Nice : Stéphane Chenneveau, cuisinier façonnier

Article du 13 janvier 2020

La devanture  © AA

Une belle table niçoise et son chef artisan à découvrir : notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, nous dit tout …

Fleur et Stéphane Chenneveau © AA

Dix ans déjà que Stéphane Chenneveau s’est installé pour faire la cuisine qu’il aime, seul devant ses fourneaux comme un compositeur devant son piano. Son entrée dans le monde de la gastronomie étoilée s’est faite aux Hautes Roches à Vouvray près de Tours après son apprentissage dans sa Vendée natale. Suivront le domaine des Hauts de Loire à Onzain, La Rotonde près de Lyon avec Jacques Maximin comme consultant, et Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid. En 1998, il rejoint le Louis XV-Alain Ducasse, découvrant ainsi la Riviera dont il ne repartira pas. Il étrenne sa première place de chef au Quai des Artistes à Monaco, puis au Beef Bar et au Bistrot Tartine avant de se lancer en solitaire dans l’ouverture de L’Atelier à Nice.

Cannelloni de seiche farci de moules © AA

Dans une décoration industrielle très tendance et assez cosy, mariée aux touches vinicoles, avec cuisine ouverte et terrasse couverte assortie, il comble d’attentions ses convives à coup d’assiettes que ne renierait pas un chef étoilé. Il n’y a qu’à goûter le cannelloni de seiche farci de moules, coques et duxelles de champignons, sauce à l’encre de seiche pour s’en convaincre. Ce plat était celui imposé lors du concours des MOF 2007 dont il était un des sélectionnés. Gnocchis maison farcis à la truffe, noix de saint-jacques à la plancha, purée de céleri rave et bouillon de céleri branche, filet de saint-pierre, jus de betterave acidulé, raviolis de fromage frais, filet mignon de pata negra sauce miel, soja, sésame et purée maison ne font que conforter les premières impressions gustatives.

Filet de saint-pierre, jus de betterave acidulé © AA

Quant à la touche sucrée, dont la tarte du moment à base de datte medjoul et le rocher Suchard, on ne peut que s’en pourlécher les babines façon Tex Avery. Si tout se passe aussi bien à l’Atelier, c’est aussi grâce à Fleur, la maîtresse de maison dont la bonne humeur est contagieuse. Elle lui apporte la complémentarité dont ce chef artisan avait besoin depuis tant d’années.

Filet mignon de pata negra, sauce miel, soja © AA

Bien qu’elle ait occupée un poste confortable dans les ressources humaines, elle a choisi,  depuis trois ans, de prendre en main, en autodidacte passionnée, le service et la sommellerie. Depuis, – elle reçoit la clientèle comme si c’était dans son salon et les bises échangées deviennent vite des habitudes pendant que son homme concocte des mets aux saveurs/couleurs à charmer papilles et pupilles.

Le Rocher Suchard © AA

L’Atelier

17, rue Gioffredo

06000 Nice

Tél. : 04 93 85 50 74 & 06 067 54 30 10

Menus : 45, 60 €

Carte : 56 €

Fermeture hebdo : Lundi, mardi et mercredi.

Site : www.l-atelier-restaurant-nice.com/

A propos de cet article

Publié le 13 janvier 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !