Lille : le nouveau Cerisier est arrivé!

Article du 16 juillet 2019

Eric Delerue © GP

Il était le chef étoilé – et discret – de Laventie, disciple de Marc Meurin, établi avec bonheur au 3 rue de la Gare, à quelques 30 km de Lille, et le voilà désormais en ville. Eric Delerue a transposé avec panache son Cerisier face au Vieux-Lille, dans un immeuble moderne, avec, au rez-de-chaussée, une brasserie contemporaine, dont on va vous parler bien vite, La Griotte, et un hôtel zen avec quatre chambres de style, les Nids.

Celtuce, melon, livèche © GP

Ce sera l’événement de fin septembre. Pour l’heure, ce chef libre d’esprit, serein et vif, livre une cuisine fine et décomplexée, traditionnelle dans l’esprit, libre dans sa réalisation, donnant le meilleur de lui-même au fil des jours, des saisons, du marché, dans un cadre sobre, clair, contemporain et net, avec ses tables rondes en cuir, sans nappes, sa cuisine ouverte, sa cave à vins et à fromages apparente, son service pondéré.

Morilles farcies © GP

Les mets qu’il délivre empruntent une ligne claire qui séduit sans mal, avec des produits de haute qualité. Ses petites tartelettes de haddock et fromage blanc ou de fèves et salicornes, ou encore son mini-sandwich au thon comme son cromesquis d’escargots donnent un joli avant goût de ce qui va suivre. Il y a cet amusant celtuce, entre asperge et salsifis, au melon et livèche, son fin tartare de thon rouge, raifort et jus de betterave, ses superbes morilles farcies de romaine avec sa fine sauce vin jaune.

Tartare de thon © GP

Le morceau de bravoure du repas? Un veau magnifiquement tendre flanqué de mini-girolles et d’herbes fraîches. Cette cuisine d’instinct et de raison séduit avec force: les jus sont limpides, les cuissons douces, les couleurs soyeuses. Là-dessus, une jeune sommelière auvergnate au fait de son sujet vous propose des flacons pertinents et toniques, comme le vif chablis de Billaud-Simon et le si fruité saint-joseph les Terres Sèches de Cuilleron au nez de violette ébouriffant.

Veau, girolles, herbes © GP

Les desserts, signés eux d’une pâtissière voyageuse qui a notamment oeuvré dans de grandes tables anglaises, sont un « plus »: griottes, thym et citron, fraises ciflorette, roquette et meringue plus des mignardises d’exception achèvent de convaincre de faire halte ici-même.

Ciflorettes, roquette, meringue © GP

Le Cerisier en ville

14 Avenue du Peuple Belge

59000 Lille

Tél. : 03 74 49 50 51

Fermeture hebdo. : dim. lundi.

Menus: 55 (déj.), 78 (dîn.) €.

Site : lecerisier.com

A propos de cet article

Publié le 16 juillet 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !