Paris 2e : déjeuner mode au Café Jeanne

Article du 22 novembre 2021

Jean-François Roquette © GP

C’était jadis les Orchidées, c’est devenu le Café Jeanne, incluant la belle salle sous verrière et le salon face à la cheminée qui faisait jadis office de bar/salon de thé pour le très chic Park Hyatt Vendôme décoré par Ed Tuttle. Jean-François Rouquette, le chef étoilé du Pur, qui n’ouvre que le soir, y sert une cuisine à la fois mode et tendance, éclectique mais sûre, et surtout savante sur ses bonnes bases classiques, en non stop de midi à très tard, à un public qui peut venir déjeuner sérieusement ou grignoter à toute heure, une salade, un club sandwich, un croque monsieur, une pâtisserie ou bien mieux et surtout bien plus.

Parfait de foie gras © GP

Rouquette, grande bringue d’Aveyronnais solide et charmeur, que nous connûmes jadis à la Cantine des Gourmets avenue de la Bourdonnais et fut formé au Crillon, dans la dream team de Jean-Paul Bonin, y demeura sous la houlette de Christian Constant, sans omettre de passer à la Palme d’Or à Cannes, avec Christian Willer, puis au Taillevent. On se doute qu’il sait tout faire et, surtout, faire faire par une jeune équipe au taquet. Pour un déjeuner gourmand, à la fois classique et tendance, on goûtera avec plaisir le parfait de foie gras de canard recouvert finement de courge, avec ses céréales soufflées et pousses de moutarde ou encore le fin carpaccio de sériole, avec huile d’olive, fenouil et poutargue.

Salade César au homard © GP

On adore le cabillaud qui s’effeuille, marié à la brandade de haddock avec ses gaufrettes de pommes de terre, mais la salade César revue au homard breton avec sa mayonnaise légère, quoique généreuse, parfumée à l’anchois, saupoudrée de parmesan, avec sa belle romaine craquante vaut le détour. On y ajoute les jolies pâtisseries du chariot, dont  l’île flottante, la forêt noire revisitée ou la vraie fausse « tarte exotique », façon boule coco, avec meringue, fruit de la passion, signée de la jeune orfèvre des douceurs, d’origine coréenne, Narae Kim, qui méritent l’applaudissement.

Cabillaud et brandade de haddock © GP

Il y a encore les jolies glaces (pistache, vanille, chocolat noir) de l’expert Emmanuel Ryon, MOF de son registre, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. Et côté vins, au verre, on goûte avec bonheur le rouge Vinosia Neroroma de cépage aglianico typique des Pouilles signé Luciano Ercolino, qui constitue le bon rapport qualité/prix/plaisir du lieu. Manière de prolonger le sentiment de voyage qu’offre ce lieu chic et gourmand au coeur du Paris des courses de luxe et du rêve permanent.

La pâissière Narae Kim et la tarte exotique © GP

Café Jeanne au Park Hyatt Paris Vendôme

5, rue de la Paix
Paris 2e
Tél. 01 58 71 12 34
Carte : 50-110 €
Horaires : 12h-23h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Opéra
Site: parisvendome.park.hyatt.com

A propos de cet article

Publié le 22 novembre 2021 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !