Paris 8e : l’Italie en fête de Gigi

Article du 22 novembre 2021

Images de Gigi © GP

C’était la Maison Blanche, une table qui fut à la mode, ultra-panoramique, perchée au dessus du théâtre des Champs-Elysées. C’est devenu Gigi, une table de fête, alerte et italienne, sous la houlette du groupe Paris-Society, transformée, par un coup de baguette magique en table italienne enchantée, avec ses tables en marbre sans nappe, sa moquette chamarrée, signée de l’architecte franco-mexicain Hugo Toro, ses mosaïques pimpantes au sol la vue sur la Tour Eiffel, sa grande baie panoramique, son jardin avec terrasse.

Poivrons marinés © GP

En prime, la cuisine italienne de tradition revue par le chef exécutif Julien Chicoisne, formé jadis aux Fermes de Marie avec Nicolas le Bec, qui ouvrit la table du Drugstore et qui signe toutes les tables du groupe de Laurent de Gourcuff, celles de Bambini, Girafe, Monsieur Bleu, Coco, Perruche, Mun et Maison Russe. Comme pour cette dernière qui propose une version française de la cuisine russe, Julien le magnifique, caméléon culinaire, capable d’emprunter tous les styles sans prendre la pause, signe une suite de plats pleins de panache, de goût et de style.

Langouste et spaghetti © GP

Le culatello de Zibello, la straciatella à l’huile de basilic, les arancini à la truffe, les poivrons confits, le vitello tonnato, la divine salade de tomates avec son condiment aillé, la caponata sicilienne, le carpaccio de loup de mer à l’huile de basilic, les artichauts violets crus et parmesan font des mets de partage délicats et frais. Le moment spectaculaire du repas : la langouste découpée en salle pour des spaghetti à la langouste, avec leur sauce bisque pleine de tonus et de piment. Mais les mafaldine à la truffe ne sont pas mal.

Mafaldine aux truffes © GP

En dessert, la gaufre à la nocciolata, le « Monte Bianco », un mont blanc revu comme à la Maison Russe avec meringue, crème de marrons et myrtilles ou encore la pavlova exotique géante, font du bien par où ils passent. Et, côté liquides, on cède aux jolis cocktails maison, dont le Spritz et le Negroni, ou encore aux séductions toscanes, comme en Maremme, avec le Lodai de la Tenuta Fertuna. Ambiance musicale forte, avec en vedette « Gigi l’Amoroso » de Dalida.

Gaufre nocciolata © DR

Gigi

15, avenue Montaigne
Paris 8e
Tél. 01 47 23 55 99
Carte : 65-150 €
Horaires : 12h-15h, 19h-2h du matin (dernière commande : 23h30).
Fermeture hebdo. : aucune
Métro(s) proche(s) : Alma – Marceau
Site: gigi-restaurant.com

A propos de cet article

Publié le 22 novembre 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !