2

A Mi-Chemin

« Paris 14e : le bonheur d’A Mi-Chemin »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 27 octobre 2017

Nordine et Virginie Labiadh © GP

Ce bistrot de cœur, signé Virginie et Nordine Labiadh, on vous en a déjà parlé – en bien. On doit ajouter qu’un déjeuner de soleil, en salle, colorée, vive, pleine d’ambiance douce et familière, face au bar, comme dans l’arrière salle, façon bibliothèque chez des amis, ou encore en terrasse, avec vue sur la passante rue Boulard, proche de la rue Daguerre, est comme un rayon de soleil. Ce qui se propose ici ? Des mets de cœur, au fil des arrivages, de la marée et du marché.

Service © GP

Saint-jacques citron et pistaches © GP

A Mi-Chemin, l’enseigne, on le sait, dit tout : Nordine cuisine de « Zarzis à Paris », selon le titre de son beau livre et au fil de ses origines, comme de son cheminement. Virginie, elle, mi-bretonne, mi-angevine, conte avec verve et faconde les vins du moment, qui accompagneront à merveille les saint-jacques dieppoises, servies crues, encore attachées à leur coquille, au citron et pistaches, comme les langoustines pochées minute à décortiquer soi-même avec leur mayonnaise au curcuma, le fin carpaccio d’espadon fumé aux framboises, les jolies coques du Morbihan sautées au beurre ou les couteaux de Saint-Malo du même bel acabit.

Langoustines pochées, mayonnaise au curcuma © GP

Carpaccio d’espadon fumé aux framboises © GP

Couteaux © GP

Coques © GP

Le blanc chenin issu de Jasnières de Christian Chaussard et Nathalie Gaubicher au domaine le Briseau, le saint joseph Les Cessieux d’Hervé Souhaut, les rouges corses du domaine de Torracia ou d’Yves Leccia, comme le splendide languedoc Mille Vignes de Valérie Guérin, qui cousine magnifiquement avec l’impérial couscous maison (graine fine, bouillon dégraissé, épices bien dosées, viandes de qualité, merguez à fondre) sont des bonheurs du jour.

Service du couscous © GP

Couscous © GP

On achève sur le sorbet pamplemousse avec sa glace à la crème au thym, avant le bas-armagnac de Boingnières, en se disant que s’il y a un paradis en ce bas-monde, il existe rue Boulard, chez Nordine et Virginie Labiadh.

Sorbet pamplemousse et crème glacée au thym © GP

Salle sur l’arrière © GP

A Mi-Chemin

31 rue Boulard
Paris 14e
Tél. 01 45 39 56 45
Menus : 22 (déj., formule), 26 (déj.), 36 (dîn.) €
Carte : 45 €
Horaires : 12h-14h, 19h30-23h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Mouton-Duvernet, Denfert-Rochereau
Site: www.restaurant-amichemin.fr

A propos de cet article

Publié le 27 octobre 2017 par

A Mi-Chemin” : 2 avis

  • Eric

    Extra!!
    Merci pour cette adresse, et surtout Nordine et Virginie méritent ce Pudlo du Meilleur Accueil 2018.
    Très bon, très généreux, service qui tend vers le une *,
    Encore merci Nordine pour votre sourire, votre cuisine joyeuse mêlant soleil et épices du sud et technique française qui nous laissent des souvenirs pleins les papilles (pastilla, tajine de poissons et mouloukhia comme là-bas)
    Nous avons passer une excellente soirée.

  • Benoît

    Pour un coup de cœur,c’en est un, immense! Merci Gilles de ce merveilleux conseil: un accueil merveilleux, une équipe aux petits soins, Virginie et Nordine très présents et très attentionnés…
    Une surprise pour démarrer: œuf meurette aux morilles fraîches, suivi d’un foie gras maison accompagné d’un chutney pamplemousse très original.et puis cela continue avec poulpe grillé à l’encre, et couteaux…Enfin un merveilleux tajine de lieu jaune avant un dessert très léger et raffiné fait de fruits exotiques, d’un laitage très onctueux à la noix de coco… le tout arrosé par un gamay de Touraine très bien fait, et Nordine nous fait la surprise de nous faire goûter un syrah du Languedoc très gouleyant ! Bravo et merci Virginie et Nordine, nous reviendrons !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

A Mi-Chemin