23

Requiem pour Laurent Jeannin

Article du 7 juillet 2017

Laurent Jeannin © DR

Il ne paradait pas sur le devant de la scène, demeurait un taiseux. Grand, maigre, dégingandé, si discret, il était le Modiano de la pâtisserie: peu enclin à parler de lui-même comme le dernier Nobel français de littérature, Laurent Jeannin nous quitte, après un coma de deux semaines, en pleine canicule parisienne. Il n’avait que 49 ans, mais il s’était forgé sa propre légende avec la recréation d’un gâteau classique: le meilleur millefeuille de Paris, avec sa fine crème vanillée et son caramel coulant.  D’abord expérimenté au trois étoiles du Bristol, alors même que la table d’Eric Frechon ne s’appelait pas encore Epicure, mais demeurait sous les voûtes et boiseries de la grande salle en rotonde, puis relégué au 114 Faubourg, dans la « brasserie » maison, son chef d’oeuvre pâtissier demeure dans les mémoires des gourmets sucrés. Mais Laurent Jeannin avait d’autres titres à faire valoir. Ce natif de Maisons-Laffitte, formé en Auvergne, chez Valade à Cusset (Allier), passé chez Hediard et Fauchon, puis, côté palaces, au Crillon et au George V, un temps échappé à Tokyo, qui remplaça Gilles Marchal au Bristol, était devenu l’alter ego sucré du MOF Frechon, avec il obtient les trois étoiles. Il marquera les repas du trois macarons du Faubourg Saint-Honoré par ses variations sur la fraise, le citron (givré), la noisette du Piémont (accordée à la framboise) ou le chocolat. La vie aura été trop courte pour voir l’étoile Jeannin briller au firmament.

Tarte noisettes du Piémont et framboise © GP

Le citron givré © GP

La Forêt noire de Laurent Jeannin © GP

A propos de cet article

Publié le 7 juillet 2017 par
Catégorie : Actualités Tags :

Requiem pour Laurent Jeannin” : 23 avis

  • Mariette didier

    Le genie ne meurt jamais puisse du ciel guider nos grands chefs patissiers car celui du bristol avait le bon sens de ne pas separpiller et ceder aux sirenes de la mediatisation..il restait humble concentre sur son ouvrage ses idees…dieu va se regaler avec un apotre dun tel talent…condoleances aux siens dm

  • Pascal Niau

    Un choc terrible m’affecte !
    Pour cette triste nouvelle injuste…
    Sa jeunesse, son enthousiasme à la vie ! sa rigueur et sa Passion pour son magnifique métier de Chef
    Pâtissier d’exception  » Artiste virtuose dans l’âme  »
    Un exemple pour Tous.
    Repose en paix très cher LAURENT !
    Condoléances à toute la famille et proches ainsi qu’à
    Toute la Brigade de l’Hotel Bristol.

  • DONETTI

    Grand nom de la patisserie française s’en est allé !! Hélas
    je l’ai rencontré dans les cuisines du Bristol en avril, il était heureux, étonné et fier de voir un amateur comme moi refaire ses desserts.
    il va me manquer.
    Mes condoléances à sa famille.

  • Eric Menard

    Je suis tres touche par cette triste nouvelle,
    Je n a malheureusement i jamais cotoye Laurent Jeannin,peut etre dans une autre vie.
    Je ne peux que pleurer un grand monsieur de la patisserie qui s en va puisse son talent perdurer au sein de son equipe…
    Condoleances a la famille.

  • Une rencontre éphémère lors d’un échange de formation au Martinez à Cannes en 1991, il était jeune mais déjà très talentueux. A +

  • Gaucher jean marc

    A 14000 km de la , la petite famille des pâtissiers d’Asie, c’est une grande claque, le coup de bambou.
    On a perdu un cousin, il etait de la même famille en quelques sorte
    Condoléances d’une famille qu’il ne connaissait pas.
    Les pâtissiers d’Asie

  • Eric FOUILLEUL

    2 artistes hors normes se sont rencontrés, 2 monstres ; comme j’aurai aimé assister à ce moment, comme j’aurai aimé !

  • Eric FOUILLEUL

    Vous faites dans la superbe Gilles ! Votre hommage reflete parfaitement le bonhomme.
    L’artiste, l’innovateur, le grand créateur, c’était lui, Jeannin !
    ****** ça va être dur.
    Merci pour cet hommage.
    Eric

  • Gérard Poirot

    Deux rencontres lumineuses avec Laurent Jeannin : à Cassis et chez Polmard, à son barbecue géant.

  • leuranguer jyves

    Mais quelle triste nouvelle , vraiment difficile à réaliser que Laurent talentueux , virtuose de la Pâtisserie ,que cette vitalité puisse s éteindre si brusquement
    j ai eu la chance de le rencontrer au CEFPPA D ILLKIRCH
    Je garde en mémoire un grand Professionnel , une grande humilité , un grand sourire si communicatif
    un grand respect , toutes mes condoléances vont à la Famille et biensur à toute la Brigade de l Hotel Bristol

  • Garrivier olivier

    J’ai eu la chance de croiser cet immense monsieur au Crillon.
    Une.humilité et un talent exceptionnel.
    Mes pensées pour les proches et la famille….

  • An-Jen Suen

    Terrible nouvelle, je n’arrive pas encore à y croire. Tant de bons souvenirs avec Laurent au Crillon, un amoureux de l’Asie et particulièrement du Japon.
    Toutes mes pensées vont à ses proches.
    RIP Laurent

  • Barth

    Je ne le connaissais pas, je n’ai jamais eu la chance de goûter à ces pâtisseries ni à ces sauts de bonne humeur mais en tout cas je ressens au près de vous, chers connaisseurs, que nous perdons un bon vivant, prêt à rire, à se te détendre. À la réussite !

  • Une visite à mon atelier Artcorpus, en décembre 2016, un souvenir fort, une complicité instantanée entre lui, que j’ai nommé sculpteur, et moi artiste plasticienne, un moment inoubliable…Un échange de coeur à coeur entre passionnés de la création. Hommage et révérence…

  • Henrio Stephane

    Très triste ce soir une belle personne et un magnifique professionnels
    En souvenir du crillon
    Condoléances à sa famille

  • faucheux laurence

    tristesse d’apprendre qu’il ne sera plus l’artiste de la pâtisserie, je l’ai côtoyer quand je travaillée au bristol il était très gentil toujours souriant condoléances à sa famille

  • Parlier

    Je suis sous le choc ! Si jeune c’est trop injuste ce garçon était si passionné que de bons souvenirs
    Je suis si triste ! Condoléances à sa famille

  • Une étoile brille dans le firmament de la pâtisserie. Je suis triste et touché par son départ trop jeune .puisse son travail reluire sur l’engagement de chacun d’entre nous . C’est le meilleur vieux que je souhaite pour tous les pâtissiers . Rigueur engagement et abnégation. Bon voyage ami .

  • Andre

    Quelle tristesse que de souvenirs desser fabuleux
    Repose en paix laurent

  • Philippe SALOMON

    Terriblement affecté par cette nouvelle, on ne se voyait pas souvent avec Laurent mais toujours avec plaisir, c’est une grande perte. Mes pensées vont à sa famille.

  • Hellio Marlene

    Quelle triste nouvelle une carrière une passion que votre article à en partie retracée

  • Qu’il repose en paix, un des meilleurs dessert que j’ai eu à goûter à base d’orange valentia était une création de ce pâtissier.

  • GOUPI Dominique

    Extrêmement touché par cette terrible nouvelle.
    Tant de souvenirs me reviennent de nos goûters pâtissier.
    Ton sourire restera à jamais dans ma mémoire…. je plein de tout cœur l ensemble de ses proches.
    Salut Laurent !!!!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !