8

Les Sables Blancs

« Concarneau: une nuit (ou plusieurs) aux Sables Blancs »

Article du 19 janvier 2014
La plage de nuit © Maurice Rougemont

La plage de nuit © Maurice Rougemont

La situation est idyllique face à la mer, pile les pieds dans l’eau, sur la plage des Sables Blancs. La déco, dans les tons blancs, est épurées façon zen. C’est bien l’une des belles tables balnéaires en Bretagne sud. Les Le Gall, Kristell et Jean-Claude, ont repris cette demeure jadis créée par Guy Diquelou. Aux fourneaux, officie  William Lamotte, qui a notamment travaillé sur la côte d’Azur et en Belgique, qui joue là une partition fusion qui n’a pas sans séduction. Dans la table moderne, aux airs de brasserie chic face à la mer, et devant deux grandes fresques de la Bretagne années 1920, on fait un sort aux propositions marines du moment.

Kristell Le Gall et William Lamotte © Maurice Rougemont

Kristell Le Gall et William Lamotte © Maurice Rougemont

Bar en tartare, à la papaye, coco, concombre et cumbawa, saint-jacques rôties à la purée de potimarron et à l’andouille, bouillon de crustacés au lait de coco précèdent carret au wakamé, moules et crevettes avec ses fines purées (un peu froides) de pommes de terre à la muscade et salicorne, lotte en viennoise d’épices au sésame, saint-pierre au butternut façon risotto ou  bar en croûte de pistache et pignons.

Plats © Maurice Rougemont

Plats © Maurice Rougemont

Les desserts font une jolie surprise, avec son croustillant de chocolat amer flanquée d’une glace non sucrée au lait ribot ou son sablé et son breton aux pommes confites plus sorbet pommeau. La carte des vins a de beaux restes (joli chinon de chez Breton) et le service qui fait face au succès sourit avec naturel.

Salle à manger © Maurice Rougemont

Salle à manger © Maurice Rougemont

Les Sables Blancs

plage des Sables Blancs
29900 Concarneau
Tél. 02 98 50 10 12
Chambres : 110-230 €
Menus : 25 (menu, déj.), 34, 55, 75 €
Site: www.hotel-les-sables-blancs.com

A propos de cet article

Publié le 19 janvier 2014 par

Les Sables Blancs” : 8 avis

  • Et déjà trois toques dans Gault et Millau pour Frédérique et Lionel Hénaff, un super encouragement et un beau début qui récompensent à leur juste mesure leur grand professionnalisme !

  • Ça y est enfin ! Le premier service de l’Allium de Frédérique & Lionel Hénaff, c’était ce mardi soir 25 août ! Longue route à ce couple de vrais et excellents professionnels …
    http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/restauration-attendu-allium-ouvre-quimper-25-08-2015-223814

  • Le Télégramme de ce 22 octobre 2014 nous en dit plus sur le projet de restaurant des Hénaff :
    http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/gastronomie-un-projet-en-coeur-de-ville-22-10-2014-10396045.php

  • Ça y est enfin, la bonne nouvelle est tombée pendant le WE, les Hénaff repartent dans une nouvelle aventure, après une courte parenthèse gourmande dans cet établissement ces « époux Hénaff qui ont contribué par leur grand professionnalisme à la renommée des Sables Blancs » dixit JY Le Gall, (Olivier Marie, journaliste de Goûts d’Ouest, écrit dans son blog “Malencontreusement passés par Les Sables Blancs à Concarneau“). En effet, courant juin 2015, ils devraient ouvrir sur Quimper, l’Allium, leur nouveau restaurant. Plus d’informations avec les liens suivants :
    http://www.goutsdouest.fr/goutsdouest/2014/09/les-henaff-signent-allium/#comment-3561
    http://www.kisskissbankbank.com/restaurant-l-allium-cuisine-nature

  • Quand on consulte le site des Sables Blancs, on ne voit plus de références au chef William Lamotte (qui avait succédé à Lionel Hénaff). J’espère que c’est juste un oubli et que ce chef n’est pas parti … Autrement, deux chefs en moins de 2 ans, ce serait quand même beaucoup.

  • nicollin

    Bonjour, je suis dans la cuisine. J’ai travaillé a l’hotel de la plage non pas avec lionel henaff mais monsieur lamotte. En revanche, j’ai travaillé avec monsieur cornek le proprio de la roseraie de bel air. Et aussi, avec frederic l’ancien chef des sable blanc. Avec tout ce petit monde j’ai eu en echos, que monsieur henaff aurait rebondit sur une affaire dont on ne sait encore pas grand chose. Mais il s’en sort tant bien que mal.

  • Nicolas

    Bonjour,
    savez vous ce que sont devenus les Henaff ?
    Comme le dit JP, on regrette le talent de Lionel et Frédérique à la Roseraie de Bel-Air, et on attend de savoir où ils ont pu retrouver pied …
    Cordialement.

  • Gilles,
    Vous avez omis de préciser que depuis la reprise de cet établissement par les Le Gall en octobre 2012 et jusqu’en septembre 2013, Lionel Hénaff, qui avait quitté sa Roseraie de Pluguffan « étoilée Michelin » avec beaucoup d’enthousiasme et d’espérance (en plus de son talent), avait officié ici avec son épouse Frédérique. Les conditions de leurs départs et de leurs remplacements restent un mystère, quoique …

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Sables Blancs