1

Paris: tables avec vue

Article du 22 juin 2013

Petit exercice de style cette semaine pour le Point: dénicher douze tables offrant vue malicieuse sur la capitale. Jardins suspendus ou panorama vertigineux, terrasses branchées sur la Tour Eiffel en ligne de mire ou bonheurs champêtres entraperçus depuis un coin de table plaisamment offert: voilà douze bons plans qui font redécouvrir Paris. A ne confier qu’à ses amis chers…

La Tour d'Argent © Maurice Rougemont

La Tour d’Argent © Maurice Rougemont

1/… sur l‘Elysée et le Grand Palais

Pavillon Elysée Lenôtre

Ce pavillon 1880 posé sur les Champs face au Grand Palais, a vue ce dernier depuis sa terrasse et l’Elysée tout voisin. On vient goûter des nourritures standards, mais bien faites et de jolis desserts signés Lenôtre.

Les spécialités : caponata de légumes aux olives Riviera, bar cuisiné sauce vierge légumes verts et tomates farcies ou filet de maigre en coûte de parmesan, cuisinés par Alain Despinois sont pil poil.

Les plus : les desserts signés Lenôtre (superbe citron givré comme une religieuse).

Les moins : une cuisine sans surprise.

10, avenue des Champs-Elysées, 8e. 01.42.65.85 10. Menus: 35 (formule, déj.) €, 45 €. Carte: 55-75 €.

Paris la nuit (vue de la Maison Blanche) © Maurice Rougemont

Paris la nuit (vue de la Maison Blanche) © Maurice Rougemont

2/… sur tout Paris

Georges

La plus enivrante des terrasses de Paris se trouve au sommet du centre Pompidou. Elle est signée Thierry Costes, vaut pour son service de jolies filles, son panorama, sa cuisine basique soignée… moins par ses prix.

Les spécialités : king crabe et laitue, ravioles de homard, sole sèche ou meunière, château grillé béarnaise, mille-feuille, tous  bien vus et … costiens.

Le plus : le panorama époustouflant.
Le moins : les prix élevés pour une brasserie.

Centre Georges-Pompidou, esplanade Beaubourg. 4e. 01.44.78.47.99. Carte : 60-100 €.

3/… sur l’ouest parisien

Le Père Lapin

A deux pas du Mont Valérien, cette terrasse champêtre a vue sur tout l’Ouest parisien. En prime, la gentille popote maison, le cadre rustico-design, les prix tendres, le service adorable, le tout sous la houlette de Bernard Marcelin qui fut comédien dans une vie antérieure.

Les spécialités : salade César, croustillant de tête de veau gribiche, daurade à la plancha et légumes au wok, viandes grillées.

Les plus : la modestie des prix, les vins méconnus.
Le moins : les approximations de la cuisine.

10, rue du Calvaire. Suresnes. 01.45.06.72.89. Menus : 25 (formule, déj., sem.), 30 (déj., sem.) € Carte : 45-55 €.

La Tour d'Argent: les crêpes flambées © Maurice Rougemont

La Tour d’Argent: les crêpes flambées © Maurice Rougemont

4/… sur Notre-Dame

La Tour d’Argent

La vue sur Notre-Dame illuminée avec la Seine en contrepoint vaut à elle seule le voyage. Mais la cuisine de Laurent Delarbre, qui revoit les classiques avec brio, comme le grand service orchestré par André Terrail donnent envie de prendre pension. Le bon plan ici même ? Le menu du déjeuner qui permet de faire le tour de la question pour moins de 100 €.

Les spécialités : la quenelle André Terrail, le caneton grillé béarnaise avec ses pommes soufflées, la poire Vie Parisienne.

Les plus : la cave immense commentée par David Ridgway.
Les moins : les prix à la carte.

15-17, quai de la Tournelle. Paris 5e. 01.43.54.23.31. Menus : 75, 90 (déj.), 180, 200 €. 220-300 €.

Vue sur Notre-Dame depuis la Tour d'Argent © Maurice Rougemont

Vue sur Notre-Dame depuis la Tour d’Argent © Maurice Rougemont

5/… sur le ciel de Paris

Le cadre du Ciel de Paris © GP

Le cadre du Ciel de Paris © GP

Le Ciel de Paris

Cette brasserie à l’ultime étage de la Tour Montparnasse relookée chic et sobre par Noé Duchaufour-Lawrance a le chic néo-années 1960 : tables en corian, tons gris, fauteuils ronds ultra confortables. Tout Paris est à vos pieds. En cuisine, Christophe Marchais, formé chez Ducasse, a conçu une carte habile et mode qui plaît sans mal.

Les spécialités : meunière d’escargots aux pieds de cochon, tourteau décortiqué et gelée d’étrilles, rouget en croûte d’olives noires avec barigoule d’artichauts, saint-honoré nouvelle mode.

Le plus : le menu de midi.
Le moins : les places côté vitres souvent réservées à l’avance.

Tour Montparnasse, 56e étage, place Raoul Dautry/33, avenue du Maine, Paris 15e. 01.40.64.77.64. Menu: 29 (formule déj.), 38 € (déj.) €. Carte: 70-95 €.

Vue du Ciel de Paris © Maurice Rougemont

Vue du Ciel de Paris © Maurice Rougemont

6/… sur la Seine, les Invalides, la tour Eiffel

Jacques Pourcel à la Maison Blanche © Maurice Rougemont

Jacques Pourcel à la Maison Blanche © Maurice Rougemont

La Maison Blanche

Le blanc décor panoramique, la Terrasse Montaigne sur l’avenue et celle sur l’arrière qui regarde la tour Eiffel donnent son prix à cette table construite au dessus du Théâtre des Champs Elysées, qui fête cette années ses 100 ans.

Les spécialités : trilogie de poissons crus en sashimi, bar à la plancha, poitrine de cochon grillée ou homard au court bouillon, signés Hervé Nepple, veillés par les frères Pourcel.

Les plus : le chic décor blanc, la vue grand angle.
Les moins : les plats un peu passe-partout, les prix.

15, avenue Montaigne, Paris 8e. 01.47.23.55.99. Menus : 69, 110 €. Carte : 150 €.

La vue sur Paris depuis la Maison Blanche © Maurice Rougemont

La vue sur Paris depuis la Maison Blanche © Maurice Rougemont

7/… sur Paris illuminé

Le Jules Verne

Une table au Jules Verne © Maurice Rougemont

Une table au Jules Verne © Maurice Rougemont

Signée Alain Ducasse pour la cuisine et Patrick Jouin pour la déco, cette demeure perchée au 2e étage de la Tour Eiffel vaut le voyage pour sa vue époustouflante, la nuit, sur Paris illuminé. Et le jour sur les ponts de Seine. Service de grande classe.

Les spécialités : écrevisses aux sommités de chou-fleur, homard court-bouillonné en rémoulade, cookpot de pomme de terre à la truffe noire, foie de canard en cocotte, exécutés avec maestria par le bon élève Jemmy Brouet.

Le plus : la vue !
Le moins : la difficulté de réserver…

Une autre table au Jules Verne © Maurice Rougemont

Une autre table au Jules Verne © Maurice Rougemont

Tour Eiffel, pilier Sud, Champ-de-Mars. 01.45.55.61.44. Menus : 90€ (sem. déj.), 125€ (sem. déj., vin c.), 175€ (déj. w.-e.), 210€, Carte : 220€.

8/… sur le génie de la Bastille

Coin de table aux Grandes Marches © GP

Coin de table aux Grandes Marches © GP

Les Grandes Marches

Les Joulie, qui possèdent quelques brasseries bien mises dans Paris, ont repris celle-ci au groupe Flo, l’ont toilettée de frais, offrant, au premier étage, une vue imprenable sur la colonne de la Bastille, son génie et le va-et-vient de la place. Honnête cuisine de tradition et bonnes viandes.

Les spécialités : fruits de mer, grillades de bœuf, pluma de cochon Bellota, baba au rhum.

Le plus : les prix tendres.
Le moins : seules les tables du premier contre la vitre offrent un panorama.

6, place de la Bastille. 12e. 01.43.42.90.32.Menus : 25 € (formule), 36 € (vin c.) Carte : 45-55 €.

Vue de la Maison Blanche © Maurice Rougemont

Vue de la Maison Blanche © Maurice Rougemont

9/ … sur la pyramide du Louvre

Le Café Marly

L’une des perles –méconnues – du groupe Costes. La cuisine est étroite, donc modeste. Mais la vue sur la pyramide et les colonnades du Louvre – où prend place la terrasse – vaut le détour.

Les spécialités : tarama « naturel », bar à la plancha, mille-feuille aux fruits rouges.

Le plus : le service de charme.
Le moins : la difficulté de trouver place en terrasse.

93, rue de Rivoli. 1er. 01 49 26 06 60. Carte : 55-75 €.

Dorian Wicart le chef et le maître d'hôtel Yves le Pézeron  © Maurice Rougemont

Dorian Wicart le chef et le maître d’hôtel Yves le Pézeron  © Maurice Rougemont

10/… sur les Champs-Elysées

La terrasse du W

Haut perchée, au dessus des Champs-Elysées, cette table un peu secrète, installée sur le balcon d’une suite de l’hôtel Warwick, a des airs de club privé. On y goûte en catimini les plats du jour du jeune Dorian Wicart qui a la main légère.

Les spécialités : cannelloni de tourteau, mi-cuit de foie gras, aiguillettes de saint-pierre Primavera donnent des envies de vacances.

Le plus : l’impression d’être entre soi et soi.
Le moins : l’exiguité du lieu.

5, rue de Berri, 8e. 01.45.61.82.08. Menus : 29 (formule), 35 €. Carte : 75 €.

11/ … sur l’Arc de Triomphe

La terrasse du Raphaël

Amandine Chaignot en terrasse © Maurice Rougemont

Amandine Chaignot en terrasse © Maurice Rougemont

Amandine Chaignot, la wonder woman du Raphaël, qui joue raffiné au rez-de-chaussée, a imaginé un menu-carte efficace pour la terrasse du toit de l’hôtel. Grillades chics et vue plein cadre sur l’Arc de Triomphe et tout Paris : voilà le programme.

Les spécialités : grillades (turbot, homard, côte de veau, volaille de Challans, pièce de bœuf) avec la sauce de son choix (Choron, pesto, vierge, tartare).

Le plus : la vue grand angle.
Le moins : les aléas de la réservation (uniquement sur internet www.raphael-terrasse.com, fermeture en cas d’intempérie).

17, avenue Kléber. 16e. 01.53.64.32.00. Menu: 85 €.

Amandine et l'Arc de Triomphe © Maurice Rougemont

Amandine et l’Arc de Triomphe © Maurice Rougemont

12/… sur les jardins du Palais Royal

Restaurant du Palais Royal

Eric Fontanini, qui a travaillé au Brésil et à Ibiza, après ses classes chez Ducasse, les Pourcel, Guy Savoy, a repris cette table de grand charme avec sa terrasse sur les jardins du Palais Royal. Si le lieu est unique, les mets et les vins sont de qualité.

Les spécialités : foie de veau mariné, turbot Dugléré, encornet confit aux épices, ris de veau pané aux câpres.

Le plus : des desserts séducteurs (tarte cristalline au citron, pêche rôtie et granité au café).
Le moins : les prix olé olé.

110, galerie de Valois. Paris. 1er. 01.40.20.00.27. Carte : 120 €.

Eric Fontanini au Palais Royal © GP

Eric Fontanini au Palais Royal © GP

A propos de cet article

Publié le 22 juin 2013 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Paris: tables avec vue” : 1 avis

  • LGu

    Et les Ombres ?

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !