2

Automne

« Paris 11e : un si bel Automne »

Article du 24 février 2018

Nobuyuki Akishige © GP

Nobuyuki Akishige : retenez son nom. C’est le dernier de la bande des « Nippons » tout bons. Il a « fait », au moins, Patrick Henriroux à la Pyramide à Vienne,  Arnaud Donckèle à la Pinède à Saint-Tropez, Loïc Lefebvre à l’Atelier du Peintre à Colmar, en a retenu de belles leçons, pratique une cuisine du marché au jour le jour, fine, vive, ciselée, sans gras, ni chichi d’aucune sorte. Il y a le petit menu de midi, la carte élaborée, le menu dégustation en cinq temps, les vins séducteurs, plus un accueil amical dans un bistrot charmeur bien qu’étriqué, avec ses banquettes, ses tables de bois, sa cuisine apparente, le chef en « on man chaud » sous vitre, l’aide d’un plongeur, ses assiettes virevoltantes.

Bouillon de volaille, tomme de Savoie, noisettes, croûtons, duxelles de pied bleu  © GP

Crème prise d’étrille, fleur de capucine, coulis de persil, bergamote © GP

Saint-Jacques à la plancha, endive caramélisée, pomme granny smith et noix © GP

Vous avez pigé le style ? Attachez vos ceintures et venez goûter ces mets jolis et bons, qui ont nom bouillon de volaille à la tomme de Savoie, noisettes, croûtons et duxelles de pied bleu, crème prise d’étrille, fleur de capucine, coulis de persil et bergamote, coquilles saint Jacques à la plancha, endive caramélisée, pomme granny smith et noix ou encore tartelette de foie gras mi cuit, avec crème d’amande pistachée, betterave, balsamique blanc en guise d’entrées royales. Le morceau de bravoure? Le turbot sauvage poêlé avec son chou de Pontoise pour la note terrienne, l’aérien jus de moules aux agrumes. Bluffant!

Tartelette de foie gras, crème d’amande pistachée, betterave, balsamique blanc © GP

Turbot sauvage poêlé, chou de Pontoise, jus de moules aux agrumes © GP

Agneau de lait des Pyrénées, panisse, oignon nouveau, olives de Kalamata © GP

Mais l’agneau de lait des Pyrénées avec sa panisse niçoise aux airs de polenta, plus oignon nouveau et olives de Kalamata est également superbe. Quant à la poire pochée,  avec sa mousse de chartreuse, son croustillant de cacao, sa glace au poivre de Jamaique, elle est la digestibilité même. Un coup de chapeau au frais riesling de Lucas Rieffel à Mittelbergheim ainsi qu’au hautes côtes de beaune du domaine Bonnardot, fruité comme l’onde. Un ban pour ce bel automne!

Poire pochée, mousse chartreuse, croustillant de cacao, glace au poivre Jamaïque © GP

Ambiance © GP

Automne

13 rue Richard Lenoir
Paris 11e
Tél. 01 40 09 03 70
Menus : 21 (déj., formule), 25 (déj.), 48 (découverte) €
Carte : 65-75 €
Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi, dimanche midi
Métro(s) proche(s) : Voltaire
Site: www.automne-akishige.com

Automne” : 2 avis

  • alain

    Ben mon Gégé, où as tu la tête, et l’ondinisme alors ça compte pour des prunes !!

  • Gérard Poirot

    ‘fruité comme l’onde’… was ist das ?

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Automne