Dubaï : les saveurs cantonaises d’Hakkasan

Article du 29 mai 2021

Rupesh Shetty et Fadi ©  FA

Notre correspondant à Dubaï, Fadi Abou, en quête des goûts du monde entier dans cette miniplanète gourmande, a découvert pour nous les saveurs cantonaises d’Hakkasan. On l’écoute …

Le décor © FA

Hakkasan compte 12 restaurants à travers le monde, aux États-Unis, au Moyen-Orient, en Inde, en Asie et en Europe. Aujourd’hui, il apporte sa cuisine cantonaise de classe mondiale dans le majestueux Atlantis, The Palm. Le restaurant a reçu le prix du meilleur restaurant de luxe de Dubaï en 2019 et une étoile Michelin en 2003. Hakkasan se fond dans une ambiance sophistiquée, esthétique et luxueuse située dans le célèbre Atlantis Circle.

Suprême Dim Sum © FA

Le restaurant est dirigé par Rupesh Shetty, qui veille sur le design traditionnels chinois et modernes du lieu, avec ses panneaux en bois sombre, ses matériaux riches et sa belle utilisation de l’éclairage.La cuisine est signée Andy Toh Chye Siong, qui a oeuvré à Singapour, à  Taïwan, en Thaïlande et à Hong Kong, en travaillant pour nombre d’établissements  réputés, dont Star Cruises, la plus grande compagnie de croisières d’Asie-Pacifique. À Hakkasan, il utilise des techniques traditionnelles avec une approche contemporaine pour réaliser une cuisine qui célèbre la gastronomie cantonaise et renforce la philosophie authentique et moderne du restaurant.

Salade de canard © FA

Avant de s’attaquer aux mets principaux, nous avons débuté notre soirée avec une salade de canard croustillant garnie d’échalotes, de pignons et pour une touche acidulée, de pamplemousse. Intrigués par l’originalité du produit, nous sommes partis sur du crabe à carapace molle frit. Ce plat relevé se consomme avec du piment et des feuilles de curry. Les dim sum sont revisitées à l’infini: en bouchées de homard au citron vert, d’ormeau et poulet shui mai avec caviar, conpoy et crabe royal avec morilles et racine d’angélique. Ces dim sum ensoleillés puisent leur couleur dans une technique ancestrale qui consiste à colorer la pâte à partir de légume ou de poudre de fleurs.

Canard lazqué © FA

Le morceau de bravoure est le canard laqué, avec son premier plat de canard non gavé accompagné de 16 galettes et de 30g de caviar. Le tout se déguste du bout des doigts à tremper dans une sauce au choix. Dans la tradition pékinoise, il existe également le canard entier, préparé  ici durant trois jours et servi sans gras entre la peau et sa chair. Le canard est de qualité 100 % française et biologique. Les produits de la mer sont ici fort bien traités, entre bar chilien grillé au miel, black cod sauce aux truffes ou crevettes épicées agrémentées de  bulbes de nénuphar et amande ou patte de crabe royal d’Alaska au piment.

Canard pékinois entier ©  FA

Le restaurant présente plus de 400 vins du monde entier dans le cadre d’un vaste programme, allant des vins classiques disponibles au verre aux grands crus. Et un chardonnay de Louis Latour de 2017 aux notes d’agrumes, de poire et de pêche blanche ou un Shiraz Gnarly Dudes, Two Hands, Barossa, Australie de 2018, corsé et intense aux saveurs de cassis, poivre noire et pruneau, font merveille sur ces mets épicés.

Parfait de chocolat au lait et noisettes © FA

On conclut sur quelques délices sucrés, comme un parfait au chocolat au lait et noisettes sur lequel a été versé une sauce chaude, toujours, au chocolat. Ou, pour demeurer dans l’exotisme, un entremet au mascarpone et au yuzu avec sa crème, son croquant de macadamia et sa glace à la citronnelle. Un beau voyage en perspective!

Mascarpone et yuzu © FA

Restaurant Hakkasan Dubai

Atlantis, The Palm Dubai

Crescent Road,

Dubai, Emirat Arabe Unis

Tél. : +971 4 426 26 26

Horaires d’ouverture :  18h- 23h.

Fermeture hebdo. : dim.

Carte : 70 €

Site : https://hakkasan.com/

 

 

 

 

A propos de cet article

Publié le 29 mai 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !