> > > > Aux Enfants Gâtés
7

Aux Enfants Gâtés

« Paris 14e: le bon goût des Enfants Gâtés »

Article du 27 décembre 2013
DSCF2992

Stéphane Bidault © GP

Exit l’Entêtée. Caroline et Frédéric Bidault ont repris et relooké la demeure de Julie Ferrault qui en fit la petite boîte sympa de sa petite rue perpendiculaire à la rue Daguerre. Murs bleus, banquettes rouges, chaises bleues, cuisine semi ouverte donnent le sentiment d’un bistrot moderne. On y est bien, simplement, sans chichi.

Bisque d'écrevisses © GP

Bisque d’écrevisses © GP

Tartare de daurade et haddock sur sablé parmesan © GP

Tartare de daurade et haddock sur sablé parmesan © GP

Poireaux, anchois et cromesquis © GP

Poireaux, anchois et cromesquis © GP

Frédéric, qui a travaillé à la Grande Cascade puis chez Lasserre avec Jean–Louis Nomicos et avec Gérard Vié, dans le 6e, mais  aussi dans le groupe Hilton côté gestion, connaît la musique. Il mitonne des mets de saison qui puisent aux traditions classiques et les revoit avec habileté.  Fine bisque d’écrevisses, poireaux vinaigrette  aux anchois marinés  et pieds de veau croustillants en cromesquis, tartare de haddock et daurade sur sablé de parmesan font des entrées vives, fraîches, pertinentes.

Pot au feu © GP

Pot au feu © GP

Côte de veau aux gnocchis © GP

Côte de veau aux gnocchis © GP

On ajoute des plats bourgeois, sérieux, issu de produits d’exquise qualité, comme plus la côte de veau poêlée avec ses gnocchis au genièvre et ses oignons grenolts, ou encore le pot au feu de joue de boeuf aux ravioles de foie gras sauce ravigote, avant le moelleux au chocolat avec sa marmelade d’orange et sa glace vanille ou la mousse de marron avec meringue croustillante et crème fouettée à la vanille. Le tout est dispensés au gré de deux menus généreux et s’accompagnent de jolis vins au verre, comme le valençay de Minchin qui coule en bouche comme du velours.

Mousse marron © GP

Mousse marron © GP

Fondant au chocolat © GP

Fondant au chocolat © GP

Aux Enfants Gâtés

4, rue Danville
Paris 14e
Tél. 01 40 47 56 81
Menus : 25 (déj.), 34 (dîn.)
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Denfert-Rochereau, Gaîté
Site: www.auxenfantsgates.fr

A propos de cet article

Publié le 27 décembre 2013 par

Aux Enfants Gâtés” : 7 avis

  • Mon restau préféré. ..6 dégustations en un an.je viens a chaque changement de carte. Cuisine si fine si délicieuse, Frederic Bidault reste pour moi un artiste de la cuisine française . Excellent service en salle..mais le plus important cest ce quil y a dans notre assiette et qui fait exploser nos papilles. J’adore…encore

  • Claude

    Bonjour,

    Moi je suis allé plusieurs fois dans ce sympathique restau : bon accueil, de très bons petits plats. Jusqu’à la dernière fois où j’ai retrouvé une touffe de cheveux et des miettes au fond de mon assiette : un problème d’hygiène en cuisine ? J’ai cru avoir vu par la cuisine ouverte que ça donnait sur une cour d’immeuble, pas très clean je trouve… Et ne parlons pas comme le dit DRUFFIN du bruit du cuisinier qui tape et nettoie ses ustensiles dès 22h… à suivre !

  • Catherine

    Quelle belle soirée ! Nous étions quatre et nous nous sommes tous régalés ! Entrée, plat, dessert : plein de saveurs, que du bonheur !
    Aucun doute, j’y retournerai 🙂

  • Marmiton

    C’est un moment magique que nous avons passé à 4 avec mon ami la semaine passée. Les plats sont excellents et plein de saveurs. Et un menu entrée+plat+dessert à 35€ : imbattable !
    Le + : La carte change toutes les semaines environ et on sens que tout est vraiment travaillé.
    Merci pour ce merveilleux moment ! Best bistrot !

  • Bidault

    Madame,
    Nous sommes surpris et très étonnés par le contenu de vos remarques. Nous vous avons reçu et accueilli avec tous les égards et la bienveillance nécessaire tout d’abord en ayant répondu à votre demande, celle de vous réserver une table isolée et tranquille pour l’anniversaire de votre mari.
    Concernant vos remarques sur le travail en collectivité, il est certain que vous ne trouverez pas de lièvre à la Royale dont c’est régaler votre mari (vu le retour de l’assiette). Comme vous devez le savoir ce plat nécessite de la technicité et beaucoup de travail dans sa réalisation.
    D’autre part à partir d’une certaine heure (23 H en semaine) il est tout à fait légitime de procéder au rangement et nettoyage tout en tant respectant naturellement la tranquillité et le bien-être du client.
    Ensuite votre remarque sur le dessert (fondant cheese cake) cette recette est inchangée depuis l’ouverture du restaurant et n’a fait l’objet d’aucune remarque à ce jour.
    Nous serons ravis de vous recevoir une prochaine fois avec plaisir, car nos cartes changent toutes les semaines et vous trouverez un dessert plus approprié à votre goût .
    Les propriétaires
    Caroline et Frédéric Bidault

  • druffin

    Je suis venue dîner pour les 50 ans de mon mari (je l’avais précisé en réservant)
    et même si les vins et les plats étaient bons, (en dépit d’un dessert cheesecake à la mangue, sucré salé inattendu et peu réussi), nous avons eu droit à 22h20 à l’odeur de l’Ajax Vitres de madame nettoyant les tables pour le lendemain et au bruit intempestif du Chef lavant et rangeant ses ustensiles. Quand on fait de la restauration, métier certes très prenant, on se doit de respecter ses clients ! Et si l’on veut se coucher tôt, mieux vaut oeuvrer pour les collectivités, le midi. A plus de 100 euros l’addition pour deux, le seul intérêt gustatif ne suffit pas ! Un complément d’âme, d’accueil chaleureux et de respect eu largement été le bienvenu. Vaut le détour mais surtout pas le retour pour ce lieu ouvert depuis peu mais très prétentieux.

  • SALOM

    Un accueil chaleureux et une table d’une très grande qualité, donnent envie de revenir vite goûter les autres plats de la carte dans ce quartier pourtant bien pourvu en bonnes tables.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Aux Enfants Gâtés