1

Paris 15e : pas d’abstinence chez Abstinence

Article du 25 juin 2021

Lucas Felzine © GP

Un paradoxe? Un oxymore? Un antiphrase? Une litote? Une hyperbole? Une métaphore? Il y a tout cela dans cette enseigne bizarroïde qui rappelle que l’on fut confiné plusieurs mois et que l’on s’abstint de sortir au restaurant, mais qui incite à faire la fête, avec des plats à partager façon tapas ou mezzés et un bel esprit destructuré. Aux commandes des fourneaux, Lucas Felzine, qui fut l’apôtre de la cuisine nikkei – entre la rencontre des sushis et des ceviches, du Pérou et du Japon – à deux pas des Tuileries, à l’enseigne de Uma, joue désormais un esprit très telavivien – est-ce un hasard si sa belle-mère tient un traiteur à Jaffa.

Hors d’oeuvre © GP

Ce chef créatif et singulier, formé chez William Ledeuil (the Kitchen Galerie), Alain Passard à l’Arpège mais aussi à l’Abeille au Shangri-La, époque Philippe Labbé, a fait de cette toute neuve table, lancée par Guillaume Bernard du Fitzgerald dans le 7e, un lieu gourmand, où l’on se régale en s’amusant.  Au programme du moment : oeuf mayo mimosa et caviar, crème d’artichaut à la truffe d’été et artichauts poivrades frits, Beignet « milgiacci » au bruccio avec crème crue au sumac, asperges blanches des Landes, jasmin et jaune d’œuf confit ou encore sardines à l’huile d’épices et physalis font des hors-d’oeuvre vifs, drôles, savoureux, à grignoter pour le plaisir.

Service © GP

On boit là dessus un friand rosé de chez Peter Fischer au château Revelette en côteaux d’Aix ou un Peyrassol des côtes de Provence en pressurage direct, tout en faisant un sort au « soft shell crab » (crabe mou sans coquille et frit) and chips (avec ses chips de pommes de terre vitelotes), comme au sashimi de thon ikéjimé avec sa sauce sésame au shiso, son poulpe grillé avec sa crème de courgette et concombre, son boeuf de Galice maturé aux poireaux brûlés et condiment miso noisette. En, on retombe en enfance, in fine, avec les churros à la banane et Nutella ou, mieux, le craquant millefeuille vanille avec cacahuète grillée et caramel au beurre salé.

Soft shell crab & chips © GP

Service souriant et gentil tout plein, même s’il balbutie encore et fait ses gammes (on vous apporte les cocktails du début en … milieu de repas!),  joli cadre néo-Art déco, lignes géométriques, comptoir de dégustation, plus tables chics en marbre blanc et grande terrasse: on ne s’ennuie pas chez Abstinence.

Desserts © GP

Abstinence

47 avenue de la Motte-Picquet

Paris 15e

Tél. : 01 42 77 80 09

Horaires : 11h30-21h

Fermeture hebdo. : aucune.

Menu: 35 €.

Carte: 55 €.

Site : abstinenceparis.com

 

A propos de cet article

Publié le 25 juin 2021 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Paris 15e : pas d’abstinence chez Abstinence” : 1 avis

  • Aude dunouhaud

    Hâte de découvrir ce sympathique endroit de voyager en découvrant et dégustant tout est Harmonie à très vite

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !