Alois Lageder

« Magrè : les vins des Lageder »

Article du 18 septembre 2017

Aloïs Lageder et ses fûts © GP

Un empire pacifique ? Celui des Lageder, qui veillent depuis 1823, fort doctement, sur la route des vins, depuis Magrè et leurs divers domaines avec charme. L’ancêtre Johann, qui était parti de Val Gardena pour rejoindre Bolzano et devenir courtier, avait fini par s’établir à son compte. Les Lageder, avec Aloïs III sont présent dans le bourg médiéval et vineux de Magrè, au coeur des vignes depuis 1934. Son fils Aloïs et sa soeur Wendelgard vont développer le domaine.

Au coeur du domaine de Magrè © GP

C’est aujourd’hui Aloïs, issu de la 5e génération et Aloïs Lageder, son fils, qui représente la 6e, et a notamment accompli des études de viniculture à Dijon de diriger la demeure. Les vins sont tous produits en biodynamie, les 50 ha du domaine, mais aussi les 110 que leur apportent 90 viticulteurs locaux en contrat avec la maison. Nous sommes là au pied des hautes montagnes du Haut Adige, entre 200 et 3904 mètres, et les rendements sont faibles, malgré la générosité de l’ensoleillement.

Aloïs et Clemens Lageder © GP

L’élevage en barriques avec les raisins entiers, la beauté du lieu, les caves moyennâgeuses, l’environnement renaissance, le soin apporté à toute chose: voilà qui contribue au charme de cette maison exemplaires, qui cultivent l’amour des divers cépages d’ici avec une attention renouvelée: pinot blanc, chardonnay, muller thurgau, pinot gris, gewurztraminer (dont l’origine remonterait au voisin village de Tramin), beta delata, muscato jaune, pour les blancs qui sont ici en majorité, et bien sûr aussi lagrein, vernatsch-schiava, pinot noir, merlot, cabernet ou beta delta côté rouge.

L

Porer pinot grigio © GP

On ajoute que les divers domaines rassemblés par les Lageder (Löwengang qui livre notamment un chardonnay superbe et un cabernet de classe ou Römigberge  dont le Cor issu de cabernet-sauvignon est un des fleurons, le Canson qui révèle aussi un joli mariage blanc de viogner et de petit manseng, swans omettre le Lindenburg réputé pour son Lagrein) valent tous une mention honorable.

Lowengang chardonnay © GP

Après une belle dégustation ici même, on retient particulièrement le Lehen sauvignon blanc 2016 pour sa fraîcheur, sa netteté, sa belle acidité, son attaque franche, son joli parfum de fleurs blanches et de feuille de vigne, le Porer pinot grigio 2016 au nez nez fumé, à la bouche riche, qui termine sec avec une belle ampleur, Lowengang chardonnay, vinifié avec 10% de barriques neuves, au nez de vanille et de brioche toastée, riche en bouche, avec sa fringante élégante et sa richesse sans étalement, le Romigberg issu de Vernatsch Schiava 2016, élevé en fûts neufs durant 9 mois révélant des arômes framboisés, fraîcheur, légèreté et séduction, enfin le Lindenburg lagrein en 2012 avec son nez entêtant de fruits rouges, sa bouche ample et sa belle ampleur, se révélant un vin de séduction et de caractère.

Lindenburg lagrein © GP

Alois Lageder

Tòr Löwengang - Grafengasse 9
39040 Magrè
Italie
Tél. +39 0471 809 500
Site: www.aloislageder.eu

A propos de cet article

Publié le 18 septembre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Alois Lageder