> > > Duke's Bar, au Westminster

Duke's Bar, au Westminster

« Mon bar à rendez-vous (Paris 2e) »

Article du 8 juin 2010
Le Duke's Bar

Le Duke's Bar

Mon lieu de rendez-vous favori du coeur de la capitale, entre Opéra, Vendôme et Madeleine. Le « Duke »s », au Westminster. Avec ses fresques gothiques ou néo-renaissance, ses boiseries en acajou, ses fauteuils épais de cuir, il pourrait sortir d’un manoir anglais ou écossais, servir de décor à un roman de Walter Scott, une nouvelle de PJ Woodehouse, une intrigue d’Agatha Christie. Le dépaysement est total, à deux pas de l’agitation des boulevards.

Chaleureux, cosy, ce bar british permet la halte fructueuse le temps d’un apéritif, d’un déjeuner léger, d’une dînette intime. On vient là grignoter une belle grillade, une assiette de sushis, un plat bourgeois mitonné par Christophe Moisand, le chef du Céladon, se laisser bercer par une chanteuse de jazz qui anime les soirées du week-end, et céder aux propositions du barman Gérard Bouidghaghen. Ce dernier vante avec la foi du charbonnier ses derniers cocktails en vogue. Ses boissons douces ou fortes, qui se nomment James Bond, Duke’s Martini ou Siskh Avenue, forment une collection de boissons de charme.

Duke's Bar, au Westminster

A propos de cet article

Publié le 8 juin 2010 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Duke's Bar, au Westminster