1

Concarneau : un Chantier gourmand

Article du 12 juillet 2021

Mickaël Rigoux et Guy Diquelou © GP

Sacré Guy Diquelou ! On a suivi ce Finistérien doué d’idées dans (presque) toutes ses aventures. On l’a connu jadis à l’hôtel Sainte-Marine face à Bénodet  (devenu le Bistrot du Bac), puis aux Sables et au Bistrot de Concarneau, au Prieuré de Quimper et à l’hôtel de la Pointe Sainte Barbe au Conquet. Si l’on compte bien ce « chantier » est sa 6e aventure – ce qui ne veut pas dire que toutes ses autres se soient arrêtées en chemin – vérifiez sur le blog !  Guy possède, en tout cas, le don d’imaginer de jolis endroits, toujours bien situés et de les mettre en valeur, tout en insistant sur le bon rapport qualité prix, celui des menus, mais aussi des vins (ce connaisseur est un amateur de grands crus dispensés à tarifs cléments).

Huîtres farcies © GP

Ces temps-ci, il traîne sa dégaine de vieux sage à la Anthony Hopkins du côté de Concarneau, face au port, dans les anciens magasins maritimes rénovés en beauté, où il imaginé une table moderne, un tantinet design et panoramique avec verre, bois, comptoir, premier étage au plafond haut, façon loft,  où il a mis en place le jeune Mickaël Rigoux, ancien du Moulin de Rosmadec à Pont-aven au temps des Sébilleau et de l’Hostellerie de la Belle Aurore à Sainte-Maxime, qui fait la part belle aux produits de la mer.

Carpaccio de saint-pierre aux agrumes © GP

Parmi ses réussites, on se régale sans mal avec les huîtres de Cadoret farcies et finement persillées, le frais carpaccio de saint pierre aux agrumes, avec ses shimejis marinés au soja, plus un soupçon de coriandre, le splendide homard à la parisienne dit en « bellevue », décortiqué servi froid avec une mayonnaise légère et du piment d’Espelette ou encore une pintade laquée accompagnée d’un écrasée de pommes de terre avec son jus aux épices douces et enfin une tarte citron yuzu meringuée flanquée d’un sorbet pomme verte. 

Homard en Bellevue © GP

On y ajoute les jolis vins de Collioure du Clos Saint-Sébastien, signés de Jacques Piriou, big boss des chantiers navals locaux et ami du patron dont le rosé, issu de syrah et grenache noir, fait simplement merveille.  A découvrir pour le plaisir de voyager dans le verre !

Tarte citron yuzu © GP

Le Chantier

20 Quai Carnot

29900 Concarneau

Tél. : 02 98 98 03 90

Menus : 25 (déj.), 34, 48 €.

Carte: 35-55 €.

Site : restaurant-lechantier.fr

A propos de cet article

Publié le 12 juillet 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Concarneau : un Chantier gourmand” : 1 avis

  • Bertrand Gosseaume

    On ne peut pas dire que le homard est en belle vue. »belle vue «  est une présentation du homard ou de la langouste en médaillons déposés sur la carapace reconstituant le corps complet.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !