16

Illhaeusern : les étoiles sont toujours là !

Article du 20 août 2019

Marc Haeberlin © GP

A Illhaeusern, les étoiles sont toujours là : elles brillent dans les yeux des convives qui découvrent ce lieu magique qui fait face à l’Ill, ce cadre à la fois luxueux et convivial, cette cuisine moderne et de tous les temps, qui a su faire coïncider les racines alsaciennes et les idées d’aujourd’hui. Le style maison? Le modernisme rajeuni, avec une inclinaison vers le rustique/raffiné qui fait se rejoindre les styles, les produits d’ici et d’ailleurs, ceux réputés « simples » avec d’autres plus luxueux. Ainsi cette salade de fèves au foie gras d’oie chaud, oeuf de caille et tripes panées avec une sauce gribiche : une pure merveille, qui dit bien l’art de Marc Haeberlin et qui fait s’interroger sur la perte inopinée de la 3e étoile après 52 ans d’exercice.

Carpaccio de bar au caviar © GP

Le clientèle, elle, n’a pas varié, qui vient, comme un suite de supporters aguerris, constater que l’Auberge, comme on dit en Alsace, demeure au sommet de son registre et lui apporter son soutien. Le service au plus que parfait, la carte des vins, à prix de raison, qui joue aussi bien la région que les vignobles adjacents ou plus lointains avec brio et à tarifs sages, les menus équilibrés, les mets esthétisants mais sans nul chichi. Ce qui vous attend là ces temps-ci?

Salade de fèves aux tripes et foie d’oie © GP

Le carpaccio de bar au caviar osciètre, l’émietté de tourteau aux œuf de poissons et bisque de crustacé, le filet de maquereau avec sa fine soupe de poisson façon jus de bouillabaisse plus une mousseline de pommes rattes et poulpes émincés renouvellent le répertoire. Bien sûr, les classiques qui ont fait la renommée de l’Auberge de l’Ill sont toujours au rendez-vous: mousseline de grenouilles, saumon soufflé, truffe sous la cendre, foie gras d’oie gras – l’un des meilleurs du monde!

Filet de maquereau, soupe de poissons, rattes et poulpe © GP

Et en plats de résistance, le homard avec sa raviole aux petits pois, pamplemousse et dés aux petits pois et le filet de chevreuil d’été avec sa galette de pommes de terre aux cèpes et condiment à la cerise jouent l’équilibre parfait : cuissons douces, saveurs ajustés, condiments précis et assaisonnements sûrs. Bref, une symphonie alsacienne et moderne, sur laquelle, le muscat de Bott à Ribeauvillé, le riesling grand cru du Rangen de Thann de Zind-Humbrecht et le chambolle musigny premier les Charmes de la Pousse d’Or jouent les escortes de grande classe.

Filet de chevreuil, galette de pommes de terre aux cèpes et condiment à la cerise © GP

On n’oublie les desserts à la fois classiques et indémodables : crêpes flambées Cherry Gaby au kirsch et crème pâtissière, barquette de l’Ill et son croquant à la nougatine. Bref, trois étoiles qui demeurent dans notre coeur!

Crêpe flambée Cherry Gaby © GP

Auberge de l’Ill

rue de Collonges au Mont d’Or
68970 Illhaeusern
Tél. 03 89 71 89 00
Menus : 115 (formule jeunes, moins de 35 ans), 132 (déj. sam., dim.), 195 (dégustation) €
Carte : 180-280 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi
Site: www.auberge-de-l-ill.com

A propos de cet article

Publié le 20 août 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Illhaeusern : les étoiles sont toujours là !” : 16 avis

  • Cyril

    Bonsoir,

    Effectivement, je n’ai mangé qu’une grosse centaine de fois dans un restaurant étoilé, mon avis n’est pas pertinent …

  • Gilbert SCHLURAFF

    le monsieur cyril reste incohérant dans les déclarations .. n’est pas gastronome ..ne peux juger pour son peu de fréquentation…j’ai partagé 4 bons déjeuners en 5 mois avec mes amis ..je vous surprend c’est encore meilleur depuis le séisme journalistique…

  • Olivier

    La discussion est noyée sous l’émotion… Bien sûr que juger sur le visuel n’est pas critiquer, que l’on parle de cuisine et non de dessins. Ce que sait fort bien ce Thomas, qui s’empresse de préciser en liminaire : « à l’oeil ». So what ?

  • Patrick frech

    Ça fais bientôt 30 que nous allons à l’auberge et je ne peut que dire super à tous les niveaux .Ont est à l’aise avec un personnel tjs au petit soin mais très discret .
    Félicitations à toutes et à tous ne changer rien .
    À dimanche

  • Cyril

    Bonsoir,

    J’ai hésité à participer à ce fil de discussion tant il est chaud, et que cela semble déplacé de prononcer une quelconque critique contre cette « institution ». Mais bon je me lance !
    J’y suis allé pour la quatrième fois il y deux ans à cette même époque et, pour moi, ce sera la dernière !
    Il y a eu plusieurs faits qui étayent cette décision. Pêle-mêle, nous avons eu le plaisir de prendre l’apéritif au bord de l’Ill, après avoir fait notre choix (carte + vin) nous avons dû nous diriger vers la salle après plus de trente minutes après avoir fini notre apéritif, sans que personne ne se soucie de nous. Je passe les plats dont l’évaluation relève du goût personnel. Arrive le dessert et la serveuse demande « c’est pour qui l’anniversaire ? », alors même que j’avais pris soin lors de la réservation de préciser qu’il s’agissait de l’anniversaire de mon épouse !
    Quand on parle d’institution, son « alter ego » çi à l’adresse de la même rue propose une bien meilleure expérience culinaire !
    Allez aussi faire un tour en Italie (Alba, Runate, …) voir ce que proposent les confrères et l’émotion qu’ils procurent et le soin qu’ils portent aux clients …

  • L auberge de l ill reste une institution gastronmique même si certain veulent la détruire pour avancer dans leurs bisnes je parle de Duchemin !!!!!!
    A bientôt Marc Danielle et votre équipe

  • Le site : parfait
    la déco : parfaite
    l’accueil : plus que parfait
    le service : omniprésent , efficace mais dans une telle discrétion que l’on ne s’en rend pas compte
    le sommelier : toujours de très bon conseil
    la cuisine : toujours au sommet de la gastronomie….les 3 étoiles sont toujours la …dans les assiettes

    bref l’Auberge de l’Ill ? le plaisir visuel, gustatif et oenologique a l’état pur dans la grande tradition de la gastronomie a la française …..

  • Strub

    On voit que vous n’avez jamais mangé à l’auberge ! Avant de critiquer allez d’abord voir !

  • Arnaud Meyer

    « Épais et daté »!!!
    Quand Pudlowski souligne justement la légèreté des cuissons et la tradition alliée à la modernité (il insiste bien sur ce point)!!!
    On déguste d’abord avec les yeux… mais sûrement pas derrière les images d’un smartphone!
    Allez-y! Dégustez… et vous aurez tout le loisir de critiquer car si vous êtes un véritable hédoniste, vous vous régalerez à coucher bien d’autres mots sur cette discussion. Faites vous plaisir!!!

  • Philippe Drenntel

    A l’oeil !!!? Mais au palais ?
    Le jugement à l’emporte pièces n’est pas à lui seul un jugement épais et daté ?
    Non, je n’ai pas dit ringard…

  • Pascal

    Bravo a l auberge depuis des annees que je frequante l etablissement ne changez rien

  • Laville

    De lyon Sommes venus pour mon anniversaire le 11 aout denier
    Tout est magnifique soirée dégustation au dîner ,hôtel agréable et petit déjeuner grand moment au bord de l ill sans oublier accueil chaleureux de toute la famille haeberlin

  • Celine

    Épais et daté ? Y étiez-vous récemment ? Moi oui et effectivement les étoiles sont toujours là

  • Vos remarques à tous les deux sur les photos ont du sens, d’autant que ce sont celles d’un repas du soir. Pour celles prises le midi, voir l’article de l’an passé : http://www.gillespudlowski.com/210285/restaurants/illhaeusern-le-bonheur-continue
    bien à vous

  • Stef

    Le drame de la restauration actuelle.
    On vit dans une société Instagram,et seul le visuel semble compter. Après plusieurs passage à Illhauesern, je peux témoigner de la légèreté et du formidable plaisir qu’apporte cette cuisine.
    Je peux également témoigner de la médiocrité de certains restaurants dont le seul but est de sortir des assiettes qui seront belles en photo sur certains sites mais qui n’ont que très peu de goût.
    Merci au critique, vos photos sont très belles.
    Elles ne témoignent pas suffisamment de la qualité que l’on peut ressentir dans ce magnifique établissement.
    Allez y, vous serez conquis.

  • thomas

    A l’oeil tout cela semble terriblement épais, et daté

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !