3

Mori Venice Bar

« Paris 2e : Mori le lombard »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 25 octobre 2016
Massimo Mori © GP

Massimo Mori © GP

Il est, on le sait, natif de Mantoue, donc originaire de Lombardie, vante chez lui tous les produits de l’Italie ensoleillée, vive, savoureuse, et, bien sûr, de la lagune et de la Sérénissime, en son Mori Venice Bar, dont le nom veut bien dire ce qu’il veut dire.  A l’occasion du salon de l’alimentation (le Sial), qui avait fait venir en nombre les industriels, artisans, autorités gourmandes et administratives de sa région – la plus riche d’Italie – Massimo Mori avait composé un menu comme une sonate, en l’honneur des produits lombards.

Œuf poché au caviar © GP

Œuf poché au caviar © GP

En guise d’entrée ou primo piatto, l’oeuf poché d’une ferme mantouane avec son caviar Calvisius, sa réduction de vin de Franciacorta, en farineux, le risotto de type Vialone Nano, cuit al dente, issu de la risière Lomellina, monté au taleggio, avec silène et coing, en plat principal, le filet de veau tendre et savoureux de Curtefranca avec son gâteau de pommes de terre rouges aux cèpes et sa pancetta de Bergame: voilà qui faisait un programme séducteur.

Risotto monté au taleggio ©  GP

Risotto monté au taleggio ©  GP

On ajoutait, avec cela, la cuvée prestige de Franciacorta puis le chardonnay de Curtefranca, tous deux estampillés Ca’ del Bosco, expert du genre, sous l’inspiration de l’oenologue de génie Maurizio Zanella, avant le rouge réserve Sassella de Rainoldi en Valtinella ou encore le puissant 5 stelle Fursat de Nino Negroni vinifié comme un amarone vénitien sur ses claies. On n’oublie pas in fine, les miettes de sbrisolona, avec ses châtaignes de Valbrembana avec sa poire pochée, et sa glace à fleur de lait. Assez pour se donner envie de préparer un voyage gourmand entre le Delta du Pô et la région des lacs…

Filet de veau, gâteau de pommes de terre aux cèpes © GP

Filet de veau, gâteau de pommes de terre aux cèpes © GP

Vive le Mantouan Mori, qui défend sa région si diverse, si profuse, avant un allant si convaincant !

Miettes de sbrisolona, châtaignes, poire et glace fleur de lait © GP

Miettes de sbrisolona, châtaignes, poire et glace fleur de lait © GP

Mori Venice Bar

2, rue du 4 septembre
Paris 2e
Tél. 01 44 55 51 55
Menus : 40 (dej., sem.) €
Carte : 90-120 €
Horaires : 12h-15h, 20h-23h30
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Bourse
Site: www.mori-venicebar.com

Mori Venice Bar” : 3 avis

  • Mori

    Bonjour à tous, Avant tout je tiens à remercier M. Pudlowski pour l »intérêt qui porte à mes établissements. Tout le monde sait qu’il n’est personne à pouvoir être influencé , bien au contraire.
    Il réagit sur les nouvelles les plus fraîches et même les dernières indiscrétions de notre profession.
    Il est vrais que depuis quelques mois nous avons un ‘actualité soutenue avec la Soirée de Gala post Sial avec LA région Lombardie, la réouverture du caffe Armani a Saint Germain et celle du Restaurant Armani.
    Nous sommes désolés que cela ne plaise pas a tout le monde , comme nous n’avons pas la prétention d’être parfait et les moins chers car les produit de l’excellence Italienne comme celle Francaise sont onéreux et malheureusement pas pour toutes les bourses, même si nous essayons de les démocratiser le plus possible en appliquant des marges réduites
    Merci pour votre compréhension et fidélité. Je pense que pour cette année je ne pourrais faire mieux mais sûrement pour l’année prochaine
    Auguri a vous tous, encore merci à tous ceux qui nous suivent et nous démontrent leurs attachement et fidélité à nos établissements.
    Massimo Mori

  • FABIEN

    Tout a fait vrai : les restaurants estampillés MORI ( venice bar et armani ) sont pas mal mais très cher et pas toujours top…

  • Arnaud H.

    Cher Gilles,
    N’en avez vous pas assez d’écrire tous les deux mois sur Massimo Mori? Il est certes talentueux (quoi que mon unique expérience personnelle fût assez décevante) mais il devient lassant – pour ne pas dire plus – de lire le même article sur lui tous les deux mois…
    Bien à vous,
    AH

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Mori Venice Bar