> > > > Le Café du Commerce
8

Le Café du Commerce

« Café du Commerce (Paris 15e): mon meilleur bide »

Article du 29 juillet 2010

La superbe galerie du Café du Commerce

J’ai dû vous le dire et vous le redire, mais puisque je suis presque au bout de mon pensum, il est doux de le réaffirmer: juillet est, pour moi, un mois de grand labeur. Car c’est celui où j’achève la rédaction et le rewriting (c’est quasiment pareil, me direz vous, mais pas tout à fait, enfin presque…) du Pudlo Paris. Pour cette 21e édition, on pourrait croire que les assiettes cassées (les tables décevantes ornées du symbole d’une assiette brisée, genre créé par moi il y a plus de vingt ans à Cuisine et Vins de France, avec le concours de l’exquis Michel Creignou, alors rédacteur en chef de ce magazine) sont devenues rares voire inexistantes – la qualité générale progressant à grands pas. Et bien pas du tout.

La preuve? L’un de mes « meilleurs bides » de l’année, dans le 15e, j’ai dit le monumental Café du Commerce. Voici le rapport, rédigé il y a déjà quelques semaines, par votre serviteur. Qu’on me dise juste si ça a changé depuis…

« Nous ne voulons que du bien à Etienne Guerraud. Reste que sa brasserie genre monument (en péril) des années 1920 nous paraît un brin « cra-cra » et, si un bon coup de peinture ne serait pas superflu, la cuisine mérite, elle aussi, un sérieux toilettage, de même qu’il pourrait songer à rehausser le niveau de ses produits. Des poireaux revêches, un œuf mayo digne d’industrie, une soupe à l’oignon gratinée palîchonne, comme une aile pochée grenobloise carrément fadasse n’incitent guère à l’indulgence. Certes les belles viandes de Corrèze de la ferme familiale (côte de bœuf grillée, entrecôte, faux filet persillé, bavette) rattrapent un peu les choses, mais à peine, car la cuisson, le soir de notre venue laissait à désirer. Gentil vacherin glacé vanille-framboise, in fine, et nougat glacé sans relief. »

Le Café du Commerce

51, rue du Commerce
Paris 15e
Tél. 01 45 75 03 27
Menus : 15 (sem., déj.) €
Carte : 35-45 €

A propos de cet article

Publié le 29 juillet 2010 par

Le Café du Commerce” : 8 avis

  • BenH

    Certains établissements parisiens oublient que les personnes qui fréquentent leurs établissements sont des clients… c’est le cas du café du commerce.

    Nous avons réservé 10 jours à l’avance une table de 12 pers pour célébrer notre déjeuner équipe (entreprise) de Noel. Le patron nous appelle le jour J, pour nous demander avec insistance si nous serons bien 12, puis nous sommer d’arriver non pas à 13h mais à 12h45 maximum. Nous répondons que nous ferons au mieux mais que nous avons des RDV clients avant. Sur ce, le patron très agressif nous dit que c’est 12h45 ou rien, que nous ne sommes pas les seuls, et finit par nous suggérer d’aller déjeuner ailleurs, sur un ton honteux.

    Quel sens du service ! Il faut changer de métier….

  • Jack TOMBE

    Cet endroit est EXCELLENT le plus souvent.
    J’habite dans le 15è et j’ai eu la chance d’y aller de nombreuses fois.
    Globalement je suis très satisfait (et d’ailleurs j’y retourne demain ^^) et je trouve que le rapport cadre / accueil / service / qualité des produits / qualité du cuisinier / prix est vraiment top, je rappelle que l’on est à paris 15 et pas en région tout de même …
    Mes conseils : réservez, arrivez tôt, testez leur viande, soyez sympa avec le personnel et n’hésitez pas à demander conseil aux anciens serveurs, ils sont souvent bons.

  • Rose

    Je suis absolument étonnée de tous ces commentaires
    J’y ai trouvé pour ma part un bistrot restaurant au charme unique et convivial. Au service chaleureux et aux plats délicieux avec un goût du terroir rare. Sans parler du prix très compétitif. Les produits sont vraiment frais. Peut être est-ce pour cela qu’ils ne peuvent avoir tous les aliments demandés par leurs clients pointilleux comme dans un supermarché ou dans un restau où le congelé fait loi.
    Bref je recommande pour ma part,
    Cordialement.

  • Anna Gavona

    Hier au soir nous étions fiers de faire découvrir à notre neveu italien un célèbre restaurant parisien authentique et bonne chère : QUELLE DECEPTION.
    Nous étions accompagné par une petite fille de 3 ans à l’appétit difficile nous avons demandé une purée de haricots vert : PAS POSSIBLE nous a ton répondu .Nous n’avons pas de mixer en cuisine.Le plat de haricots vert est arrivé écrasé à la fourchette !
    Effectivement les plats avaient tout à fait l’air d’être réchauffé et pas très frais en terme de préparation.
    Dommage de massacrer une si belle réputation .Il vaut mieux changer de métier.

  • Finet Edmée

    Ce 1er Janvier 2014, nous sommes allés avec mon mari à midi au café du commerce, manger des pieds de porc à la Sainte Menehoulde et ils étaient délicieux. J’ai trouvé le personnel très accueillant et souriant.

  • Vanessa

    Le Café du Commerce ? Quelle déception ! Je n’ai vu aucun changement bénéfique en 4 ans. J’ai même l’impression que cela se dégrade petit à petit. Le décor est certes joli mais le service laisse à désirer. Les plats figurant sur la carte sont souvent indisponibles (j’en ai fait l’expérience deux fois de suite) alors que nous étions arrivés vers 20 heures … Je trouve déplorable que pour avoir du pain, du sel ou du poivre, de la moutarde ou autre il faille en faire la demande auprès des serveurs … Quant à la fraîcheur de certains produits, j’ai quelques doutes …. Peut-être étais-je mal tombée ? Deux fois de suite malheureusement c’est un peu de trop … Je suis vraiment déçue.

  • BUNEL

    Des plats servis à basse température qui repartent en cuisine accompagnés par le rire du serveur qui continue à se boyauter avec ses collègues en attendant de réapparaître et de nous avouer qu’il a l’habitude de ces alller et retours… Nous pensions trouver une pâle copie de Boffinger et nous découvrons un faux Chartier….. nous reviendrons peut-être espérant que nous avons été les victimes d’un moment de faiblesse . Voilà une adresse qui attire par son décor et ses vins à 15 euros…. une adresse qui se prend pour un bouillon en attendant de prendre un bouillon.

  • S.Bertin

    Etant professionel et accesoirement amis des Guerreaud, votre vision du Commerce m’atriste…Oui biensur il y a redire sur la cuisine, effectivement la déco est viellissante…et c’est la l’essentiel pour les clients, Mais !!!!

    Mais, ne serait’il pas bon de rappeller que Etienne & Maire qui ont repris cette enseigne en piteuse état il y a 8 ans (2003), avaient un travail colossal a effectuer, à commencer par remettre l’équipe de cuisine comme de salle au travail (remotiver, former, recruter)!!! Ne faut-il pas rappeller que Le Commerce et une des dernierères (ci ce n’est la dernière) Grande Brasserie Parisienne INDEPENDANTE avec tout que cele représente, moyen financier, moyen logistique, et j’en passe ). Etienne gére une brasserie de 300 place comme on peut gérer un bistrot de 50/70 notement en cuisine ou tout est fait maison
    Cette été 2011, ils viennent de finir leur investissement en cuisine, un plan de renovation sur 3/4 ans, ils ont une équipe dynamique et soudé…
    Soyez en sur, Etienne ne va pas s’arreter la, car Le Commerce est toujours en reconstruction, mais il faut du temps…
    Stéphane

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Café du Commerce