Voyage dans les bistrots de l’Ouest

Article du 9 décembre 2021

Il ne cesse de payer son tribut aux origines, de célébrer la gloire des humbles. On comprend pourquoi au début de ce livre qui rend hommage au café de ses grands-parents en Mayenne. Pierrick Bourgault dresse une sorte d’inventaire minutieux des cafés disparus ou en résurgence, symboles de convivialité rurale dans un pays amical et complice. Entre Normandie et Bretagne, Sarthe et Mayenne, de Blainville-sur-Mer à Saint-Berthevin, il prête une oreille attentive aux uns et autres, indique que le métier d’aubergiste, de cafetier, de bistrotier ressemble fort à celui d’animateur culturel. Il faut payer de sa personne, boire avec les uns, écouter les autres, donner de son temps à tous. Bar-musette, café concert, simple buvette, café-librairie ou épicerie, restaurant rural, bistrot de passage, estaminet d’exception, comme celui de la fameuse Mère Lapipe à laquelle il a déjà consacré un livre, Pierrick le barde continuer de dresser une stèle aux humbles, aux oubliés, aux amis d’hier. Nostalgique et tendre, doucereux et bourru, tendre et doucereux, comme un vin simple qu’on boit vite fait sur le zinc ou une liqueur douce que l’on sirote entre amis, ce livre d’heures se feuillette avec amitié et se lit avec complicité. Un bien joli vagabondage…

Voyage dans les bistrots de l’Ouest, de Pierrick Bourgault (Ouest France, 15,90 €, 192 pages).

A propos de cet article

Publié le 9 décembre 2021 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !