Tours : du Saint-Hilaire au Saint-Honoré

Article du 14 décembre 2021

Benoît Pasquier, son épouse Isabelle et son équipe © GP

Benoît Pasquier? On a connu ce Beauceron fier de l’être en défenseur des vertus gourmandes d’Eure et Loir, dans une maison chartraine à fleur de pont et de fleuve avec poutres, où il  promouvait  le produit local avec allant. Et voilà qu’on le retrouve, quinze ans plus tard, avec son épouse Isabelle à l’accueil, dans cadre de chaumine rustique avec le four du boulanger qui fut jadis celui du boulanger Jacques Mahou, le Poilâne tourangeau. Dans ce décor champêtre, à deux pas de la cathédrale, ce caméléon de charme continue de vanter, avec allant, les charmes de la tradition, ligérienne, cette fois-ci.

Pâté de Tours © GP

Sa maison se nommait autrefois le Saint-Hilaire. Il office aujourd’hui, avec une jeune équipe, au Saint-Honoré, avec une jeune équipe motivée. Son menu à 33 € présenté sur ardoise ne mérite que des éloges : il y a les sucettes au parmesan ou les lentilles et lard en amuse bouche, puis le pâté de Tours au foie gras, avec poire tapée et sa fine gelée au vouvray, la cassolette de cabillaud à l’estragon, le tartare de daurade à l’huile d’olive, chou-fleur et multi-graines torréfiées.

Cassolette de cabillaud à l’estragon © GP

Les plats de résistance : le croustillant de Saint-Jacques aux shiitakés et jus de viande à l’huile de noisette, le magret de canard aux châtaignes et vinaigre à l’orange ou le filet mignon de porc au chinon et fruits secs donnent aussi dans le régionalisme bien compris, avec des assiettes riches, parfois surchargées. Mais c’est le revers de la générosité.

Filet mignon de porc au chinon et fruits secs © GP

On boit là dessus le saint-nicolas-de-bourgueil bio le Vau Jaumier de Gerald Vallée au du domaine de la Coutelleraie. Sans négliger les jolis desserts : pain perdu au lait de poule et caramel au vouvray, marbré d’agrumes sauce au thé à la bergamote, glaces et sorbets maison (passion, noisettes, ananas ou cannelle) et encore gratin d’ananas sabayon au vouvray. En saison de chasse, on propose là le lièvre à la royale, proposé désossé, farci, entier et reconstitué qui se partage pour de grandes tablées. Mais la demande est forte, avec des réservations… jusqu’en 2023 !

Pain perdu au lait de poule, caramel au vouvray © GP

Le Saint-Honoré

7 Pl. des Petites Boucheries

37000 Tours

Tél. : 02 47 61 93 82

Fermeture hebdo. : sam., dim.

Menus : 33, 55€ .

Site : www.lesainthonoretours.fr

 

A propos de cet article

Publié le 14 décembre 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !