Nice : la trattoria buissonnière

Article du 13 février 2018

Voilà une neuve table néo-italienne à Nice dont notre correspondant azuréen, Alain Angenost, nous dit tout…

Marion et Pierre-Nicolas Bacquet © AA

Marion et Pierre-Nicolas Bacquet se sont connus pendant leurs études d’ingénieurs à l’École Centrale de Paris et ne se sont plus quittés. Marion a commencé sa carrière dans le conseil en stratégie pour des sociétés du CAC 40 et Pierre-Nicolas dans l’immobilier chez Unibail. Il y a deux ans, ils décident de se lancer dans l’entrepreneuriat avec le désir de monter un restaurant, endroit convivial par excellence.

Trofie aux gambas © AA

À leur image, ils souhaitaient concevoir un lieu proche des gens, avec du relationnel et de l’humain. Ils ont choisi de s’installer à Nice, inspirés par les racines italiennes de la ville. Rachetant le Bistrot Romain, Cours Saleya, ils en ont fait « Casa Leya », une trattoria buissonnière, moderne, drôle et sympathique. L’accueil adorable, les propositions séductrices, le décor contemporain ont vite conquis une clientèle qui ne manque pourtant pas d’offres environnantes. Le bleu et le jaune se marient joyeusement dans un cadre original où le citronnier est la pièce maîtresse centrale.

Mafaldine aux truffes © AA

Au rez-de-chaussée, avec les assises hautes et basses, son meuble de garde-manger garni de bocaux divers, on est dans l’esprit trattoria/lieu de rencontre. Au premier étage, avec le bois, les tons chaleureux, les coussins moelleux, les plantes vertes et les lumières apaisantes, c’est le cosy façon patio qui prend toute sa place. La carte est avenante et certains intitulés, amusants (fromagestueuse, taille mannequin, truffe de ouf, oh ! my gambas). Les meilleurs producteurs italiens sont sélectionnés, charcuterie, fromages, etc. Tout est fait maison, les pizzas, risottos, pâtes, dont les mafaldine (petites lasagnes bouclées) aux truffes, et les trofie (pâtes typiques de la Ligurie) aux gambas, courgettes et tomates-cerises.

Semifreddo © AA

Marion et Pierre-Nicolas adorent la truffe, alors, ils l’invitent jusqu’à dans les saucissons, les pizzas et les pâtes. La brioche Leya, pain perdu brioché, mascarpone, fruits frais de saison, comme le semifreddo, parfait glacé à l’italienne, parfumé à l’amaretto, font de gourmands desserts. La carte suit les saisons comme le brunch dominical les portions sont généreuses, les prix largement raisonnables. Après la période de rodage nécessaire, ce concept qui a été primé par le Réseau Entreprendre Côte d’Azur et Initiative Nice Côte d’Azur, va droit vers le succès qu’il mérite amplement.

La façade © AA

Casa Leya

36 Cours Saleya

06300 Nice

Tel : 04 92 47 80 90

Carte : 35 €

Site : www.casaleya.com

Fermeture hebdomadaire : ouvert tljrs

 

 

A propos de cet article

Publié le 13 février 2018 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !