Paris 7e : généreux « Bistrot de Paris »

Article du 19 mars 2022

Le service des harengs © GP

Millésimé 1965, ce vrai-faux bistrot art nouveau signé Slavik, créé pour Michel Oliver, qui en fit une star du Paris des années nouvelle cuisine, perdure dans la discrétion et la bonne humeur. Le lieu a résisté à l’usure du temps, aux modes, comme à la dite « nouvelle cuisine ». La déco avec ses stucs, ses chaises Thonet, sa verrière n’a pas d’âge. Le personnel en noir et blanc a du caractère et n’oublie pas de sourire. Le registre « tradi » est, lui, fort bien tenu et la carte des vins a de la ressource.

Oeuf mayo © GP

Bref, on ferait bien sa cantine de ce lieu délicieusement hors vogues, tenu avec sérieux par les Paul qui possèdent également Savy dans le 8e et Chez René boulevard Saint-Germain dans le 5e. Cette perle discrète est sans doute le joyau de leur petit groupe voué à la bonne « bistrologie » parisienne. Témoins les mets sages et classiques servis là avec sérieux, fidélité et componction.

Pâté en croûte © GP

Œuf mayo et sa macédoine de légumes, harengs marinés, signés de l’expert du genre, J-C David à Boulogne, proposés en terrine et à volonté, avec ses divines pommes à l’huile, solide pâté en croûte aux foies de volaille, artichaut vinaigrette farci de ses haricots verts frais, foie de veau escalopé avec son vinaigre de framboise, ses pommes de terre purée ou encore craquant confit de canard flanqué de ses frites maison ne souffrent guère de discussion.

Confit de canard © GP

On y ajoute les jolis vins d’une carte abondante, comme le beaujolais et le chenas, tous deux fruités à l’envi, signés du domaine Piron, le vertueux marsannay de Sylvain Pataille, vif et racé, plus le délicieux gewurztraminer « vendanges tardives » de Léon Beyer à Eguisheim, qui arrosent à point les jolies douceurs maison comme le craquant riche Paris-Brest, la brave mousse au chocolat et les roboratives profiteroles (également au chocolat). Le service est enjoué, l’ambiance aussi. Voilà un lieu très parisien qui mérite bien son nom…

Profiteroles maison © GP

Le Bistrot de Paris

33, rue de Lille
Paris 7e
Tél. 01 42 61 16 83
Carte : 45-70 €
Horaires : 12h-14h30, 19h-23h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Fermeture annuelle : Noël-Nouvel an
Métro(s) proche(s) : Solférino, Rue du Bac

A propos de cet article

Publié le 19 mars 2022 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !