris 15e
Carte : 30 €
Horaires : 7h-23h30
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Dupleix
Pas de réservation

La Cantine du Troquet Dupleix” : 33 avis

  • Isabelle

    J adore cet endroit. Sympa, rapide et bon. Que demandez de plus. Et le patron était présent ce soir. Bravo.

  • Karl

    Bravo Sonia ! Tout est dit, vous avez fait court , efficace et pertinent ! Effectivement, que ceux qui ni savent pas apprécier et qui n’aiment pas l’ambiance Bistrot …Qu’ils passent leur chemin. Je ne suis pas non plus un ami du patron , mais je deviens un habitué. Ce restaurant privilégie la qualité des mets, les cuissons sont parfaites…Et, pour ceux qui critiquent la part de 4/4 servie avec le riz au lait , ils ne devaient pas avoir de Grand mère ou n’ont jamais gouté à un vrai gateau fait maison ! Bref , si vous aimez les plats et les gouts authentiques ! Allez y ! Sinon rester à la maison ou sombrez dans la « Mal Bouffe » .

  • ANNABELLE. R

    J’ai découvert la Cantine du Troquet il n’y a pas très longtemps, depuis j’y vais régulièrement car j’habite à côté et je trouve que l’on y mange très bien. L’accueil est moyen mais à Paris malheureusement nous sommes habitués et je n’y fais plus très attention. Par contre le vin en carafe
    blanc et rosé est vraiment très très mauvais et c’est dommage.

  • Coclo75

    Si l’abord peut sembler peu sympathique (impossible de réserver ; mais les ponctuels sont enfin récompensés ; l’un des directeurs peut, parfois, aboyer mais il n’a jamais mordu…), les plats sont, tant par l’exceptionnelle qualité des produits (couteaux, thon mi-cuit, saint-jacques, foie de veau ou saucisse lentilles, selon la saison) que par la créativité du Chef (tartare de saumon et d’huîtres, foie gras de canard mi-cuit, sans oublier les desserts ; crémeux aux citrons et mangue fraîche, notamment…) des plus succulents et si, en plus, on a une table en terrasse au soleil, c’est juste le summum…

    Le prix reste très correct et si certains trouvent cela trop onéreux, qu’ils continuent à se restaurer moins cher ailleurs avec des petits plats sous-vide ou réchauffés au micro-onde, il y aura moins d’attente pour ceux qui savent apprécier le caractère basque et une maison de qualité.

    Pour ma part, j’en ferai très volontiers ma cantine, y compris le soir et en week-end.

    PS : pour une fois je suis tout à fait d’accord avec Pudlowski,
    PS 2 : je ne suis pourtant pas une amie du patron qui s’avère toutefois fort sympa

  • Nico

    On y a été avec des copains sans à priori et sans connaître le chef….bilan : super accueil, très bon repas pour un prix raisonnable. On a adoré le système des portions qui permet de goûter pleins de saveurs différentes. Bonne adresse que je recommande.

  • Sonia

    Très surprise de lire les commentaires parfois très violents et irrespectueux de certains.
    Une très bonne adresse, l’accueil y est chaleureux et personnalisé, sur qu’on ne vous déplie pas le tapis rouge, mais merde c’est une brasserie, c’est speed et c’est l’esprit.
    Que ceux qui n’apprécient pas l’ambiance passent leur chemin, je le recommande sans hésiter, c’est devenu ma cantine tant par la qualité des mets (peu de choix, mais c’est préférable à certains restaurants qui ont une carte de trois pages, avec pour seul intérêt l’eau et le café!) que par l’accueil.

  • bouve

    sans exagérer ce restau est un des pires que je connaisse : acceuil détestable, serveuses condescendantes, nourriture au mieux quelconque et au pire mauvaise. Je n’avais encore jamais vu une assiette de charcuterie avec le pâté nappé de sauce au pistou … le pichet de rosé est mauvais, nous étions 3, aucun de nous n’a bu son verre, nous avons immédiatement commandé un autre vin et la serveuse n’a même pas demandé si nous avions un problème avec le vin…
    le bruit est insupportable à l’intérieur, il y a des portes ouvertes partout pour faciliter le va et vient des serveuses ce qui fait que les clients ont l’impression de se trouver dans un hall d’aéroport…le bruit est insupportable.
    le fromage blanc au caramel en dessert : à peine 3 gouttes de caramel !
    le riz au lait était bon, malheureusement au dessus on a droit à une tranche de quatre quarts genre marbré vanille chocolat que l’on n’ose même plus servir à la cantine, jeté au milieu de l’assiette …
    le meilleur moment est celui du départ

  • La cuisine est bonne mais le patron est totalement absent…
    Peu de créativité pour la carte, donc il faut composer avec les classiques !

    Mérite un détour avec plaisir.

  • Tristesse car le repas est bon, mais le patron est totalement absent !
    La facture reste honnête… Un peu cher à ce jour !

  • Ses oreilles me font fondre… Pas les oreilles de Christian Etchebest, mais bien celles de ces cochons, toutes grillées, bien grasses… Un délice… Et que dire du paleron… Tellement cocotté qu’il se coupe à la cuillère… Quant au baba, il rhume de plaisir chantillé…

    J’adore! Merci encore aux bons conseils de Gilles Pudlowski!

    http://www.lavalisederaphael.com/2013/02/bonne-adresse-la-cantine-du-troquet.html

  • VLV

    J’avoue que suis très surpris par les commentaires que je lis ici sur ce restaurant. Lorsque je les ai lu il y a 3 jours, je connaissais déjà l’endroit et l’avait vraiment apprécié. J’y suis retourné aujourd’hui au déjeuner et j’ai, à nouveau, adoré. L’accueil était top, sympa, souriant, empressé et le service efficace, charmant et effectué dans une ambiance décontractée et amicale.

    Dans l’assiette, que des bonnes surprises : lard et chou rouge vinaigré aux coquillages, délicieux, en entrée, suivi d.un dos de lieu à l’espagnole cuit parfaitement et servi avec des légumes « du soleil » absolu,ent délicieux. Pour terminer, une brioche perdue avec quelques amandes, là encore sans aucune fausse note.

    Un passage du chef en salle, souriant, un mot et un sourire pour chacun, et sans donner l’impression de se forcer et/ou d’être à la parade.

    Non, vraiment, je ne vous suis pas. Pour moi : deux expériences, deux grandes satisfactions, et il y en aura d’autres.

    Grand habitué des restaurants, du bistrot aux 2 et 3 étoiles également (moins souvent que les bistrots quand même… :-)…), je trouve vraiment l’endroit très agréable et très bon. Enfin, le proprio n’est pas un de mes copains non plus ;-), pour ceux qui se poseraient la question !

  • feuillade

    « S’emparer de ce qui ne peut se défendre; c’est une lâcheté « ….André Gide

  • Nicolas J.

    A mon avis, M. Pudlowski a dû être reconnu immédiatement et a eu un droit à un traitement de faveur de la part du restaurateur.

    Car notre expérience a été celle d’une cuisine très inégale. Les entrées étaient correctes, sans être mémorables. En plat principal, autant le mélange terre/mer (une tranche de cabillaud sur un émincé de pied de cochon) était goûteux et cuit à la perfection, autant le thon albacore était gris, sec, et probablement resté congelé trop longtemps (ou archi cuit, ou bien les deux). Bref, une semelle dont la moitié est restée dans l’assiette. Quand on ne sait pas préparer du thon, on n’en fait pas ! Une autre assiette de gibier était manifestement caoutchouteuse, et une bonne partie est restée dans l’assiette.
    Après ces multiples déceptions, nous nous sommes tous contentés de deux boules de glace en dessert. Correctes sans plus.
    L’addition, à 185 euros pour 4 (vin et apéro compris), s’avère plutôt salée compte tenu de la médiocrité globale du repas.

  • Patrick

    Je suis très surpris de ces commentaires. Certes il y a du monde et on ne peut pas réserver, mais pour ma part, je n’ai jamais attendu plus que le temps de prendre l’apéro. Avec des serveurs et serveuses que j’ai trouvé souriants et souriantes. Peut-etre que comme je parle gentiment et poliment aux serveurs, ils me traitent de la meme facon. La carte est simple, les plats aussi et très bons et le prix raisonnable. Samedi soir 70 euros à deux pour du frais et du bon, c’est très correct.

  • Jacques et Philippe

    Ne pouvant croire les commentaires horrifiés des clients (on oublie le seuls avis louangeurs écrits par les amis du chef), j’ai voulu tester ce restaurant. J’ai été édifié. L’accueil est tout simplement odieux, le chef a traversé la salle sans avoir un sourire ou un mot pour personne sauf un salut bref pour une table qu’il semblait connaître, les plats étaient honnêtes, les desserts sans aucun intérêt. Avec mes amis, nous avons passé une soirée détestable. Ce chef est le pire ambassadeur du Pays Basque à Paris.
    Question : comment après autant de commentaires détestables, tels que j’en ai rarement lu sur votre blog, le chef ne change pas ses manières ainsi que celles de son personnel. Peut-être que n’ayant que son CAP de cuisine, il n’a jamais eu son BEPC et donc jamais su lire votre blog. Autre question : mais est ce que de votre côté vous-même, Gilles Pudlowski, qui savait ô combien écrire et lire, relisez parfois les commentaires des critiques de vos lecteurs parce qu’il faudrait peut-être changer le titre de votre article sur ce troquet qui est à peu près aussi sympa qu’une cantine. Ne nous faîtes pas courir pour rien. Sinon, on finira par ne plus vous suivre.
    Nous recommandons à vos lecteurs qui ont envie de faire un excellent repas dans un bistrot tout proche lancé par un ancien élève de Robuchon qui s’appelle Au Goût Dujour. Si on peut ne pas goûter le jeu de mot de l’enseigne, on se régalera d’une cuisine à la fois simple et sophistiquée à des prix de menus carte plus que raisonnables pour la qualité et la diversité de la carte et des propositions du jour . Entrée-plat/ Plat-dessert à 18 à déjeuner, 25 au dîner ou le menu complet à 24 au déjeuner, 29 au dîner.
    Alors quitte à courir, courez plutôt à cette adresse. 12 Rue Beaugrenelle 75015 Paris (01 45 71 68 36) parce qu’en plus, inclus dans le menu, vous avez droit à un accueil plus que charmant et un service d’une rapidité remarquable. Un seul petit regret : le décor qui mériterait d’être plus fun.
    Jacques et Philippe

  • Flo

    Tout à fait d’accord avec Anong ! L’accueil est CATASTROPHIQUE ! Personnel arriviste qui vous prend de haut ! Nous en donnons pas notre argent pour être traités comme des chiens. A fuir !!!

  • Anong

    Pour moi l’accueil et la politesse sont très importants. Je suis arrivée quelques minutes avant mes amis, nous étions 5 au total. Et j’ai eu l’audace (incroyable) de demander la table ronde qui était libre au fond de la salle. On m’a intimé l’ordre de rester au bar et de boire un apéritif ! Et pendant les 5 ou 6 mn qui ont précédé l’arrivée de mes amis, il donnait toutes les tables libres aux gens qui entraient. Ce qui devait arriver arriva : à l’arrivée de mes amis PLUS DE TABLE LIBRE (Je précise que parmi mes amis, il y avait une personne handicapée qui marchait avec une canne). On nous a ordonné, comme si nous étions du bétail, de rester debout au comptoir. Alors que je faisais remarquer à la personne responsable qu’il y avait un problème, on m’a répondu sur un ton péremptoire : « C’EST COMME CA QU’ON TRAVAILLE ». On ne m’a pas dit « ferme ta gueule » mais c’est tout comme… Du beau travail à la chaîne…
    Beaucoup de gens seraient restés malgré tout mais pas nous et même notre ami handicapé a préféré marcher pour trouver un autre restaurant (ce qui ne manque pas dans ce quartier). Français arrêtez de vous conduire comme des moutons, le comportement des gens dans la restauration est souvent inacceptable.

  • Guillaume

    J’ai essayé la cantine du troquet dupleix hier soir, avec en tête les critiques susmentionnées (accueil désagréable, plats non dispo, bruit) et nous avions pris sur nous de tenter quand même l’aventure.
    Bien nous en a pris.
    Les plats étaient simples et (très) bons : planche de charcuterie, magret de canard rosé, mignon de cochon, feuille à feuille. très bon margaux accessible.
    Et nous n’avons ressenti ni l’empressement du patron a remplir son resto (la queue est de rigueur à partir d’une certaine heure mais nous étions arrivés de bonne heure et avons obtenu une (bonne) table sans difficulté), ni le service désagréable (pour le coup, bien plus de « ça va bien ? » et de « merci » que dans bon nombre de restaurants parisiens).
    Le chef était en salle pour accélérer le tempo car c’est aussi son job de faire que les gens aient tous l’occasion de manger, quitte à passer en mode table d’hôtes, ce dont personne ne s’est plaint.
    Je recommande donc.

  • LACOSTE

    salut Christian,

    Un petit coucou pour te remercier encore de la soirée passée au mur de l’escalade dans ce petit coin perdu du béarn à déguster une bonne omelette avec tes confrères, dans la simplicité et la convivialité , enchantée d’avoir fait ta connaissance
    Ton site est superbe et tes plats donnent vraiment envie de venir les déguster !!!! Bravo!!!
    Bises à Yves

    Martine Lacoste

  • claire

    Service tellement désagréable que cela vous coupe l’appétit.
    Cuisine pas mal quoiqu’un peu cher.
    Nous n’y retournerons certainement pas sauf si les serveurs deviennent souriants.

  • thomas

    habituée de la cantine du troquet rue de l’ouest, j’ai été très déçue par la seconde adresse à dupleix : le service est très mauvais, la serveuse est désagréable et sans aucun savoir vivre. cela commence par une réponse assez étrange, lorsqu’à 19h00, je commande une orange pressée (étant enceinte, je ne peux prendre d’alcool…), elle me répond : cela ne va pas être possible à cette heure ci, alors que sur le comptoir du bar, il y a une corbeille pleine d’oranges. une seconde personne du personnel accepte finalement de me servir un jus, mais quel effort …. puis apres l’entrée, on me sert le plat, sans frites alors que j’en ai demandé une assiette. celles-ci ne me seront jamais servies…il faut également réclamer une seconde serviette à plusieurs reprises, suite au fait que cette même serveuse ait renversé de la sauce sur notre table… la nourriture est bonne mais le service sincèrement médiocre et gâche tout, de ce fait je ne retournerai jamais à cette adresse de dupleix, mais reviendrai avec plaisir à celle rue de l’ouest.

  • Ron

    J’y suis retourné la semaine dernière et ça perd de sa superbe, surtout pour les desserts présenté à l’arrache avec une pate feuilleté en carton et un gâteau basque digne de picard. Nous l’avons fait remarqué à la serveuse qui s’est empressé d’insister pour nous « offrir » un verre de vin ou un café. On n’achète pas ses clients comme ce n’est pas bon et cela veut dire que le personnel est un peu d’accord avec son client. De plus on ne s’entend plus c’est très bruyant!! Vous me direz c’est un cantine mais à ce prix là, 2 entrées + 2 desserts avec un pichet de vin qui sort d’une box à 77€, ça fait un peu cher le bistrot.

  • segalas

    je viens de lire les commentaires quelle honte faire la cuisine est une chose l’acceuil est trés important il ne verrons pas ma tronche…

  • djamila

    une surprise et de taille !!! excellent !!!! cadre sympa et chef très disponible…. Courez vous y régaler ….
    les desserts : un pur délice.
    Une adresse à retenir !
    bravo

  • lemoine philippe

    Après avoir découvert, grâce à vous, ce restaurant de mon quartier, j’avais commencé à en faire mon annexe… Parce que ce bistoquet me semblait sympa. Bon. A l’image des intitulés de la carte, sans chichi inutile. Et à prix juste. Hormis sans doute cette manie du chef de plaquer viande ou poisson sur la garniture, une habitude que stigmatise toujours, et avec raison, un Philippe Couderc, le critique du Nouvel Obs. Car effectivement, quand vous voulez découper vos travers de porc ou autre sur une purée maison par ailleurs délicieuse, c’est une boucherie dans l’assiette.
    En revanche, comme il a été noté dans un certain nombre de « revues » sur votre site, je témoigne que l’accueil non pas des serveuses charmantes mais du directeur de l’établissement, prénommé Benoit, (je m’en suis fait donner le prénom tellement j’ai été sidéré par sa désinvolture) n’est pas vraiment à la hauteur des prestations culinaires.
    Si, comme moi, vous avez le malheur de vous présenter seul, il vous désignera la table la plus excentrée pour prendre votre repas. Et peu importe que vous lui fassiez remarquer qu’il est encore très tôt pour le service et que la salle est à moitié vide… Pour ce garçon, même la fidélité ne semble pas une vertu à récompenser. Cela s’appelle à tout le moins un certain manque de jugeotte.
    Il est ainsi des adresses où le succès peut monter à la tête. Sans doute est-ce humain. Que le chef, Christian Etchebest ne m’en veuille pas si je ne partage pas le sentiment de son directeur et si je décide, avec regret, de rayer de mon carnet d’adresses sa cantine qui était en passe de devenir ma cantine…

  • Vela

    J’adore la cuisine, j’y vais 2 ou 3 fois par semaine au du 15eme, j’amène des amis pour faire la connaissance,etc. Le petit bémol c’est le désespoir des garcons que travaillent la bas, toujours fatigués, pressées, ne comprendrent pas ce qu’on demande, enfin.

  • Christian et sylvie

    Accueil très désagréable et service expéditif … Pas de possibilité de changement de table ou alors il fallait en référer au gérant … Les plats corrects (poissons à la plancha) mais les desserts fades (vacherins) … Il ne faut pas y aller pour la convivialité.

  • Nanda

    Ambiance désagréable, extrêmement bruyante et stressante : nous étions assis à deux tables de la cuisine et de la desserte, et subissions sans cesse le vacarme du service. Ce dernier s’est déroulé à une vitesse vertigineuse : à peine avions-nous terminé un plat que le second arrivait, servi par Christian Etchebest en personne, non pas dans un souci de convivialité et de qualité d’accueil (nous n’avons pas eu droit à un sourire et encore moins à une question sur notre appréciation), mais plutôt pour accélérer la cadence. En effet, une queue interminable s’étirait le long du bar jusque dans la rue et le chef devait être soucieux de faire libérer les tables afin de permettre un maximum de services… On le soupçonnerait presque de penser rentabilité à tout prix.
    Tout ceci nous a gâché le plaisir de la dégustation des mets, qui furent eux aussi décevants : mousse d’artichaut fade, caviar d’aubergine acceptable, aile de raie snackée trop sèche au concassé de tomates et olives trop gras, et confit de porc trop sec… les deux derniers plats à peine chauds. Notre appétit diminuant au fur à mesure que le vacarme assourdissant augmentait, nous avons renoncé à prendre un dessert en dépit de l’air réprobateur et légèrement pincé du chef… Il semblerait qu’il n’arrive pas à concilier esprit de convivialité et lieu tendance… Vous l’aurez compris : je ne vous recommande pas ce lieu.

  • Ailleurs

    Accueil désagrable!
    Il faut apparemment être ami du patron pour être bien accueilli et bien servi!
    Le service déplorable. Dommage car les mets étaient très bons!
    Mais même si c’est bon l’accueil chaleureux et ‘ambiance générale ont fait que je n’y reviendrai plus et je ne le conseille sincèrement pas.

  • rispoli philippe

    bravo Christian ,ton ami Philippe

  • Nini

    J’ai voulu essayer et je m’y suis donc rendue pour déjeuner. Sur la carte, il est clairement indiqué du déjeuner au dîner. J’y suis allée à 14h et ai précisé que je désirais déjeuner. J’ai reçu comme accueil et réponse pas de problème mais je n’ai plus que des entrées froides et de la bavette! Lorsqu’on assure un service non-stop, il me semble que tout ce qui est proposé à la carte doit être disponible!
    Donc La cantine du troquet ne me verra plus !

  • sadsad

    Le mot grignotis est-il déposé ? a moins que cela soit déja en cours ? teasing quand tu nous tiens

  • Sophie Coat

    Restaurant très agréable avec une ambiance chaleureuse. J’habite juste à côté, je pense que la Cantine du Troquet Dupleix va devenir ma cantine.
    Sophie Coat

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Cantine du Troquet Dupleix