5

Nice : le bon bouchon des Grattarola

Article du 19 octobre 2019

Thierry et Vanessa © AA

Notre correspondant de la Côte d’Azur, à qui rien n’échappe, a retrouvé la trace de Thierry Grattarola. On l’écoute…

La façade © AA

Thierry Grattarola a déjà eu une carrière professionnelle bien remplie. Chef de partie dans les cuisines des casinos azuréens, Majestic, Loewe, et à Saint-Martin, il embarquera sur les bateaux de croisières avant de remettre pied-à-terre comme sous-chef de Serge Gouloumes au Miramar Beach Hôtel à Théoule-sur-Mer. De 1997 à 2004, il sera chef du Belles Rives à Juan-les-Pins avant de migrer aux Vieux Murs à Antibes. En 2008, il s’associe avec son ami Roger, ex — Eden Roc, pour créer une brasserie gourmande dans le centre commercial Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var.

L’œuf mayo, pois chiches, poutargue © AA

C’est une nouvelle entreprise qu’il commence avec sa compagne Vanessa, la reprise puis l’ouverture la semaine dernière du Dante à Nice, un restaurant dans la rue du même nom. Après lui avoir rendu du pimpant à coup de pinceau et de déco et un piano tout neuf, ils n’ont pas eu le temps de souffler, accueillant une quarantaine de couverts dès le premier service. C’est l’esprit cantine gourmande de quartier qu’ils souhaitent y promouvoir, à la manière des bouchons lyonnais, quoiqu’avec une cuisine plus sophistquée.

La tranche de foie gras maison © AA

Du charme, de l’intime et une ardoise qui donne envie : voilà la recette gagnante. Qu’illustrent l’œuf mayo aux pois chiches relevé de poutargue, la belle tranche de tranche de foie gras maison ou encore le dos de maigre fort bien cuit à la plancha avec son tian de courge, son chou croquant, sa vinaigrette aux condiments, avant les linguine aux gambas.

Dos de maigre à la plancha, tian de courge, chou croquant © AA

On y ajoute, pour faire bonne mesure, le pot de lait au chocolat à retomber en enfance. Et l’on se dit que voilà une demeure où l’on aimerait avoir son rond de serviette comme faisaient les anciens. L’enfer de Dante ? Plutôt un petit paradis sans chichi.

Linguine aux gambas © AA

Le Dante

5, rue Dante

06000 Nice

Tel. 04 93 44 03 58

Carte : 40-50 €

Fermeture hebdo : dim. et lundi

 

A propos de cet article

Publié le 19 octobre 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Nice : le bon bouchon des Grattarola” : 5 avis

  • Réponse du chef « Ce sont 3 gambas sauvages du Nigeria rôties, déglacées au vin blanc, persillade, tomate fraîche, cebette, eau de cuisson des pâtes, huile d’olive assaisonnement. Qu’il vienne les manger, je l’invite à les préparer avec moi ».

  • Réponse du chef « Ce sont 3 gambas sauvages du Nigeria rôties, déglacées au vin blanc, persillade, tomate fraîche, cebette, eau de cuisson des pâtes, huile d’olive assaisonnement. Qu’il vienne les manger, je l’invite à les préparer avec moi ».

  • Sidonie

    Bonjour
    Excellent restaurant vraiment, serveuse sympathique, les plats sont fabuleux, tous excellent, je reviendrais mangé et dans pas longtemps
    Le cuisinier et le chef, sont sociable, on se sent comme a la maison lol
    Le restaurant est vraiment très jolie, les frittes, L’Aoili au cabillaud, les steak, les pâtes a la bolognaise, tout fabuleux………….. continuer comme ça le Dante et l’équipe au TOP
    Sidonie

  • Claude GUIRAUD

    Félicitations, déjà une apparence très prometteuse, avec un radieux sourire des entrepreneurs ! Nous vous souhaitons, de tout coeur, une brillante réussite !
    Bien à vous deux
    Geneviève & Claude

  • Jonathan King

    Sur la photo des linguine aux gambas, je ne vois pas comment les pâtes absorbent les saveurs de la préparation – il n’ya pas de sauce, de beurre, d’huile ou de condiment que je puisse percevoir. Si c’est de la magie culinaire, j’aurais aimé que le critique le dise!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !