1

Wimereux : l’avènement de Benjamin Delpierre

Article du 14 août 2020

Benjamin Delpierre © GP

On connut ici jadis Alain Delpierre, qui travailla à Lille, chez Robert Bardot, puis à Paris, chez Jacques Cagna, avant de rejoindre sa ville natale, Boulogne-sur-Mer, à la Liégeoise. Il transportera ses pénates, en 1996 déjà, à cet Atlantic de Wimereux, où il fit d’ailleurs ses classes dans cette charmeuse demeure à la façade Art déco, face la digue, au temps du bon monsieur Hamiot, qui eut ici ses deux étoiles. C’est désormais son fils Benjamin qui est le maître d’oeuvre des lieux.

Carpaccio de lotte © GP

Président des JRE (les Jeunes Restaurateurs d’Europe), passé chez Jean-Michel Lorain à Joigny, Michel Roth au Ritz (où il rencontra son épouse, Aurélie, alors en cuisine) et Pierre Gagnaire à Paris, a révolutionné la maison : hôtel moderne, chambres de grand confort face à la mer, maison agrandie avec l’adjonction d’une maison mitoyenne, salle au premier étage, toujours baptisée la Liégeoise, ouverte le soir, qui regarde vers le large, avec son service élégant, ses panneaux de bois, ses frises, sa brasserie l’Aloze dont on reparlera, sa cave imposante sur laquele règne le facétieux Valéry.

Bar confit comme une pissaladière © GP

On est vite à l’aise pour se laisser aux belles idées marines du moment : carpaccio de lotte, mousse de chou-fleur et coques, comme une pissaladière avec son fin feuilletage au bar confit, tomate et oignons, homard de la Côte d’Opale avec sa raviole au thé Matcha, chou rave et framboise, en fin condiment acidulé, vive avec sa jolie déclinaison de maïs et lait de coco qui rappelle opportunément que Benjamin travailla un an au Toiny Saint-Barth avec Maxime Deschamps.

Homard, raviole Matcha, chou rave, framboise © GP

Tout cela passe comme un souffle. Avec le frais chablis de Pierre-Etienne Defaix et le superbe pinot noir du Clos Saint Landelin de chez Muré à Rouffach en 2015. On glisse aussi que le plateau de fromages signée Philippe et Romain Olivier fait une balade pédagogique et gourmande  du côté des belles pâtes fermières du Nord.

Vive, maïs, citron vert, coco © GP

On retrouve un brin de l’esprit Hauts de France dans les audacieux desserts maison, qui mêlent astucieusement légumes et fruits : fraise, poivre, granite de concombre et de céleri – compote de pêche et de thym, écume et glace au thym, gavotte, chocolat betterave et feuilleté caramélisé. Voilà une table à découvrir!

Service du fromage © GP

Desserts © GP

La Liégeoise à l’Atlantic

6 rue Notre Dame

62930 Wimereux

Tél. : 03 21 32 41 01

Fermeture hebdo: déj.

Menus: 49, 70, 90 €.

Site : www.atlantic-delpierre.com

A propos de cet article

Publié le 14 août 2020 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Wimereux : l’avènement de Benjamin Delpierre” : 1 avis

  • Lagouche marc

    J y ai fait mon stage d été, fin de ma première année de BTS cuisine au Touquet, cela devait être en 1974,du temps du bon et respectable monsieur Hamiot et du chef Bernard Abras.
    Une époque révolue certes, mais dont je garde d innombrables souvenirs.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !