7

Paris 8e : l’Italie rieuse du signore Zanoni

Article du 14 novembre 2019

Simone Zanoni © GP

Drôle, malicieuse, élégante, savoureuse, avec pas mal de sophistication sous l’apparence d’une simplicité rieuse : c’est la manière de Simone Zanoni au Four Seasons George V. La table est chic, avec sers stucs, moulures, verrière sur le patio, tables en cuir, belle mise de table, service jeune et dans le vent.

Tatin de tomate © GP

Crudi et arancini © GP

Velouté de potimarron et cèpes © GP

La cuisine? Séductrice en diable avec ses « crudi » de poisson (daurade, bar, thon aux truffes), ses huîtres farcies, ses boules de riz en arancini, son formidable velouté de potimarron aux cèpes et jus de truffe, ses petites fritures de poisson servies en amuse-gueule, ses spaghetti au homard et caviar séché, sa dorade royale service avec son jus de cuisson, ses légumes du moment, sa splendide tatin de tomates servie avec sa glace façon cacio e pepe.

Spaghetti au homard © GP

Daurade au four © GP

Legumes du jour © GP

Les jolis vins au verre (brut Ca del Bosco de Maurizo Zanella à Franciacorta, vermentino Lunae Colle di Luni, chianti classico Riecine au faîte du charme en sangiovese) vont l’amble et, en dessert, crème brulée, aux airs de cheese cake, ou composition de noisette xu Piémont et citron, permettent d’achever en douceur.

Noisette du Piemont et citron © GP

Le George au Four Seasons George V

31, avenue George-V
Paris 8e
Tél. 01 49 52 72 09
Menus : 65 (déj.), 110 €
Carte : 150 €
Horaires : 12h30-14h30, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : George V, Alma – Marceau
Site: www.legeorge.com

A propos de cet article

Publié le 14 novembre 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Paris 8e : l’Italie rieuse du signore Zanoni” : 7 avis

  • C’est TOUTES des assiettes de MARCO GARFAGNINI !!!!
    Il est à Dubai, c’est lui le créateur du Le George!!!!
    J’ai travaillé avec lui à l’ouverture du cette resto, il est top!!!Zanoni a tout copié !!!! Légumes bio en Porche!

  • Olivier

    Je ne vais pas vous contredire advitam sur un documentaire sur je n’ai pas vu.

    Mais un produit bio est supposé être, seulement, exempt de produits chimiques ou artificiels, et que c’est à travers cette absence que la démarche bio trouve sa cause.

    Si vous ramenez également le bio à un écosystème qui soit nécessairement local, nous ne sommes pas près, en effet, de goûter un avocat bio selon ce critère (à moins de ramener en voilier des avocats bio de la filière corse)…

  • Bertrand F.

    « Un produit bio n’est pas forcément local »

    Ah ah… je vous laisse déguster votre avocat bio du bout du monde, qui a pris le camion puis le bateau puis l’avion puis le camion puis le frigo puis….
    Tout ce qui était (peut-être, l’avez vous vérifié?) bio dans cet avocat s’est perdu en CO2 et particules fines. Dommage, encore raté.

    En effet, Mr Zanoni est talentueux et mérite sa porsche, mais je ne vois ni bio ni cohérence dans cette démarche.

  • Olivier

    « Et je passe sur la scène du convoyage de légumes bio en porsche. »

    J’imagine que s’ils avaient été emmenés en vélo, en bâteau, en avion ou en Peugeot 504, les légumes eurent été plus bio que jamais.

    Je crois, pour le coup, que la mise en scène eût été de masquer son train de vie. Il a réussi, tant mieux pour lui et tant pis pour nous, cela ne change en rien la caractéristique du produit.

    Un produit bio n’est pas forcément local.

  • Bertrand F.

    Je ne connais pas la cuisine de Mr Zanoni, mais l’avoir vu récemment dans un documentaire TV mettre en scène sa grand-mère italienne (qui se demandait bien ce qu’elle faisait là) pour satisfaire son autopromotion m’a donné la nausée.
    Et je passe sur la scène du convoyage de légumes bio en porsche.
    Ridicule.

  • Noluoc

    Bonjour,
    Tout le monde sait que c’est la pleine saison de la tomate !!
    Cordialement

  • Really great article . Thanks for sharing it

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !