7

Hôtel de la Plage

« Un message de la Plage »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 12 septembre 2010

Hôtel de la Plage © GP

Cette maison eût une étoile durant 54 ans. Et ne l’a plus, on se demande pourquoi. Alors que l’on y joue désormais le bonheur à feu continu, parmi les plus beaux couchers de soleil de Bretagne et la cuisine fraîche, fine, enracinée, sous la houlette du jeune Mickaël Renard et l’oeil aguerri de Jean-Millau le Coz qui veille la demeure avec coeur.

Jean-Millau Le Coz et Mickaël Renard © GP

C’était jadis Maman Mannick, qui jouait de la sole meunière et du turbot au beurre blanc comme un bel art, puis, deux décennies durant, Jean-Pierre Gloanec (évoqué s’agissant du Doris), et sous lequel officia et démarra Laurent Tarridec depuis parti pour la gloire à St Tropez et à Grimaud.

Créme de homard et sardine au chèvre © GP

C’est désormais le règne des mets légers, néo-bretons, pleins de verve et de fraîcheur signés du petit Mickaël, ancien de Loiseau et des Bézards, on l’a dit ailleurs,  qui oeuvre là depuis cinq ans avec délicatesse.

Tartare de bar, huître, caviar © GP

La fine crème de homard genre bisque et la sardine crue et marinée au chèvre de la ferme d’à côté, le tartare de bar à la crème de citron et caviar osciètre avec son huître en gelée de crevettes, la langoustine au flan de poireaux et léger crémeux font des entrées vives et fraîches.

Saint-Pierre

Saint-Pierre

Il y a ensuite le royal homard entier avec son beurre blanc épatant, bien échaloté, plus sa cassolette aux légumes et cèpes, ou le saint-pierre aux câpres et betteraves plus  sarrasin et un joli coulis de cresson de fontaine sont là comme des instants choisis.

Tarte au chocolat, pralin de cacahuète et glace au caramel salé © GP

Tarte au chocolat, pralin de cacahuète et glace au caramel salé © GP

Avec cela, on insiste sur la tartelette au chocolat Guanaja, pralin de cacahuètes et glace caramel (une friandise! ou encore les framboises façon mille-feuille à la ganache plus son sorbet aux éclats d’épine-vinette. Plus une carte de vins riche en jolis crus du Val de Loire (un saumur champigny du château de Targé à 22 €), grands bourgognes (des côtes de nuits qui démarrent à 40 €) ou bordeaux de classe, tarifés à prix d’ange.

Audierne par Mathurin Méheut

Audierne par Mathurin Méheut

J’ai parlé aussi ailleurs du musée maison, de ces Mathurin Méheut à profusion, de ces scènes bretonnes qui donne l’illusion de pénétrer là dans un musée vivant. Assez pour se dire que le Michelin, qui est généreux ces temps ci avec la Bretagne en général et le Finistère en particulier, devrait remettre les pieds dans ce beau Relais & Châteaux avec un oeil neuf.

Curnonsky et la famille Le Coz dans les années 1950 © DR

Curnonsky et la famille Le Coz dans les années 1950 © DR

Hôtel de la Plage


295550 Sainte-Anne-la-Palud
Tél. 02 56 64 00 90
Chambres : 190-350 €
Menus : 52, 92 €
Carte : 80 €
Site: www.plage.com

Hôtel de la Plage” : 7 avis

  • Sussan, Éric

    Nous avons récemment séjourne à l hôtel de la plage c était un séjour extraordinaire . Le repas au restaurant était un régal d une finesse et d une harmonie parfaite. Le tout dans une atmosphère luxueuse mais simple.

  • Galais

    Véritable régal , cette adresse vaut largement un détour ne serait que pour la beauté du coucher de soleil sur l’assiette, mais une fois le soleil parti c’est dans les papilles que le soleil prend sa place , quoi dire de plus pour un Architecte c’est de l’art , c’est une cuisine en finesse , breff je vous laisse deviner la suite !!!!

    vous ne serez pas déçu !!

    Gildas Galais

  • Marrat

    bonjour,
    le chef mérite pas une mais deux étoiles michelin, c’est vraiment une cuisine succulente, magnifique, on en a réellement pour son argent, le chef nous gâte avec ses mets extraordinaires et il mérite bien d’être reconnu. En tout cas, unissons nous pour qu’il est enfin un macaron michelin car très peu de cuisiniers sont aussi généreux dans leurs assiettes et aussi sensibles à l’alliance des produits. Je suis toujours aussi épaté lorsque je vais manger dans ce magnifique établissement.

  • Oups…petit soucis…
    Je disais donc que nous avons eu la chance de séjourner cet été une semaine à l’hôtel de la plage et que ce fut un véritable régal pour les papilles ! Bravo au chef ! Sans oublier l’accueil de Anne et Milliau Le Coz !

  • Avons eu la chance de séjourner à l’hôtel de l

  • Pourquoi ne pas écrire au Guide Michelin:
    Rédaction en chef
    46 avenue de Breteuil
    75007 Paris
    leguidemichelin-france@fr.michelin.com

  • REVEL GOIRAN SOPHIE

    ce n’est la vérité, rien que la vérité
    et cette étoile Michelin????????????pour quand??????????pourtant bien méritée

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Hôtel de la Plage