Douce Frankreich

Article du 18 novembre 2021

Voilà un livre qui m’a fait pleurer de rire dans le train et dans le métro, réfléchir aussi au devenir de la France aujourd’hui, m’interroger sur la signification des mots langues et patrie, et, bien sûr, sur l’esprit français. Le sujet : un allemand tombé amoureux de la France conte par le menu ses tribulations en France, tout particulièrement à Paris, mais aussi dans l’Allemagne d’aujourd’hui. Par exemple, lorsqu’il doit accompagner des femmes d’ambassadeur à Nuremberg pendant le marché de Noël et se retrouve dans un hôtel de passe… ou un groupe de jeunes banlieusards de toute origine dans une ville de l’ex-Allemagne de l’Est réputé raciste. Franck Gröninger, qui fut stagiaire chez Air France et BASF, puis enseignant à Louis-le-Grand, l’ENA ou Sciences Po, collaborant à un ministère français et à l’Unessco, écrit notre langue à la perfection, en décortique toutes les subtilités et s’en tire admirablement dans cet hommage à la France d’aujourd’hui, où son expérience personnelle mise au service des autres fait bel effet. Les retards proverbiaux de ses nouveaux compatriotes, leur manie de se faire a bise à tout bout de champ, leur obsession de la nourriture et, en même temps, leur regard souvent négatif sur le voisin d’outre-Rhin (et ses préjugés sur sa cuisine …) lui arrachent non des sarcasmes mais une foule de notations précieuses, drôles et heureuses. Lisez ces nouvelles lettres persanes à la mode germanique. Seul l’ennui en est banni.

Douce Frankreich, de Franck Gröninger (Alterpublishing, 296 pages, 18 €).

A propos de cet article

Publié le 18 novembre 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !