Paris 16e : les saveurs fusion du Brach

Article du 17 janvier 2020

Adam Benthala © GP

Pour un retour de Tel Aviv, une escale au Brach fait une transition paisible. Il y a le cadre de Starck, le service dans le vent, les vins du Proche-Orient (du Liban ou d’Israël, estampillés Yarden et Gamla) ou du Maghreb (la syrah d’Alain Graillot et des Ouled Thaleb). Mais le crozes-hermitage de Laurent Combier à Pont de l’Isère passe tout seul.

Mezzé © GP

Plus les mets joliment fusion signés Adam Benthala.  Au menu : exquise soupe de lentilles à l’iranienne, avec cumin et un soupçon de crème, houmous revu au citron, caviar d’aubergine et copeaux de féta, plus ses pains variés (pita, fougasse ou hallah) font des mezzés emballants.

Foie de veau à la chermoula © GP

On ajoute le tajine de légumes, avec son chou-fleur rôti, le foie de veau aux grenades et chermoula flanqué d’une espuma de patates douces aux noisettes du Piémont. Un petit bémol pour les desserts, un peu répétitifs du MOF Yann Brys – mais l’intensément vanille n’est pas mal sur le mode de l’entremet crémé… Les glaces dites « onctueuses » sur la carte sont aux abonnés absents et l’assiette de fruits rouges n’est guère de saison. A améliorer…

Intensément vanille © GP

Hôtel Brach

1-7 rue Jean Richepin
Paris 16e
Tél. 01 44 30 10 00
Carte : 50-90 €
Horaires : 8h-2h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : La Muette, Rue de la Pompe
Site: brachparis.com

A propos de cet article

Publié le 17 janvier 2020 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !