48

Marcel

« Marcel, le QG chic de l’avenue Junot (Paris 18e) »

Article du 27 février 2011

La façade d’angle © GP

Didier Chambeau, notre avocat gourmet, vous en a parlé dès son ouverture. Après deux mois de rodage, Marcel est bien le QG chic du 18e. Tandis que la faune touristique colonise les abords de la place du Tertre et de la rue des Abbesses, les jeunes couples locaux, les branchés de la Rive Droite, les voisins bobos du 9e ont fait de ce joli loft minimaliste, au rez de chaussée d’un immeuble d’angle de la très chic avenue Junot et de la très british Villa Léandre, « le » lieu où il faut être.

Ambiance chez Marcel © GP

Les clés de la réussite: de la gentillesse, de la fraîcheur, de la sagesse, de la qualité avec un soupçon de fantaisie relaxe, le tout insufflé par l’exquise Alexandra Delarive, cofondatrice du Coffee Parisien, et qui a donné là la mesure de son talent et de son bon goût. On aime les tons taupes, les jolis luminaires modernes, le coin comptoir, y compris les toilettes rigolotes avec le coin de « change pour bébés ».

Sandwiches et oeufs Benedict entre amis © GP

On se régale à la new-yorkaise de choses exquises et bonnes: oeufs Benedict, pancakes, gaufres au sirop d’érable et fraises, plus crème fouettée maison, salade Caesar ou COBB (romaine, avocat, oeuf, tomates, bacon, roquefort), mais aussi sandwich Reuben (pain au cumin, pastrami, emmenthal et chou façon coleslaw) comme chez Carnegie Deli sur Avenue of Americas, là où Woody Allen tourna « Broadway Dany Rose », ou encore thon mayonnaise et bagel avec avocat.

Le Reuben © GP

Il y aussi le fish & chips, le poulet pané aux noisettes, le black cod d’Alaska au miso, l’assiette de foie gras avec confiture de figues blanches, plus un coin épicerie qui vend huile d’olive, vin du clos des Paulilles ou pâtes Martelli. On allait oublier de parler des desserts du cheese-cake, du crumble, de l’Eton mess (meringue écrasée aux fruits rouges avec crème fouettée, chère aux élèves d’Eton) ou de glace moshi dans ses biscuits à la japonaise. Et de noter l’exotisme amusant et savoureux de la bière Hinano de Tahiti.

La salade COBB © GP

Bref, voilà un lieu simple, drôle, amusant pour bruncher le dimanche, grignoter à toute heure, éprouver Montmartre qui change, Paris qui bouge, change, rajeunit.

Glaces Mochi © GP

Marcel

1, villa Léandre
Paris 18e
Tél. 01 46 06 04 04
Carte : 25-35 €
Horaires : 10h-19h (jeudi: 10h-23h)
Métro(s) proche(s) : Lamarck - Caulaincourt

A propos de cet article

Publié le 27 février 2011 par

Marcel” : 48 avis

  • Burg

    Jaloux

  • cathelin

    horrible à fuir accueil l à la limite de l’hostilité, service inexistant, aucun charme malgré la proximité d’un lieu charmant, boissons quelconques ne justifiant pas ‘e prix . A EVITER

  • Yessouicane

    Resto pour bobos pipol de l’avenue Junot. Testé. Bon, correct, mais vraiment pas de quoi se pâmer!

  • Émile Boulan

    Resto très sympa dans lequel je vais souvent et qui ne désemplit pas. Accueil chaleureux et plats délicieux. Petite terrasse pour l été. Tout y est !

  • Capucine Ferret

    Excellent restaurant ! Des plats à l’accueil en passant par le cadre, tout est délicieux !!

  • Camel

    Idéalement situé, lové dans la Villa Léandre, gros coup de coeur testé entre potes (le cheese cake n’a pas fait long feu). Produit frais, cuisine qui a du sens, service friendly chaleureux qui sait de quoi il parle. On y retourne !!!

  • Nam

    Comparez avec Leslie road à Gambetta. Cadre zen, bon, menu à 20 euros comprenant le buffet à volonté avec une assiette salée chaude ou froide. Rien à voir avec l arnaque de Marcel.

  • ROCHUT

    Amel, Votre critique est tellement le reflet de cet endroit ! Caricature sous vide de l’imposture.

  • Amel

    J’ai déjeuné une seule fois dans le restaurant du 18éme (avenue Junot). Je ne comprends pas qu’on puisse faire une queue interminables pour manger des plats réchauffés dans un endroit sombre et sans âme. Les tables sont collées les une aux autres, on mange dans l’assiette du voisin et on entend toutes les conversations qui ont cours.
    Pour le brunch à l’américaine, je me demande depuis quand la nourriture américaine fait rêver les français. On marche sur la tête. Je ne remettrai jamais les pieds dans cet endroit d’autant plus que dans ce coin du 18ème, ce ne sont pas les bons restaurants offrant de vrais plats savoureux et un vrai confort qui manquent.

  • Céline49

    J’avoue ne pas comprendre certains commentaires.
    Mes amies et moi même avons passé un moment plus qu’agréable chez Marcel.
    Alors que nous savions parfaitement qu’il nous faudrait faire preuve de patience pour pouvoir profiter de ce brunch dominical, nous nous sommes présentées le 2 février pour déguster de bons petits plats.
    C’est avec un grand sourire et beaucoup de gentillesse qu’Olivier nous a accueillit, prenant soin de nous garder au chaud en attendant que notre table se libère.
    C’est toujours avec gentillesse que l’on nous a proposé un verre.
    Le service était très agréable, tout comme le cadre et l’ambiance.
    Les clubs sandwich étaient vraiment excellents et les prix tout à fait corrects.
    Bravo à Alexandra Delarive qui a créé un endroit où l’on se sent bien et où je n’hésiterais pas à revenir lors de mon prochain passage à Paris.
    Et encore merci à Olivier pour son acceuil.

  • MariePauleBastia

    Pour y avoir brunché pas plus tard que la semaine dernière, j’ai beau lire et relire, je ne comprends pas certains acharnement après ce petit restaurant.
    Venue de corse pour passer le week-end avec des amies, nous avons jetés notre dévoulu sur Marcel après un périple dans les dédalles de Montmartre.
    Nous sommes arrivés vers 12H30 sans réservation, gentiement accueillies par Olivier qui nous a pris notre nom afin de nous garder une table pour 14h. Nous nous sommes donc présentées à l’heure prévue, malheureusement nous avons dû être contraints de patienter à l’extérieur, le temps étant froid, Olivier nous à gentiement convié à patienter à l’intérieur et nous a offert un verre pour le désagrément avant de prendre notre commande afin que nous n’ayons pas à patienter au moment ou nous passerions à table.
    Et là gros coup de coeur pour les plats, que ce soit le club sandwich, le gateau au chocolat avec sa chantilly maison ou le fameux cheesecake.
    On y retournera c’est certain, Marcel est devenu notre QG pour nos prochains passages dans la capitale.
    Bravo à A DELARIVE qui a su s’entourer d’une super équipe.

  • Cristyn24

    Dimanche 02/02/14 avec 3 convives absolument pas déçues… Déjeuner excellent !!
    Pas en phase avec les commentaires peu sympathiques lus ici et ailleurs (je m’étonne d’ailleurs que des personnes aussi insatisfaites la première fois y retournent tout de même !)…
    Accueil très chaleureux d’Olivier, le Directeur, qui nous a même offert le verre d’attente, et oui (je tiens à préciser ici que nous ne sommes pas ami(e)s…)… Mais nous étions venues en toute connaissance de cause (petit établissement branché donc forcément prisé, résa obligatoire pour les brunchs…), nous avons donc su faire preuve de patience et d’amabilité ce qui a certainement contribué à cet accueil !
    Service souriant et à la hauteur, prix abordables compte tenu de la qualité des produits (club sandwich savoureux, pommes de terre grillées juste comme il faut, cheese cake fabuleux…), une mention spéciale à la propriétaire qui a aussi pensé au petit espace pour changer bébé 🙂 ! Compte tenu de la foule et des visages souriants des clients qui en sortaient (de tous âges…), je ne me fais aucun souci pour eux, il y a largement plus d’avis positifs que d’avis négatifs… !!
    Prochaine étape, bien entendu celui de la Rue de Babylone… !!

  • 1) Katz’s Deli est sur Houston Street, pas Avenue of the Americas.

    2) Woody Allen a tourné « Broadway Dany Rose » à Carnegie Deli, pas à Katz’s.

    3) Un Reuben ou le fromage n’est pas fondu est une abomination.

  • une voisine

    toutes ces critiques négatives sont tout-à-fait fondées le gérant ne cherche qu’à faire du fric en ne respectant ni les clients ni les lois (extension progressive dans l’espace et le temps)

  • direction MARCEL

    j’essayais juste d’être aimable avec un peu d’humour mais bon….sachez que tout ceci est très blessant ( je parle en mon nom personnel, le resto se porte bien ).
    cordialement, Le directeur.

  • ROCHUT

    Eliane, vous voyez vous parlez de désinvolte et et moi de condescendant : la réponse à votre commentaire de la « direction » de Marcel, en est la parfaite illustration !
    Ca commence à sentir le sapin chez Marcel, même si ça rime : bobo ne signifie pas forcément gogo.

  • direction MARCEL

    Cher Eliane, c’est avec la plus grande surprise que je vous lis, sachez que je trouve regrettable ces « incidents » et ferai tout mon possible pour que cela n’arrive plus…vous offre une frite quand vous voulez.
    Le directeur du Marcel.

  • Boccara Eliane

    Très décevant!! Je suis allée plusieurs fois chez Marcel avec des amis. Je ne comprenais pas vraiment les critiques sur le blog. Mais la dernière fois, le service et la nourriture etaient en dessous de tout. Des frites complètement brulées, inmangeables, le serveur était bourré, tres desinvolte, des plats presque froids, mal présentés. Service absolument déplorable!
    Dommage car le cadre est magnifique malgré un intérieur un peu sombre, tables noires. J’étais mieux tombée les fois précédentes.

  • Olivier

    Retour ce jour chez Marcel histoire de ne pas rester sur les impressions d’il y a un an. Et bien cette fois sera bien la dernière. « Service » féminin condescendant, les copains de la maison arrivés après passent pourtant commande avant, attente de 20 mn pour les 2 plats qui n’arrivent pas avec les garnitures demandées – idem pour la table à côté d’ailleurs – et re 5 mn pour avoir la purée..tiède. Quant aux verres de vins annoncés à 20cl avec un prix à l’avenant, ils font au maximum 12 cl…là, on est dans l’arnaque et c’est plus ennuyeux.
    Bref, une caricature de restaurant pseudo branché ou la condescendance du service prime sur la banalité des assiettes.

  • Cheesecake

    J’ai entendu parler de cet endroit
    Malheureusement les commentaires négatifs m’ont plus convaincue que les positifs
    Le fait qu’oilofolive revienne sans cesse à la charge à chaque commentaire me fait penser qu’il a un parti pris évident et l’agressivité de ses propos ( refus des opinions négatives) et sa manière de défendre me prouvent qu’il y a rien a en tirer. Sinon un resto qui se défend bien par ses qualités propres n’a pas pas besoin d’un chien de garde qui aboie a chaque commentaire négatif. Première fois que je vois une telle arrogance! Choquant
    Tu ferais mieux de l’écraser un peu tu abîmes encore plus l’image du lieu. Image honteuse du service parisien ds son ensemble déplorable et antipathique
    Je préfère me rendre dans un resto anglophone-saxon j’ai plus de chances d’y manger de la vraie cuisine english
    Changez de métier

  • nam

    Oilofolive, je viens juste de comprendre que tu faisais partie de l’équipe du Marcel.
    C’est naze de faire croire que t’es un client. Pire de s’envoyer des fleurs.

  • oilofolive

    @Stephane : wrong restaurant…thanks for the morning laught!!!! and, yes tell People NOT To go To a restaurant That copiing everything but the food!!!…

  • Shaftel

    Juste pour dire que Broadway Danny Rose n’a pas été tourné chez Katz’s, qui est sur Houston st et non sur l’Avenue of the Americas (6th av) mais au Carnegie Deli, qui n’est pas non plus sur la 6ème av mais sur la 7ème.
    Sinon, belle critique et le Reuben, ça donne envie !!

  • Stephane C

    We had a table reserved for 6 people, but only 4 showed up on time, so there were 2 seats available for a while, and the owner kept asking us if the people would show up, because he needed to give the seats, and he started harassing us, coming back every minute, and telling us that he was loosing money because of us.

    So we told him that we would leave if he continued and the owner replied: « yes please leave, I don’t need you or your money… » So we left the restaurant, when our food was just served!

    This owner should NOT work in this industry, he is just trying to suck money out of people and mostly tourists, and does not care about the image he portraits of Paris and its welcoming manners.

    And on top of everything, I tried the food while we were leaving, and it was NOT that good! They are trying to be an Indian type restaurant for dinner time, but they are far from getting the style and taste of Indian food.

    So I would recommend everyone NOT to go to this restaurant.

  • BIANE

    Excellent accueil, très très bon, bravo au chef, ambiance, atmosphère et décoration très sympathique… Ne changez rien surtout !

  • nam

    Chacune des personnes a payé à son tour pour ce qu’il avait commandé. Moi ce que je ne comprends pas c’est pourquoi ils ont attendu que la dernière personne paye pour dire que des choses avaient été oubliées. Alors qu’ils déduisaient les éléments de la note à chaque règlement de chacune des personnes.
    Une fois la chose découverte, on s’est pas formalisé puisqu’on en a parlé avec les gens partis par téléphone que 24 heures plus tard. Difficile pour nous, de revenir sur un réglement antérieur en revenant au restaurant.
    D’autre part, on avait réservé pour 15. Que le restaurant soit petit ou non ce n’est pas un problème puisqu’on disposait de nos places assises. Ce qui pose problème c’est qu’une addition simple soit systématiquement une erreur parce qu’on est 15 et pas 3.
    cordialement Nam.

  • oilofoliv

    Nam…hummmm…ah ben oui…là rien à dire. Si ça m’arrivait j’y retournerai me faire rembourser « mes jus pas bus » auprès du serveur…j’dis ça…Bien à vous.
    PS : Mais pourquoi aller à 15 dans un resto si petit? c’est ma seule question…

  • Nam

    Nous avions reservé pour 15 personnes. Chacun a fait sa commande. Mais une erreur a été commise et 8 jus d’orange au lieu de 3 ont été servis, et comptés. L’erreur a été signalée et les jus en trop ont été retirés. Nous sommes arrivés ma chère et moi en retard et nous avons commandé à notre tour. Puis nos amis sont partis, un à un et ont payé individuellement leur commande. Nous sommes restés les derniers puis lorsque nous sommes partis après avoir été pressés, le serveur nous a réclamé le prix des 8 jus qui n’avaient pas été consommés. Nous les avons évidemment payés. Nous avons après discussion avec les amis partis qu’il n’y avait pas lieu de les payer.
    Il est normal qu’après une telle bourde, ils n’ont pas voulu recommencé avec vous Oliofolive.
    signé Nam leur dernier client factuel.

  • oilofolive

    précisément, merci Pascal…

  • Résumons : les goûts et les couleurs…

  • nikette

    franchement je lis certains commentaires qui sont sous cet article et je me dis que, soit je mange trop de bisounours chaque fois avant d’aller au Marcel, soit les médisants qui y vont n’ont pas tous pris leur sympathox quand ils y allaient (oui à l’imparfait, parce que vu leurs proses, ils n’y retourneront pas, et finalement c’est tant mieux car il y aura plus de places pour les autres, dans ce sympathique endroit qui ne désemplit jamais….mais en effet, la clientèle ne doit être qu’une meute de masochistes….)
    donc pour ne pas tergiverser, j’y suis allé pas plus tard que dimanche dernier, vers 16h, c’était full pour le brunch et pourtant d’un sourire on m’a dit : « dans 20 minutes, c’est bon »…alors oui 20 minutes ça fait long quand on crève de faim et quand on est un grand mangeur comme moi, mais avec la chaude ambiance qui régnait, le cappuccino au bar pour patienter servi avec le sourire d’une jolie fille aux yeux clairs et aux noeuds dans le dos….et bien ça passe à une vitesse 20 min parfois….et là une fois installé, un bagel lox, quelques pommes de terre sautées délicieuses en side et pour finir une part de gâteau au chocolat qui voulait s’en aller de sa cloche tellement il dégoulinait de douceur, il n’en a point eu le temps, à mon grand bonheur…
    Bref, Marcel, oui, oui et re-oui….pour ce que l’on y mange, pour ceux que l’on y trouve et surtout ceux que l’on n’y verra plus et c’est tant mieux! ;-). Love and cheeeeese cake!

  • oilofolive

    alors vraiment sorry si j’ai paru agressif…loin de la mon intention, j’essai juste de donner mon « humble » avis et de défendre ce resto et son équipe que je trouve charmant ( les deux )…et très bon, et efficace…bref tout l’inverse de vous et d’autres, mais au fond qu’importe ce débat, si certains d’entre nous s’y plaisent et d’autre pas…je tache juste de pondérer des avis trop sévères à mon goût..bien à vous. Peace, love et sirop d’érable…

  • jeanneb

    Manifestement on lit en oilofoliv un fervent défenseur de Marcel, un poil agressif. Comme le service autoritaire, sans chaleur, de l’endroit. Des commandes qui sont longues, si longues à être servies… bien que la carte soit essentiellement composées de snacks. Une déco très sympa si seulement on avait pas l’impression d’être à demi-assis sur son voisin tant on se sent sanglés dans cette dizaine de centimètres allouée pour manger. Alors oui, habitant l’avenue Junot j’ai essayé, réessayé, et encore, mais non, la pâte des gaufres comme celle des pancakes est toujours aussi spongieuse, les serveurs continuent à roder comme des loups autour de votre table à la minute où vous engouffrez votre dernière bouchée, parce que oui, un loyer dans le quartier, il faut le rentabiliser. Mais week-end après week-end l’endroit ne désemplit pas, branchets, petits pipoles, curieux, touristes, voisins ayant réussis à faire copains/copains, masochistes, palais ankylosés courent chez Marcel car c’est définitivement l’endroit où voir et se faire voir du périmètre. Conseil : n’y descendez pas en chaussons tout sourire mais revêtez votre outfit de hipster éclairé et zappez le pourboire. Bon appétit!

  • oilofolive

    pauvre nam…pas de chance pour vous…j’ai tellement l’impression que l’on ne parle pas du même restaurant!! j’y suis!! je mange un magnifique full english breakfast, et seul point commun, j’ai failli payer un jus d’orange de la table d’à côté, mais la responsable s’en est aperçue avant moi et l’a évidement retirer de mon addition..et m’a offert un café…je dois être sympa, pas comme la personne qui m’a demander le sel sans les mots magiques..vous peut être?

  • nam

    Si vous voulez aller vous caler avec 2 pauvres toasts, un oeuf de pigeon, et 2 microsaucisses en croyant que c’est un brunch, vous pouvez aller chez Marcel.
    Si vous voulez bruncher en 30 mn, et qu’on vous serre pour caler d’autres personnes à côté, allez chez MArcel.
    Si vous voulez en plus de ça, payer un truc qui n’a pas été servi, allez chez Marcel.

  • oilofoliv

    Cher Didier, cher Dominique, cher Autres, Je suis maintenant devenu ce que l’on pourrait appeler un habitué de l’endroit, et je ne reconnais rien de ce que vous décrivez…je suis perplexe car les plats que vous décrivez je les ai goutés et trouvé excellents…les goût et les couleurs, j’imagine, et c’est votre plus grand droit de ne pas en penser la même chose évidement !! Quant aux prix il sont très raisonnables si l’on considère la fraicheur et le choix des produits ( Œufs Bio, Noisette de Cervione, Cheesecake D’ANTHOLOGIE, là vraiment je ne peux pas laisser dire le contraire, un grand chef pâtissier assis à coté de moi il y a peu, m’ a dit qu’il n’en avait jamais mangé de meilleur…).
    Enfin l’accueil est souvent en réponse à l’attitude des clients, et j’ai vu Alexandra au moins 2 fois sur 3, et ai été reçu de manière charmante et drôle par le manager les autres fois…bref, essayer la semaine peut etre ( plus calme et moins  » bobo » ).
    Bien à vous.

  • didier chambeau

    Visite surprise un an et demi plus tard : Marcel est devenu un endroit branché de Montmartre et la formule brunch fait florès. Alexandra Delarive n’est plus (ou très peu) dans les lieux, la « responsable » qui reçoit, sourit surement quand elle se brûle. Quant à la jeune serveuse, elle fait ce qu’elle peut pour rattraper l’accueil … Une attente de 20 minutes pour la commande, même attente pour l arrivée des assiettes. Et pourtant, c’est quasi du prêt-à-manger : une niçoise à assaisonner soi-même, pas très pratique, un délicieux sandwich Reuben au pastrami, un cheese-cake trop crémeux et des prix à la hauteur de l’avenue Junot, qui monte, qui monte, qui monte … Peut être qu’avec un sourire à l accueil, tout eut été plus digeste …

  • dominique

    Voisin du Marcel, je connais bien l’adresse pour m’y être rendu à trois reprises. En conclusion, ma chère Alexandra formez vos serveurs à fournir un accueil agréable et à sourire. Les taulières de la prison de Fresnes passeraient pour des hôtesses d’un Hilton à côté d’eux et au vu du prix garnissez les assiettes : à 9 euros une assiette de fruits composez de deux fraises, d’une malheureuse demi banane, et d’un dixième d’un quart de la moitié d’un melon, j’aurais eu envie de pleurer, si je n’avais pas ri. Et je ne parle pas de l’assiette anglaise : j’ai cru qu’on me proposait gentiment de goûter un échantillon de ce qui allait venir. Puis, l’assiette de gauffre à 12 euros …
    Bref, la déco, certes agréable, ne fait pas tout !! J’aime manger chez des restaurateurs et non chez des architectes d’intérieur.

  • noemie

    J’ai testé à plusieurs reprises… et j’ai adoré!! excellent bacon cheeseburger avec un pain pas commun et délicieux, burratta et tomates anciennes hyper frais hyper bon. L’assiette de pata negra et généreuse et de très bonne qualité. L’accueil est vraiment attentionné, gentil, et pas prétentieux pour un sou. Je recommande le brunch: extra! Les plats sont tous à la carte, ça change des formules vu et revu dans le quartiers avec la moitié des plats qui ne plaisent pas. Voilà, pas plus cher qu’ailleurs donc pour ma part à recommander!

  • oilofoliv

    Notre meilleur brunch ever !!! Je ne comprends vraiment pas les avis précédents, ce resto est vraiment top, l’accueil charmant et les plats délicats et sérieux. Bref il y a foule les samedi et dimanche mais ça vaut vraiment le coup d’attendre !! Je suggère aux gens qui n’ont pas aimés d’aller ailleurs , ça nous fera de la place!! ( M.Pudlo, pourquoi laisser des avis aussi contraires à votre critique, elle, forte a propos, pendant que des amateurs « anonymes » et visiblement critiques gastronomiques à 2 balles font le contraire…j’dis ça ….).
    Bien à vous.

  • Rita

    Le spot est top, l’avenue Junot un bijou à Paris. La déco du moment. Gros hic: pas très bon, très cher pour ce que c’est, et service très moyen (et trop novice).
    Dommage, car avec des petits plats plus copieux et plus apétissants, un service chaleureux, cet endroit serait formidable.

  • gravier

    la déco et les plats sont vraiment sympa mais le service DE-TES-TABLE

  • Babou

    Pas top pour le diner…
    Salade de lentilles mal assaisonnée
    Fish & chips pas en pâte à frire mais couvert de panure (du coup c’est pas un fish & chips !) et incroyablement gras, les frites aussi d’ailleurs…
    Un bon mal de ventre pour mon copain pendant la nuit (je crois le foie gras des lentilles) et de jolies crampes au mollets pour moi que seule une mauvaise bouteille de vin hyper plein de sulphites peut expliquer…

    Merci Marcel (une voisine qui ne reviendra pas)

  • RIA

    Jhabite avenue junot et voir tous les bobos a table c vraiment saoulant pour notre tranquilité …

  • Nous avons testé Marcel et nous avons été vraiment déçus…
    Le club n’était vraiment pas terrible et le fish and chips servi en portion enfant (et pourtant je ne mange pas beaucoup). Bref, nous qui voulions faire de cette nouvelle adresse à 2 pas de chez nous notre QG, et bien c’est raté !

  • Cyril

    Effectivement bon, service sympa, quelques tables en extérieur très appréciables avec un petit rayon de soleil, children friendly avec les crayons de couleur et les blocs à colorier…

    Un petut bémol; les prix un peu chers pour un brunch (à 2, un bo brunch avec un peu de vin, frôle les 100 euros, dc…)

  • Antona

    Service très lent!!!

  • agnes

    Super accueil
    Super bon
    Super chic
    Super choc

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Marcel