Paris 8e : changement d’ère au 110 de Taillevent

Article du 21 avril 2019

Baptiste Jacques et David Bizet © GP

On vous reparle de cette belle annexe vineuse du Taillevent. On y sert toujours 110 vins au verre (dont un exquis grüner veltliner de chez Wagner dans la Wachau en liminaire et un saint-joseph poivre et sol de chez François Villard, côté côtes du rhône septentrionaux), mais le chef a changé, comme le service qui semble rajeunir, évoluer.

Velouté d’asperges © GP

Il est vrai que la maison existe aussi à Londres, que le maestro et double MOF, Antoine Petrus, veille au grain, ici et là. Tandis que David Boyer parti pour d’autres aventures a été remplacé promptement par Baptiste Jacques, natif de Chartres, passé là au Grand Monarque, où les Jallerat veillent une cave de Loire immense, avant de demeurer dix ans aux côtés de David Bizet, à l’Orangerie du George V, au George V tout court, puis chez Taillevent.

Linguine aux coquillages © GP

On comprendra que tout ce qu’il sert et signe ici, sur une partition classique, passe-partout certes, mais qui plaît à tous – ce qui n’est pas un défaut. Le velouté d’asperges, le pâté en croûte, le merlan Colbert, le vol au vent aux abats nobles, les linguine aux coquillages sont pile poile. On ajoute un registre de dessert malicieux – ce fut toujours une partie forte au Taillevent.

Merlan Colbert © GP

La panna cotta vanille aux fruits rouges et sorbet coco comme la (divine) mousse chaude chocolat noir à 70% avec son sorbet cacao donneraient envie de ne venir que pour eux. Ou de revenir pour le goûter. Voilà une maison discrète pleine de séduction.

Mousse chaude au chocolat © GP

Les 110 de Taillevent

195, rue du Faubourg Saint-Honoré
Paris 8e
Tél. 01 40 74 20 20
Menus : 44 €
Carte : 75-90 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Ternes, Charles de Gaulle-Etoile
Site: taillevent.com

 

A propos de cet article

Publié le 21 avril 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !