4

La Cachette

« Masachi, le samouraï de Valence »

Article du 26 janvier 2011

Masachi Ijichi chez lui © GP

Je l’ai connu à ses débuts, il y a cinq ans. Depuis, Masachi Ijichi, originaire du Sud du Japon, formé chez Pic, les Pourcel et Key Passion à Nice, qui a créé son petit ryokan dans les tons ocres, presque comme à Kyoto, avec sa cour intérieure et son enseigne discrète, en lisière de la vieille ville de Valence, s’est envolé pour la gloire. Michelin lui a accordé une étoile très méritée et voilà qu’il joue désormais la carte du menu surprise, comme au Passage 53 ou à l’Astrance à Paris. Mais tout ce que mitonne, en guide de symphonie spontanée, ce samouraï artiste est digne d’intérêt, frappé du sceau de la qualité.

Oursin © GP

Les jolis amuse-bouche (tuile de patate douce, thon albacore mariné sauce orientale, mille-feuille d’anchois et pomme verre, cuisses de grenouilles au miel) sont la fraîcheur même. On craque pour l’oursin dans sa coque avec sa gelée de consommé de homard et sa chantilly de potimarron, les saint jacques cuites au four avec un beurre aux fines herbes et son émulsion d’ail, même si l’encornet saisi avec sa raviole frite de langoustine frise un tantinet le gadget.

Encornet et langoustine © GP

On applaudit le joli tour sur le thème du cabillaud rôti avec champignon Eringi et bouillon de coquillage et l’exercice classique revu léger de la tourte de biche sauce vin rouge et truffe. Les desserts sont frais, digestes et légers (coulis de coing, crème de citron, sorbet fromage blanc, gelée de fruits et crème de marron de l’Ardèche, mousse chocolat blanc et tartare de mangue) et les vins suivent le mouvement sans ruiner (comme le crozes blanc de la cave des Clairmonts ou le rouge si séducteur de Reynaud). Voilà une perle à dénicher dans sa cachette.

Tourte de biche © GP

La Cachette

20, rue Notre Dame de Soyons
26000 Valence
Tél. 04 75 55 24 13
Menus : 20, 27 (déj.), 35, 45, 60 €

A propos de cet article

Publié le 26 janvier 2011 par

La Cachette” : 4 avis

  • Lemarie

    Deuxième dégustation à la Cachette, lieu marquant de nos fêtes.
    Farandole de senteurs,plaisirs gustatifs et visuels au menu Confiance.
    Service d’un professionnalisme sobre et agréable-coûts de belle élégance( notamment la carte des vins).
    Etablissement à préserver, à recommander, à abuser….
    Félicitations au chef et à « ses équipiers ».

  • Gil

    J’ai connu ce samouraï avant qu’il ne crée La Cachette,j’ai connu ces débuts dans son Etablissement et hier soir, j’ai été encore plus qu’éblouie par la présentation et la saveur de ces confections!!Plus qu’un Grand Chef, c’est aussi un Artiste!!!Un régal des yeux et du ventre!!!Et quel plaisir supplémentaire avec « Le menu Confiance »!!! Ne pas savoir ce que l’on va déguster et découvrir cette farandole de mets!!! Chapeau bas Chef Massa!!!

  • EllaO

    Déjà trois repas à la cachette à notre actif, c’est devenu notre lieu incontournable lorsqu’on passe dans le coin.
    Les menus ont un peu augmenté (28e, 50e) et le menu à 28 euros (edp) offre maintenant deux choix pour chaque plat.
    Toujours aussi délicieux, fin. Le service est très agréable et la terrasse en été fabuleuse.

  • CORDE

    J’arrive à l’instant ; j’ai dîné à la Cachette.
    C’est un émerveillement. Tout est digne d’éloges,la cuisine, le chef, le service.
    La Cachette est plus qu’à conseiller ; elle est à recommander à tous ceux qui passent près de Valence.
    Bravo l’artiste !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !