> > > > La Table des Blot à l'Auberge du Château
4

La Table des Blot à l'Auberge du Château

« Dampierre: l’auberge des Blot »

Article du 20 juin 2013
Christophe et Sylvie Blot © GP

Christophe et Sylvie Blot © GP

On a connu Christophe Blot, avec ses parents, au temps du château de Fère-en-Tardenois, qui eut alors ses deux étoiles dans l’Aisne. Ce toujours jeune ancien de quelques grandes demeures (Wynants à Bruxelles, Troisgros à Roanne, Meneau à Vézelay, Taillevent à Paris) a fait son nid dans les Yvelines, et au coeur de la vallée de Chevreuse, pile face au château Louis XIII, dessiné par Jules Hardouin-Mansart, et qui appartient au Duc de Luynes. On visite le château… après un repas chez les Blot.

Tête de veau pressée © GP

Tête de veau pressée © GP

Depuis quinze ans, avec son épouse Sylvie, Christophe a imposé sa marque propre, bourgeoise, classique, « tradi » avec des notes échappées, ça et là, à l’air du temps. La royale de foie gras au Noilly-Prat en amuse gueule, les asperges vertes au foie gras en entrée, la tête de veau pressée servie tiède, avec tomate, gingembre et sauce ravigote ont de la tenue.

Supions © GP

Supions © GP

... et croustillant de langoustine © GP

… et croustillant de langoustine © GP

Comme les supions aux asperges sauvages et croustillant de langoustine ou le carré d’agneau rôti au basilic et asperges landaises. En dessert, on hésite entre la  tarte feuilletée aux abricots joliment acidulés avec sa glace caramel et le chocolat en trois temps (soufflé, glacé aux fruits rouges, mi-cuit). Ou on prend les deux.

Carré d'agneau © GP

Carré d’agneau © GP

Et côté vins, on n’hésite pas à faire en Champagne, que ce petit gars de l’Aisne connaît par coeur (de François Gonet à Jacques Selosse, en passant par Egly-Ouriet à Ambonnay). Mais le sancerre rouge de Gérard et Hubert Thiriot n’est pas mal non plus. Quelques chambres coquettes pour l’étape au vert et cadre d’auberge très « province comme avant ».

Chocolat, soufflé, mi-cuit, glacé © GP

Chocolat, soufflé, mi-cuit, glacé © GP

La Table des Blot à l'Auberge du Château

1, grand rue
78720 Dampierre-en-Yvelines
Tél. 01 30 47 56 56
Chambres : 80-120 €
Menus : 45, 70 €
Carte : 60- 75 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi, dimanche soir
Site: www.latabledesblot.com

La Table des Blot à l'Auberge du Château” : 4 avis

  • Anne

    Juste parfait! Cuisine excellente et service au top! Les plats sont aussi beaux que bons, un délice dans l’assiette. L’endroit et l’accueil sont chaleureux, tout le monde a été aux petits soins pour s’assurer que nous passions un moment d’exception: une réussite!! Je recommande vivement.

  • SANDRINE lorusso

    Ma mère a réservé pour son anniversaire un diner pour 17 personnes 3 mois avant la date de l’évènement, l’accueil moyen lors de la réservation enfin bon la table semble très bonne sur les réseaux sociaux et venant d’Espagne pas bien grave, enfin !!!
    Le jour J arrive sous un ciel bleu, nous arrivons tous ensemble, personne pour nous accueillir, ça commence très bien mais ne disons rien !
    Nous entrons dans la salle, un jeune homme vient enfin nous dire bonjour.
    La patronne (une femme sèche) vient nous voir pour nous dire que l’apéritif sera servi quand tout le monde sera assis (1 petite coupe de champagne).
    Ma mère avait demandé une table ovale (à la réservation pas de problème) et à ma grande surprise les 17 couverts sont les uns en face des autres et les bouts vides (autant dire très moche), je demande de modifier la table et la patronne m’explique que cela fait 22 ans qu’elle fait cela et c’est comme ça, le service n’est pas là !
    En l’espace de 20 minutes nous avons eu la coupe, l’amuse-bouche, l’entrée autant dire un lance pierre, à peine posé les couverts que la suite arrive…
    Je demande d’aller moins vite, nous ne sommes pas aux pièces, c’est une réunion de famille et nous n’avons pas le temps d’échanger et de prendre notre temps rien n’y fait !!!
    Pour le fromage nous obtenons 15 minutes pour se poser un peu (à force de demander plus de temps) qui se transforme en 7 minutes de pause !!!
    Tout le monde commence à perdre patience car nous ne sommes pas entendu.
    Au moment du dessert l’apothéose !!!!
    Juste avant le dessert les cadeaux sont devant ma mère pour qu’elle puisse les ouvrir et à ma grande surprise un jeune serveur arrive pousse son bras et pose l’assiette de dessert, là je demande 15 minutes pour ouvrir les paquets…
    Il faut demander au chef me répond le serveur.
    Je demande donc que le chef ralentisse la cadence et surtout que ma mère puisse ouvrir ses cadeaux et là la catastrophe !!!!
    Le chef arrive fou de rage prêt à me frapper c’est sa femme qui le retient et se place juste devant moi, il en déchire sa veste… Mon neveu vient lui dire qu’il n’a pas à parler comme ça et qu’il n’a pas le droit de me frapper…
    Il ne supporte pas de devoir ralentir . Il hurle et nous explique qu’il a 1 étoile depuis 30 ans et que c’est lui qui commande.
    Je lui explique que nous sommes des clients et qu’il nous doit un minimum de respect confort…
    il continue à s’emporter pour nous dire  » barrez-vous je suis chez moi, les repas sont pour moi « … ma petite nièce de 14 ans (qui a assisté à un attentas il y a quelques années) est sous le choc et pleure et revit sans doute la violence…
    Le temps que tout le monde reprenne ses esprits et que ma petite nièce soit calme nous décidons de partir comme nous a demandé le chef.
    Là nous constatons que les serveurs ferment les portes à clés, et au moment de partir la gendarmerie arrive (appelé par la propriétaire) ouff…
    Nous expliquons la soirée, la responsable raconte nos conversations aux gendarmes (attention il n’y a pas d’intimité ni confidentialité professionnelle, elle écoute tout…)
    Compte tenu de la soirée ratée nous demandons une réduction et grande surprise non pas de remise commerciale !!! Les gendarmes expliquent donc à la patronne de faire un geste qu’elle gère un établissement public et qu’il est important d’être au service des clients !!!
    Le chef gendarme demande alors à la responsable de faire venir le chef, elle explique qu’il est rentré chez lui, c’est alors que j’explique au gendarme que c’est son mari et bizarrement 20 secondes plus tard le chef arrive expliquant qu’il est chez lui et qu’il a 1* depuis 30 ans…. Le gendarme lui remet les pendules à l’heure en lui expliquant qu’il doit garder son calme face à la clientèle et surtout lorsque l’on a un restaurant. Cela ne fait pas professionnel du tout… Alors attention….
    Je passe les cris depuis la cuisine que nous avons entendu durant le diner !
    Merci les gendarmes pour votre intervention…

  • Nous étions chez vous ce 2 décembre 2018 pour fêter deux anniversaires en famille.
    Belle salle avec feu de cheminée, accueil très agréable par toute votre équipe, service impeccable
    et sublime repas avec une présentation de grands chefs.
    Tous nos remerciements et félicitations pour ce bon moment.
    Cordialement vôtre.
    Chantal B.

  • Nathalie

    Une très bonne et belle table même si l’amuse bouche ne change jamais ainsi que les petites mignardises qui accompagnent le café mais on leur pardonne ils sont tellement sympathiques les Blot, lui grand un peu timide et elle toute frêle toujours de bon conseil. Un pain maison a tomber et des saveurs et des épices dans les plats toujours soignés. On n’y retourne sans faim, euhhhh non sans fin

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Table des Blot à l'Auberge du Château